Samedi en musique #77

Bientôt la fête des mères, mais aussi et surtout)  mon anniversaire. Alors pour ce Samedi en Musique j’ai envie de me faire plaisir avec THE chanson, celle que ma maman me chantait toute petite et que j’affectionne particulièrement: La Ballata del Miché de Fabrizio DeAndré.

Elle a été écrite en 1961 et il la considère comme une de ses premières, celle qui l’a vraiment convaincu à choisir la musique plutôt que le droit et la loi, comme voulait sa famille.
Fabrizio DeAndré s’inspire d’une histoire vrai, celle de Michele Aiello (Miché) qui était parti du Sud de l’Italie pour s’installer à Gènes. Il n’arrivait pas à s’intégrer dans la nouvelle ville et c’était l’amour d’une femme qui lui laissait de l’espoir, mais l’arrivé d’un autre homme (probablement plus riche que lui) l’a fait plonger dans la peur de tout perdre et il l’a tué. A la suite de cela, il a été condamné à 20 ans de prison, mais il s’est pendu car il ne voulait pas rester loin de la femme qu’il aimait.
Je me demande à quoi pensait ma mère en me chantant cette chanson, très jolie certes, mais vraiment pas gaie du tout.

 

Et voici la traduction en français que j’ai piqué au site Antiwarsong.org.

LA BALLADE DE MICHEL

Quand ils ont ouvert sa cellule
Il était déjà trop tard car
Avec une corde au cou
Michel pendait froid.

Toutes les fois que j’entends
Chanter un coq, je pense
à cette nuit en prison
Où Michel se pendit.

Cette nuit-là, Michel
s’est pendu à un clou, car il ne voulait pas
rester vingt ans en prison
loin de toi

Michel s’en est allé dans l’obscurité
Sachant qu’il ne pourrait jamais te dire
qu’il avait tué
Seulement pour toi.

Moi, je sais que Michel
A voulu mourir pour que
Te reste le souvenir de l’amour profond
Qu’il avait pour toi.

Ils lui avaient mis vingt ans.
La cour décida ainsi
Car un jour il avait tué
Celui qui voulait lui prendre Marì

Ils l’avaient pour cela condamné
à vingt ans en prison à moisir
mais maintenant qu’il s’est pendu
Ils devront le laisser sortir.

Si toutefois Michel
Ne t’a pas écrit expliquant pourquoi
Il s’en est allé du monde, tu sais qu’il l’a fait
Seulement pour toi.

Demain à trois heures,
Il sera dans la fosse commune
Sans messe et sans curé
Car ils n’ont aucune pitié d’un suicidé.

Demain Michel
Sera dans la terre détrempée
Et quelqu’un plantera au-dessus de lui
Une croix avec son nom et la date
Et quelqu’un plantera au-dessus de lui
Une croix avec son nom et la date

C’était ma participation à Samedi en musique proposé par BBB’s mum sur son blog .

samedienmusiquebbbsmum

Publicités

Le Koala qui disait toujours NON

BebeKoala est l’amour de ma vie. Mon précieux. Mon rayon de soleil dans une période très difficile, tout ça tout ça. Cela ne lui empêche pas d’être incroyablement insupportable et chiant (oui,j’ai osé le dire).

act-car_periode-du-non-popi

Sa caractéristique principale, dès l’âge de un an, est de dire toujours NON. Je me rappelle qu’à la visite de la première année le pediatre lui avait dit « tu sais déjà dire non? » et il l’a marqué sur le carnet de santé.  Trois ans et demi plus tard il y a quand même du progrès, mais ça reste son mot préféré. Oh joie!

Si, par hasard, il nous répond OUI il rajoute toujours MAIS et il argumente. Il argumente et il argumente. Honnêtement je ne sais pas si je préfère le non ou le oui, mais. Il y a aussi la merveilleuse variante du NON, MAIS.

Il y a des jours où tout se passe à merveille et, d’autres, où tout part en cacahuètes après la première crise. Merci la fatigue de maman et papa. Alors on essaye, on en discute, on cherche des solutions, on pète des câbles, on en rigole, on s’énerve, on s’interroge. On s’aime.

Samedi en musique #75

Dernièrement j’ai un peu négligé mon pauvre blog, mais voilà que les bonnes habitudes reviennent. Hier je parlais avec des copines des chansons que nous avions dédiées à nos enfants et je me suis rendue compte que je n’en ai pas. J’ai des chansons que je leurs chante pour s’endormir (de plus en plus rarement car BebeKoala ne veut plus), mais pas vraiment une chanson spécifique par enfant.

Si je pense à BebeKoala, je pense à sa période du NON (qui dure encore aujourd’hui à 4 ans et demi) et à la chanson « Non, non non » de Camélia Jordana que papa Koala avait sorti pour le calmer, en se moquant un peu de lui.

https://embed.vevo.com?isrc=FRA081000022&autoplay=true

Non, non, non (écouter Barbara) (Clip officiel) (Official Video) by Camélia Jordana on VEVO.

 

Depuis je pense qu’il a compris le message car dès qu’il commence avec ses non, je me mets à chanter et lui me demander de m’arrêter tout en arrêtant son opposition. Bon, ça ne marche pas à chaque fois, mais c’est déjà pas mal.

 

C’était ma participation à Samedi en musique proposé par BBB’s mum sur son blog .

samedienmusiquebbbsmum

Printemps des Petits Lecteurs 2018

Du 7 mars au 7 avril la Bibliothèque municipale de Lyon organise le Printemps des Petits Lecteurs  pour les enfants de 0 à 6 ans avec plein d’activités gratuites dans toutes les bibliothèques de la ville.

polaroid-2018

A l’occasion de ce Printemps des Petits Lecteurs nous explorerons les émotions des petits et des adultes qui les accompagnent. Quelles sont-elles, comment s’expriment-elles chez l’enfant, en particulier le tout-petit qui ne parle pas encore ? Comment les accueillir, les interpréter, les susciter ?
Les ateliers, les lectures, les spectacles, la musique, les chansons, les jeux que vous découvrirez dans ce programme permettront aux enfants de les exprimer et de les identifier.  Pour les accompagner au mieux, n’hésitez pas à participer aux nombreux rendez-vous – rencontres, débats, conférences – à destination des parents, éducateurs et professionnels de la petite enfance.

Nous avons eu l’occasions de participer à différentes activités.
MiniKoala a, avec la halte garderie, participé à la création de l’exposition Au fil des émotions.  J’ai assisté au vernissage avec les enfants et c’était vraiment sympa.
Puis nous avons passé un samedi matin entre histoires et jeux pour les plus petits (0-3 ans) et un après-midi entre courts-métrages et livres pour les 3-5 ans, toujours sur le thème des émotions.
J’aurais du assister à un débat-conférence sur les émotions de nos enfants, mais papa Koala étant malade j’ai du annuler.

Quelques titres que nous avons découverts:

  1. Aujourd’hui je suis… (Minedition) – Un imagier qui illustre les humeurs de différents poissons, allant de la joie à la tristesse en passant par la peur ou la colère. Une initiation aux émotions à découvrir dans le bain.
  2. A l’intérieur de moi (Actes Sud Junior) – Pour les tout-petits, un livre d’éveil sensible et artistique, ouvert sur le monde qui les entoure
  3. Gros boudeur (L’école des loisirs) – Léon le pingouin boude, mais tout le monde ignore pourquoi. Manu, Simon et Léa tentent à leur manière de le contenter. Mais rien n’y fait jusqu’à l’arrivée de sa maman. Un album sur l’arrivée d’un petit frère.
  4. Le Loup qui apprivoisait ses émotions (Auzou) – Loup a un problème. Trop émotif, il change d’humeur très rapidement. Ses amis vont l’aider à maîtriser ses émotions.
  5. Pompom super grognon (Tourbillon) – Pompom est grognon depuis son réveil : tout fonctionne de travers et il refuse toutes les propositions. Mais il finit par se sentir un peu bête et triste, et il se décide à demander pardon

Mais aussi des courts-métrages :

  1. Brocoli (Frank Liu – 1’34) – Pas toujours facile de manger ce qu’il y a dans son assiette. Une jeune maman a bien du mal à faire manger un brocoli à son enfant.
  2. Talons rouges (Olesya Shchukina – 1’24) Pas facile d’être un enfant dans le monde des grands. Se séparer pour mieux se retrouver.
  3. Wildebeest (Birdbox production – 1’) Dans la savane, des zèbres boivent tranquillement l’eau de la mare, mais ce doux moment va être interrompue par un intrus malvenu. Il peut nous arriver de regretter.
  4. Zebra (Julia Ocker – 2’45) Ce petit zèbre est tout chamboulé. Saura-t-il se retrouver ?
  5. The scaredy Swan (Burcu Sankur et Geoffrey Godet – 1’40) Voici l’histoire d’un cygne qui va devoir affronter sa peur de nager s’il veut échapper à un terrible danger.
  6. L’ours qui n’avait jamais fait des bêtises (Charlotte Cambon – 1’21) A force de trop vouloir suivre les règles, un ours oublie de s’amuser… jusqu’au jour où il se jette à l’eau.

Malheureusement la plupart des activité qui restent sont complètes ou trop loin de chez nous donc je pense que pour cette année nous n’en ferons plus, mais j’ai hâte de découvrir les prochaines propositions de la bibliothèque.

 

 

 

Nos vacances d’hiver en Val d’Aosta

Cette année j’ai amené pour la première fois les Koalas à la montagne. Nous avons profité du cousin de mon père qui habite à Gressan, en Val d’Aosta, et qui connait une dame qui nous a loué un petit appartement à un tarif préférentiel.
Les petits étaient ravis car ça faisait depuis décembre qu’ils demandaient de la neige.

IMG_0849

A notre arrivé le temps n’était pas des meilleurs, mais ensuite nous n’avons eu que du soleil. Un vrai bonheur.

Nous avons privilégié la station de ski de Pila, pas très loin de chez nous, car il y a un super parc de jeux sur la neige pour les enfants (et les adultes aussi!). En effet, pour cette première vacances nous n’avons pas skié, mais je pense que l’année prochaine je vais peut être inscrire BebeKoala à des cours de ski. Il me l’a demandé, mais vu comme il avait peur à faire les descentes en luge je n’ai pas voulu tester.

 

Nous en avons aussi profité pour passer de moments en famille avec la famille du cousin, dont ses deux petites filles qui ont à peu près le même âge que mes Koalas. Sans oublier la virée obligatoire en pizzeria et une soirée apéro.

IMG_0899

 

BebeKoala en a meme profité pour augmenter son vocabulaire en italien, surtout que si plus petit il arrivait à jouer avec les autres enfants sans se comprendre, maintenant ils se plaignent souvent de ne pas comprendre ce qu’il leur dit.
Que du positif, donc, même s’ils ont été beaucoup gâtés. Mais c’est à ça qui servent les vacances, non?

Le caractère de BebeKoala

Si je devais décrire BebeKoala a un parfait inconnu je lui dirais que :

  • il est tendre et câlin, mais seulement si c’est lui qu’il veut. Une des ses phrases préférée étant « Je n’aime pas les bisous« .
  • il est hypersensible. Il a des crises émotionnelles disproportionnées, il est très sensibles aux bruits, à la temperature de l’eau (souvent trop trop trop chaude pour lui alors que c’est une temperature normale), aux chaussettes qui le dérangent, aux étiquettes des vêtements, ….
  • dès que ça touche aux bébés/enfants il panique et pleure sans pouvoir s’arrêter même si c’est dans un dessin animé (par exemple nous sommes allés voir Ferdinand et lors d’une scène le taureau a pris un bebe sur ses cornes. Les autres enfants dans la salle rigolaient, lui il pleurait en me suppliant de partir du cinèma)
  • il ne tolère pas l’injustice, vis à vis de lui, mais des autres aussi (il s’inquiète pour les  sans abris, par exemple)
  • il parle beaucoup et il pose énormément de questions car il veut toujours aller au bout des explications
  • il a un sens de l’humour très développé, mais pas beaucoup d’imagination. Ou plutôt, il a une imagination étrange : il a un ami imaginaire dinosaure, mais si tu lui dis qu’il est lui un dinosaure il te répond que non, lui il est un enfant (je ne sais pas bien comment expliquer ça)
  • il pleure très très souvent et facilement, mais ça il l’a hérité de sa maman
  • il est un vrai perfectionniste et il a très peur de l’échec. Il y a un bon nombre de choses que lui viennent facilement donc dès que quelque chose lui demande un petit effort il se met en retrait en disant « je ne suis pas capable. Je ne vais pas y arriver« .
  • il a une mémoire formidable
  • il aime jouer avec les autres enfants, mais il recherche plutôt la compagnie des filles  ou des enfants plus grands, meme s’il a quelques problèmes avec eux (l’année dernière il se faisait taper par deux ou trois camarades, cette année il veut faire des bêtises comme les autres car il a peur qu’ils ne vont pas jouer avec lui ou dernièrement il me dit qu’il ne mange pas à la cantine car les autre le lui empêchent. Cela je dois le vérifier avec son ATSEM )
  • il a une vrai facilité avec les maths et l’apprentissage en général (il a parlé tot et encore aujourd’hui les gens qui l’entendent parler pensent qu’il a 1 ou 2 ans de plus), mais il galère avec l’écriture, le dessin et le graphisme.
  • il nous teste souvent et il argumente, argumente, argumente. Si on lui laisse une chance de nous répondre ça peut durer des moment interminables. Par exemple, si on lui dit qu’il a fait une bêtise et on lui explique pourquoi, il nous répondra « oui j’ai compris MAIS« 
  • il ne tient pas en place. Il bouge même en dormant.
  • il est très intelligent, mais souvent on dirait qu’il y a un décalage entre ses comportements et ce qu’il sait/pourrait faire. Là aussi, je ne sais pas bien l’expliquer.

Bref, mon BebeKoala est un enfant formidable (comme chaque enfant pour ses parents bien sur), mais c’est surement un enfant compliqué. Très compliqué.

Je l’aime tellement mon BebeKoala que je regrette de ne pas toujours avoir la patience d’écouter ses milles questions ou de faire face à ses crises de pleurs et d’intolérance aux vêtements .

 

Samedi en musique #63

Aujourd’hui nous fêtons les 2 ans de MiniKoala avec la famille et les amis. Voilà deux chansons tout à fait différentes pour lui souhaiter un joyeux anniversaire!
Personellement je préfère celle de Stevie Wonder, écrite en 1980 en honneur de Duke Jazz et Martin Luther King, mais les enfants préfèrent celle de Katy Perry qui effectivement a un video beaucoup plus coloré.

 

C’était ma participation à Samedi en musique proposé par BBB’s mum sur son blog .

samedienmusiquebbbsmum

2 ans

Aujourd’hui MiniKoala fête ses 2 ans.
Il va feter une première fois à la halte garderie, avec ses copains, puis il aura une petite fête ce samedi avec la famille et quelques amis.

A 2 ans, MiniKoala:

  • parle de plus en plus. La plupart du temps nous ne comprenons pas grande chose, mais il sait composer des petites phrase avec les mots qu’il connait (« c’est pas bon », « l’eau est tombée »).
  • adore danser et chanter. Je trouve qu’il a le sens du rythme, en tout cas plus que son grand-frère et moi.
  • a développé un vrai petit caractère. Depuis une semaine il est entré dans les terrible  two et nous avons droit à des crises affreuses, surtout si nous ne lui donnons pas ce qu’il veut (genre aujourd’hui il voulait un troisième banane en l’espace d’une demie heure).
  • n’utilise pas son prénom, mais il dit qu’il s’appelle bébé et je pense qu’il veut encore être traité comme un bébé (il ne veut pas trop s’habiller tout seul, fait plein de bêtises en mangeant)
  • est super câlin. Le soir, en le récupérant à la crèche, il court me serrer dans ses bras . Il me donne des bisous…
  • commence à trouver les livres intéressants, mais il leurs préfère les voitures,  les trains, les constructions et les feutres pour faire des jolis dessins.
  • voudrait marcher partout, tout le temps et il fait des petites colères si j’essaie de le mettre dans la poussette. J’ai essayé de sortir en promenade avec le tricycle, mais il n’écoute jamais quand on lui demande de donner la main/rester à coté de nous (bizarrement, su ce point BebeKoala a toujours été beaucoup plus obéissant)
  • utilise des drôles de mots: LILI pour tétine, Miii pour Muffin, BOUMBE pour tomber, LOLO pour doudou…
  • adore son grand-frère, même s’ils passent la moitié du temps à se disputer et ça se finit toujours avec MiniKoala qui tape BebeKoala. Ca promet pour l’avenir.

Je nous imagine très bien l’appeler bébé même à son mariage.
je l’aime plus que tout, j’ai trop envie de profiter de lui et pas forcement envie de le voir grandir, même si des fois il m’exaspère et me fatigue !

Sortie en famille – Le musée des Confluences

Samedi pluvieux, samedi ennuyeux. Ou pas. Sur un coup de tête j’ai décidé d’emmener BebeKoala au Musée des Confluences pour voir les squelettes des dinosaures. En effet, comme moi j’ai le pass annuel et pour lui c’est gratuit, ça nous faisait une super sorties quasiment gratuite, même si on restait les dix minutes minimums pour voir les dinosaures.
Au final nous y sommes restés une heure et 45 minutes en regardant seulement l’exposition permanente. Pour celles temporaires nous verrons une autre fois.
Au début, BebeKoala s’est surtout intéressé aux dinosaures, même s’il a été un peu déçu de ne pas pouvoir voir un tricératops, son préféré. Puis il a trouvé que les autres thèmes aussi étaient intéressants: météorites, origines de la Terre et origines des espèces. Il a voulu regarder toutes les videos explicatives et il a posé beaucoup beaucoup des questions.
Les autres salles, par contre, l’ont moins passionné même s’il a tout autant profité des  videos (je me demande, d’ailleurs, s’il a vraiment tout compris ou si c’était juste pour voir des « dessins animés »).
En tout cas, rester tranquille et attentif pendant presque deux heures c’est un vrai exploit pour mon fils, dommage que les autres visiteurs n’étaient pas du même avis. Plusieurs fois ils lui ont adressé des « shhhh! chut! » alors qu’en regardant les videos il posait des questions (des questions pertinentes, je precise). Certes, il l’a fait à voix un peu haute, mais il n’a que 4 ans et demi et c’était son premier musée. Je ne pense pas que ce soit la meilleur façon d’encourager un enfant à s’intéresser à la science et à poser des questions.

Au vue du succès je pense l’inscrire prochainement à un des ateliers pour découvrir encore plein de choses (« oui maman, j’aime faire des ateliers! »).

horaires

tarifs

  • Adulte plein tarif– 9€
  • Adulte réduit réduit– 6€
  • Tarif pour tous à partir de 17h– 6€
  • Jeune actif 18/25 ans– 5€
  • Enfants -18 ans et étudiants -26 ans– gratuit

Calendrier de l’Avent DIY avec boite à oeuf

Cette année BebeKoala a vraiment « l’esprit de Noel », alors que les années d’avant il ne comprenait pas bien. Du coup, pour le faire patienter nous avons construit un calendrier de l’avent pour papa Koala.

Materiel

2 boites de 12 oeufs (ou 4 de 6 oeufs)
peinture
pinceaux
glue
du masking tape
1 feuille de papier où dessiner 24 ronds avec les chiffres (nous avons utilisés ces jolies étiquettes trouvées sur le site Ludilabel)
24 petits cadeaux
beaucoup de patience

wp_20171111_011

(dans la photo on voit des rouleaux de papier toilette car au debout je voulais les utiliser, mais pour une première fois je l’ai trouvé trop difficile)

  1. enlever les couvercles des boites et les garder de coté, on peut les coller dessous pour donner plus de stabilité au calendrier
  2. utiliser la peinture pour décorer les boites
  3. une fois séchées, coller les boites aux couvercles ou à du carton. Nous avons mis de la peinture sur le carton prévu à cette effet, mais nous n’avons pas réussi à le coller aux boites. Je pense que nous n’avions pas la bonne glue.
  4. fixer les boites entre elles. Nous avons utilisé du masking tape de Noel.
  5. mettre les petits cadeaux dedans. Je ne dis pas qu’est ce qu’on a mis dedans car papa Koala pourrait le lire et gâcher sa surprise
  6. cacher chaque surprise avec un numéro. Nous avons utilisé le making tape pour les fixer aux boites. Ils se soulèvent facilement. Ce n’est pas très « costaud », mais assez facile à réaliser pour un enfant de quatre ans.

wp_20171115_010

BebeKoala et MiniKoala ont été ravis du résultat et je pense que, pour une toute première fois, nous nous en sommes sortis pas trop mal.
Au debout, je voulais qu’ils peignent les boites en entier, mais ils se sont lassés assez vite et, une fois sèches, ils n’ont pas voulu continuer la peinture, mais ils ont référés terminer le calendrier. Comme c’était LEUR activité, je les ai laissé decider en autonomie.

Il y a surement des améliorations à faire par les pros du do it yourself, mais l’idée est vraiment simple et le résultat sympa, même pour ceux qui n’ont aucun talent artistique comme moi.