CE1 – Le rendez vous avec la maitresse

Nouvelle année scolaire, nouveau rendez vous avec la maitresse.
L’année dernière il n’y a avait pas eu celui du CP car ça tombait en plein debout de confinement du coup nous avions échangé vite fait.
Au vue des années précédentes ( surtout GS et MS ) j’appréhendais un peu ce rendez vous, meme si nous avions pu constater les progrès de BébéKoala qui apprend très bien et qui est presque toujours dans le vert, meme s’il y a encore une ou deux betises de temps en temps. Je ne m’attendais pas du tout, du coup, à ce que la maitresse allait me dire:

  • il est parmi les meilleurs de sa classe avec des résultats excellents.
  • niveau lecture il explose les records. Il a un niveau de lecture de fin CE2 et il lit déjà avec la bonne intonation.
  • il est très bon en math, que ce soit les calculs ou la résolution de problèmes.
  • il apprend très vite et il est très curieux, il pose beaucoup de question pertinentes pour comprendre mieux.
  • il fait preuve d’une capacité de raisonnement qui dépasse ce qu’on peut attendre d’un élève de son age.
  • il est épanoui dans la classe et il a beaucoup de copains.
  • il aime partage ses découvertes avec les autres.
  • il travaille très bien et très très vite, ce qui devient un « problème » car il fini bien avant les autres et s’il n’a rien pour s’occuper il va embeter les autres. La maitresse lui donne déjà du travail different, plus long et/ou plus difficile, mais il fini quand meme plus vite, il a alors le droit d’amener un livre pour s’occuper. Elle lui a proposé de profiter de ce temps pour aider ses copains, mais il n’est pas très motivé. Il préfère rester dans son coin.
  • il a fait des enormes progrès dans l’écriture qui était son point faible.
  • il a encore quelques petits défauts de prononciation (le son CH, par exemple), à voir s’il va avoir besoin de quelques séances d’orthophonie.
  • il est très sensible et il pleure beaucoup (ça on sait…)
  • il fait de temps en temps quelques betises : une fois il a essayé de changer les notes dans l’ordinateur de la maitresse, une autre fois il a déplacé une poubelle dans les toilettes et en le faisant il a tapé contre le bouton de l’alarme incendie qui s’est cassé et ils ont du évacuer l’école 3 fois (on lui a expliqué pourquoi c’était « grave », mais j’avoue que ça m’a fait trop rire)

Pour elle il est déjà pret pour aller en CE2.
Je suis très fière de mon BébéKoala et j’ai senti une maitresse qui l’appréciait et qui essayait de mettre en valeur ses points forts. Elle l’ a meme encouragé à essayer encore le test d’entrée à l’Ecole Internationale, alors que l’année dernière la maitresse nous l’avait déconseillé.

J’espère qu’il va continuer comme ça !

Covidisaurus

-Maman je suis triste, nous pouvons pas danser avec les grands parce qu’il y a trop de Covidisaurus
-Trop de quoi?
-Covidisaurus, le virus

J’avoue, je l’ai trouvé très mignon le covidisaurus, meme si à cause de lui le projet avec l’école de danse du quartier a été arreté et le grand ne peut pas aller à la piscine avec sa classe.

Du confinement et de la reprise de l’école

Ca fait longtemps que je n’ai rien écrit. J’avais pensé avoir plus de temps avec ce confinement, mais entre télétravail, devoirs et apprentissages des enfants, jeux  et taches ménagères, le soir je suis plus fatiguée qu’avant.
Les enfants se couchent aussi plus tard, par rapport à quand ils allaient à l’école car ils ne se dépensent pas assez. Nous avons fait le choix de ne pas les sortir pendant le confinement et, meme si on fait du sport tous les jours, ce n’est absolument pas suffisant à les dépenser.

Aujourd’hui je me suis, enfin, décidée à profiter de l’heure quotidienne pour faire une petite promenade avec eux. Nous sommes allées faire un petit coucou à l’école, où des ouvriers étaient en train de peindre par terre devant le portail de l’école primaire « zone d’attente merci ». Ils ont marché un peu inquiet. Ils n’ont rien touché de peur de toucher un méchant virus, ils ont trouvé le courage de faire un tout petit dessin à la craie devant l’école, puis on s’est aventuré dans le jardin de notre résidence où ils ont regardé les fleurs, le potager et fait deux tours en courant. Après cela ils étaient essoufflés et en sueur, eux qui d’habitude sont infatigables. Ils m’ont fait tellement de peine… Au début ils voulaient aller au parc et ils ne comprenaient pas pourquoi c’était interdit.
BebeKoala a rapidement demandé à rentrer à la maison, meme s’il était content d’etre sorti. MiniKoala a pleuré car il voulait jouer au ballon et faire du vélo.

BebeKoala étant au CP, il est censé retourner à l’école le 12 mai. Est-ce qu’on va le mettre? Peut etre que oui, peut etre que non. Forcement cela dépendra de nos boulots, meme s’il y a de chances que l’établissement pour lequel je travaille nous permette de continuer le télétravail jusqu’à la rentrée de septembre.
J’avoue que si j’avais confiance dans le gouvernement pour sa gestion de la crise, je mettrais les enfants à l’école sans aucun souci. BebeKoala va peut etre comprendre la nécessité des gestes barrières, au moins les premiers jours. Puis l’idée des petites classes ce n’est pas trop mauvaise et je vois que ses copains et l’école lui manquent, mais quid des masques? Du savon, des protections pour les enseignants?
Je ne parle pas des apprentissages car il a toujours aimé les maths et maintenant il lit très bien, d’ailleurs on profite du confinement pour bien progresser dans l’apprentissage de l’italien et il m’épate. Je pense que meme s’il perd la fin de l’année, il saura récupérer l’année prochaine. Surtout qu’il ne sera pas le seul dans ce cas. Mais c’est au niveau des rapports humaines que je m’inquiète plus. Il a toujours eu des rapports compliqués avec les autres enfants,  à cause de son caractère pas simple du tout, mais ces copains lui manquent. Son petit frère ne lui suffit pas, à la maison c’est difficile de le décrocher des écrans (dessins animés, jeux vidéos, logiciels et jeux éducatifs) et les crises d’énervement et les pleurs sont revenus en force.

J’en veux au gouvernement de ne pas avoir su gérer la crise, de ne pas nous donner la possibilité d’acheter des masques un peu performantes en pharmacie (en Italie maintenant on trouve les masques chirurgicaux et les FPP2, sans parler des masques fournis par les villes qui ne sont pas de masques « tout public »), de changer d’avis tout les jours et de  nous mettre dans cette situation impossible. Mettre les enfants à l’école pour leur bien être relationnel et psychologique ou les garder à la maison pour préserver la santé (la leur, la notre, celle des enseignants).

Je veux bien qu’on ne puisse pas rester dans cette bulle de façon indéterminée, mais l’école est sure ou elle ne l’est pas. Pourquoi ne pas aller par palier et faire sortir les enfants du confinement plus en douceur? Ils ont passé deux mois confinés à la maison et là ils vont rentrer dans écoles « militaires », ils doivent garder les distances dès copains et des maitresses qui leur ont tellement manqué, …

J’ai peur pour eux car s’ils tombent malades ce sera notre faute car nous avons décidé de les remettre, mais d’un autre coté je m’en veux de les empêcher de voir leurs copains, de reprendre un brin de normalité si, effectivement, les enfants sont moins touchés et c’est moins dangereux pour eux. Ce matin mon fils, 6 ans et demi, me disait « maman c’est moi qui touche les poignets et les portes car le virus n’est pas méchant avec les enfants comme moi, mais pour toi il peut etre dangereux ».

Alors moi, pour l’instant, je ne sais pas quoi faire et j’ai juste envie de pleurer.

[Chut, les enfants lisent] La machine à voeux de Valentin

BébéKoala rentre à toute vitesse dans l’apprentissage de la lecture. Il lit les fiches de l’école, mais j’avoue qu’elles ne sont pas forcement ludiques. Du coup, nous sommes passés aux livres, mais pas facile d’en trouver des adaptés aux sons qu’il connait et quand j’ai vu ce livre du Loup, j’ai tout de suite craqué.

41rj2bu5j6pl._sx380_bo1204203200_

Ce matin, Valentin présente sa nouvelle invention à ses amis : une machine à réaliser les voeux. Les uns après les autres, les copains de la bande vont lui souffler leur souhait le plus cher. Leurs voeux vont-ils se réaliser ?

La particularité de ce livre est qu’il y a deux niveaux de lecture: le niveau 1, à gauche, avec un texte plus simple et court pour les débutants, et le niveau 2 à droite, pour les lecteurs un peu plus à l’aise. L’histoire a un sens soit si on lit seulement le premier niveau, comme nous faisons pour le moment, soit si on lis les deux. Elle est alors plus aboutie, mais le plaisir est toujours là dans les deux cas.

Avant de commence l’histoire, il y a une double page d’exercices pour s’entrainer avec les mots outils et les sons.
A la fin il y a des questions de compréhension du texte et un petit dictionnaire des mots les plus difficiles.
Les personnages familiers aident les enfants à se repérer et à mieux suivre l’histoire.
Je pense qu’on se laissera tenter pour le deuxième titre de la collection.

Age : Dès 6 ans
Collection : Mes lectures du CP avec Loup
Editions : Auzou
Prix : 5,90€

 

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

P.S. L’italien étant BEAUCOUP plus simple pour apprendre à lire, je n’arrive pas à comprendre comment on peut apprendre en français. Je sais que tous les enfants y arrivent, mais cela me semble très, très, très compliqué !

Le mot de la maitresse

Hier soir, en regardant le cahier de liaison de BebeKoala, j’ai trouvé un mot de sa maitresse  (j’ai un peu reformulé son message):

Ayant réçu des propos violents et insultants d’un parent d’élève, je dois quitter l’école et je ne serais pas en classe cet après-midi. Veuillez m’excuser.

Je ne sais pas ce qui s’est passé. BébéKoala m’a juste dit qu’ils étaient dans une autre classe et qu’il a oublié son cahier de lecture à l’école (adieu les devoirs du week end), mais je suis choquée. Pas par la maitresse qui part, mais par le fait qu’un parent l’ait insultée.
BébéKoala adore sa maitresse, il lui a meme fait des câlins devant mes yeux. Elle a un super programme adapté à lui et je ne vois vraiment pas pourquoi quelqu’un devrait etre énervé contre elle.
Et meme si elle l’avait provoqué, si elle avait fait quelque chose de mal (je répète, je ne connais pas la situation),elle ne méritait surement pas d’entré insultée et menacée! On est censé etre tous des adultes et montrer l’exemple à nos enfants.

Je voudrais lui montrer mon soutiens, parce que se faire insulter/menacer ne devrait arriver à personne. Des idées? Un petit mot dans le cahier de liaison? Un dessin fait par moi et BébéKoala? Une boite de chocolat?

richimage-29563-image1370575073054576305_1_730_491

La réunion de rentrée

Cette semaine il y a eu la réunion de rentrée dans l’école de mes enfants. C’était l’occasion rêvée de voir l’intérieur de la classe car BebeKoala ne veux meme pas nous raconter où est située sa table, ni qui sont les enfants assis à coté de lui, mais aussi de rencontrer la maitresse vu que à cause de mon nouveau travail je ne peux pas les amener à l’école, ni aller les chercher.

BebeKoala est, donc, dans une classe double niveau CP/CE1 avec 11 CP et 12 CE1. Il a peut etre une nouvelle élève qui va bientôt arriver, mais je trouve qu’une classe de 23 – 24 enfants c’est presque un luxe.

classe

Pour le français, il vont suivre la méthode Taoki que (forcement) je connais pas. Je ne suis pas sure qu’en Italie il y a différentes méthodes. Plusieurs livres oui, mais la méthode d’apprentissage je crois que c’est la meme pour tous (ou au moins à mon époque). Ils vont aussi continuer l’utilisation des Alphas, en lien avec le travail qu’ils avaient fait en GS.

Pour les maths, elle utilisera la méthode heuristique mathématique dont je n’avais jamais entendu parler. A priori, elle est axée surtout sur la manipulation et le jeux, mais sur internet on trouve plein d’informations plus précises que les miennes. Les autres parents n’avaient pas l’air très contente de l’absence de livre et/ou fiches (je n’ai pas tout compris car j’ai encore du mal à me projeter dans le système français) et de l’utilisation de cette méthode. BebeKoala a l’air content de ce qu’il fait en classe et, pour le moment, c’est le plus important.

Pour les sciences, elle  voudrait leurs faire faire surtout des expériences.

Pour la musique, je n’ai compris car j’avais les enfants avec moi et je me suis distraite.

Pour l’anglais, ce sera surtout de l’oral. Elle a travaillé plusieurs années au Royaume Uni du coup sa prononciation et surement un plus.

Coté devoirs, pas plus de 10-15 minutes par soir et meme pas tous les soirs. Surtout de la lecture et la maitresse nous a encouragé à amener les enfants à la bibliothèque ou faire des jeux de société avec eux.

Il y a aura aussi quelques activités cette année : ils iront à la piscine une fois par semaine jusqu’en janvier. Ils participeront cette année encore à Ecole et Cinéma, proposé par le cinéma de quartier. Ils iront très probablement au Centre Kapla.

Les autres parents ont demandé de faire plus d’activités et de sorties, meme en les payant par nous meme ou en faisant des ventes. Quant à moi, j’aimerais peut etre qu’ils puissent faire des activités scientifiques, mais je comprends que c’est beaucoup de boulot pour la maitresse et l’école n’a peut etre pas l’argent necessaire (meme si le quartier se boboise, il reste un quartier encore très populaire et c’est bien beau de dire « on va payer pour nos enfants » je ne suis pas sure que la plus part  des familles puisse se le permettre).

En tout cas, la maitresse m’a fait une très bonne impression. BebeKoala l’a meme serré dans ses bras en arrivant dans la classe et il n’est pas un enfant calin !

La rentrée

Cette année a été marquée par une triple rentrée: BebeKoala au CP, MiniKoala en PS et MamanKoala au travail.

C'est la rentre !

BebeKoala

Le premier jour a été une catastrophe ou, plutôt, le premier matin. Je l’ai accompagné dans la cours de l’école primaire et il a pleuré pendant tout le temp que je suis restée. Puis j’ai du partir au travail donc je ne sais pas comment ils ont réussi à le calmer (je culpabilise à mort, mais j’avais une réunion dès mon premier jour et je n’ai vraiment pas pu rester) .
PapaKoala l’a récupéré content et souriant et, depuis, plus de pleurs. Il court le premier dans l’école. Il m’a raconté qu’il a un banc vers le fond de la classe, à coté de la fenêtre.
BebeKoala étant ce qu’il est, il n’a déjà plus le droit de s’assoir à la cantine à coté de son copain car ils font trop de betises ensemble.
Vendredi soir la maitresse, qui a l’air douce et gentille, a arrêté PapaKoala à la sortie de l’école pour lui dire que BebeKoala a du mal à rester assis, il bouge beaucoup et il fait des betises quand il s’ennuie, la dernière étant couper des autocollants pour les coller par terre. Quand mon mari lui a dit qu’il allait voir depuis deux semaines une psychologue elle n’a rien ajouté.
Je trouve qu’en France on demande beaucoup aux enfants de 6 ans dès la première semaine. Je me souviens que mon maitre de CP sortait la guitare, s’il voyait qu’on avait du mal à suivre et à nous concentrer, et il nous faisait chanter et danser pendant les heures de cours.

MiniKoala

Il a fait sa rentrée accompagné par PapaKoala, j’avoue que ça a été très dur pour moi de ne pas pouvoir l’accompagner dans sa classe et de ne pas voir sa maitresse (peut etre mardi soir je pourrais aller à la réunion s’ils ne font pas en meme temps maternelle et primaire).
Au debout, il ne voulait pas rester sans son père, mais petit à petit il a pris confiance et à midi il ne voulait pas rentrer à la maison. Malheureusement pour lui cette semaine il a pu y aller que le matin.
Il s’est déjà fait un copain, un enfant rouge et noir (cit.) et il aime jouer à la dinette, aux petites voitures et faire des puzzles.

MamanKoala

Je suis très contente d’avoir repris le travail.C’est stimulant et j’aime beaucoup etre entourée d’adultes, mais c’est dur. Après 4 ans à m’occuper de tout ce qui concernait les enfants, ne pas pouvoir les amener à l’école, ni aller les chercher c’est compliqué. Heureusement PapaKoala est en congé pour gérer tout ça, mais je passe mon temps à lui envoyer des messages ou à lui téléphoner pour vérifier que tout va bien, qu’il atout dit aux bonne personnes, etc…
Ne pas avoir encore vu la classe, la maitresse, l’ATSEM et les copains de MiniKoala c’est compliqué aussi. Je dois apprendre à déléguer et ne pas tout contrôler, mais bon je ne peux pas faire ça du jour au lendemain. Ca viendra.

[Chut, les enfants lisent] Le monstre des couleurs va à l’école

Cette année chez nous c’est une triple rentrée: BebeKoala rentre au CP, MiniKoala rentre en PS et mamanKoala rentre au travail après 4 ans à la maison à s’occuper des deux koalas. Je ne sais pas qui est le plus stressé des trois.
Pour ce premier rendez-vous de l’année scolaire avec Chut, les enfants lisent je vous presente l’album Le monstre des couleurs va à l’école de Anna Llenas.
51y-xbcu9hl._sy498_bo1204203200_
Le monstre des couleurs est un peu inquiet. Aujourd’hui, il va à l’école pour la première fois… et il n’a aucune idée de ce qui va lui arriver ! Aussi enthousiaste qu’apeuré, il se sent submergé par un mélange d’émotions. Heureusement, son amie la petite fille est là pour le rassurer et le guider. Petit à petit, il fait connaissance avec ses camarades, écoute une belle histoire racontée par la maîtresse, se régale à la cantine, s’amuse en cours de peinture. L’école, ce n’est pas si mal finalement… On y retourne demain ?
Ce livre est la suite du très connu La couleur des émotions. On peut le lire sans avoir lu le premier, mais comme il presente les memes personnages (le monstre et son amie la petite fille, je conseille de lire les deux.
Le livre presente le déroulé d’une journée classique à l’école, la rencontre avec des nouveaux camarades, les règles à suivre, , mais aussi les émotions qui vont avec : de la joie, de la peur, mais aussi une alternance des deux, par exemple. Les émotions sont représentées avec le meme code couleur que dans le premier livre .
C’est un très joli livre qui a plu aux deux koalas, meme s’ils regrettent un peu qu’il ne soit pas en version pop up comme La couleur des émotions (et moi aussi, d’ailleurs).
Age : Dès 3 ans
Collection: –
Editions: Edition Quatre Fleuves
Prix: 11,90€

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer?  

Les doubles niveaux

C'est la rentrée !

Ce matin je suis allée regarder la répartition des classes.
BebeKoala et MiniKoala sont, tous les deux, dans un classe double niveau : PS/GS pour MiniKoala, CP/CE1 pour BebeKoala.

Si un double niveau c’est ce que je voulais pour MiniKoala qui a déjà plein de connaissances, étant de janvier et ayant un grand frère qui s’amuse à lui apprendre à compter, écrire, lire, etc… je suis dans le flou total pour BebeKoala.
Déjà, les classes de primaire à plusieurs niveaux n’existent pas en Italie, du coup je n’ai aucune idée de comment elles peuvent marcher.
De plus, en connaissant ses difficultés de comportement je suis perplexe, meme si je fais confiance à l’équipe enseignante et j’espère vraiment qu’il ne soit fini dans cette classe juste pour le séparer des autres enfants turbulents qui, eux, sont dans les deux autres classes de CP.
Niveau apprentissage je pense qu’il ne pourra que en bénéficier car, en math, par exemple il va surement écouter le cours des plus grands. Mais est-ce qu’il sera capable de rester concentré et autonome?

Bonne nouvelle, ils sont 6 qui arrivent de la meme classe, dont une de ses copines avec qui il a fait MS et GS. Trois ans de suite c’est presque un miracle!

N’hésitez pas à me faire part de votre avis/expérience sur les classes à double niveau.