L’operation de MiniKoala

Nous sommes rentrés à l’hôpital pédiatrique de Lyon le dimanche 9 avril. Nous avions demandé une chambre individuelle, mais étant rares, nous étions dans une double et, même si pour ce premier soir il n’y avait personne d’autre, papaKoala n’a pas pu rester avec nous pour la nuit.
Les derniers contrôles, une douche à la betadine et on y est: opération prévue pour le lendemain à 9h30.

J’ai passé une très mauvaise nuit. D’une part, le fauteuil n’était pas très confortable, de l’autre j’avais peur que MiniKoala se réveille avec de la fièvre ou je ne sais pas quoi et qu’on soit obligé de reporter encore l’opération.
Heureusement mon petit champion était en pleine forme. Une deuxième douche à la betadine, un calmant pour assommer le petit et nous y sommes, c’est le moment de partir au bloc. MiniKoala nous a quand même offert des moments de rigolade. Le calmant l’a rendu tout mou, mais très très bavard. On aurait dit un toxico en plein délire. je lui ai même fait une video qui a beaucoup fait rire BebeKoala.

J’appréhendais beaucoup le moment de le laisser dans les bras de l’anesthésiste, mais finalement nous avons tous été très courageux. Rendez-vous environ 4h après.
Nous avons eu la chance que dans cet hôpital un parent est admis en salle de réveil et j’ai pu le serrer tout de suite dans mes bras. C’est important, car une fois sorti de la salle de réveil et arrivé dans le service des soins continus, il devra rester 48h dans le lit.
Le chirurgien nous avait dit que tout s’était bien passé donc en salle de réveil j’étais assez sereine. Tendue car je ne savais pas trop comment le tenir, entre ses tuyaux et ses pansements, mais sereine car tout allé bien. Seulement voilà, à un moment je me rends compte qu’il a la voix toute cassée et il a un peu de mal à respirer. Il vomit des glaires. J’en parle à l’infirmière qui me rassure, ce sont les suites de l’intubation et de l’anesthésie. C’est normal. Seulement je sens qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Au lieu de s’améliorer, il empire. L’infirmière essaye de me rassurer, mais j’insiste. Au final, MiniKoala a fait un œdème laryngé. Nous sommes restés 4h en salle de réveil sans pouvoir donner des nouvelles à papaKoala. MiniKoala a eu droit à un aérosol d’adrenaline et à un de ventoline, plus une radio des poumons pour s’assurer que ce n’était pas autre chose.

Suite à cela, il est resté une nuit et une journée en soins continus où il a beaucoup dormi (tant mieux car comme il devait rester allongé dans le lit, ça aurait été très compliqué). Puis nous sommes rentrés dans le service de chirurgie. Cette fois-ci, nous avons eu droit à une chambre individuelle avec un lit plus confortable pour le parent accompagnant.
Les yeux de MiniKoala ont gonflé comme prévu, mais moins que d’autres enfants. Le mercredi il a arrêté les antidouleurs et il était déjà en salle de jeux à s’amuser. Le jeudi il a commencé à dégonfler. Le vendredi il essayait de marcher comme avant l’opération et le samedi nous sommes sortis. Le chirurgien nous avait dit qu’on serait restait 10 jours à l’hôpital, mais finalement il s’est remis tellement bien qu’il nous a avancé la sortie, même s’il a gardé encore pendant une semaine les agrafes et le bandage.

Le dimanche matin, nous sommes quand même retourne’ en urgence à l’hôpital car au réveil il avait le bandage taché de rouge et comme le rendez vous de suivi avait été fixé pour le mardi, j’ai eu peur. Finalement c’était seulement de la betadine qui était restée coincée dans la cicatrice. Plus de peur que de mal.

Maintenant MiniKoala a une jolie cicatrice et une tête bien ronde. Malheureusement je me connais, je stresserai pendant des années dès que sa tête aura quelque chose de bizarre. J’ai déjà eu une enorme frayeur au premier lavage de tête. Le chirurgien ne nous avait pas expliqué qu’il avait du lui rehausser le front et lui faire un enorme trou (une fontanelle) pour que la tête ait la place de grandir dans les prochains mois. Du coup moi, en le caressant, j’ai remarqué une enorme bosse très dure (normal, c’est de l’os) et j’ai flippé. Encore maintenant que je sais que c’est fait exprès (j’ai demandé trois fois!) j’ai du mal à la regarder et à la toucher. Je sais, j’exagère, mais je m’attendais vraiment à une tête lisse et ronde…

En tout cas, les équipes ont été formidables. Elles ont su prendre soin de mon fils, sans oublier les parents. Dans le service il y a une très grande salle de jeux  et la personne qui s’en occupe est super. Elle organise plein d’activités et joue beaucoup avec les enfants les plus grands, en leur proposant des jeux qui leur permettent aussi de réviser (j’ai cru comprendre qu’ils n’avaient pas tous la possibilité de suivre de cours avec des enseignants). Un jour nous avons même eu des musiciens pour égayer notre matinée!

 

 

 

Vacances de Noel

Ohe ohe! Noel est presque arrive (ou au moins les vacances pour les enfants) et, vu que papa Koala travaille et que nous n’avons pas encore une nouvelle date pour l’opération de MiniKoala, j’ai décidé d’amener les enfants en Italie chez nonna Koala.

Nous partons ce dimanche et nous serons de retour le 24, juste à temps pour préparer le réveillon de Noel et attendre le Père Noel avec papa et mamie Koala.
J’ai tellement hâte de revoir ma famille vu que je ne suis pas rentrée depuis juillet et que toutes mes copines lyonnaises sont, elles aussi, chez elles en Italie ou à l’autre bout de la France.

Et puis, un peu de bon air de mer va faire du bien aux petits et à leur toux/rhume/fièvre …

Kuma Izakaya – Bistro Japonais

Hier soir, papa Koala et moi, nous sommes sorti en amoureux comme ça n’arrivait pas depuis quelques temps et nous en avons profité pour tester un nouveau resto japonais que j’avais découvert grace à Luckysophie : le Kuma Izakaya.

photo : site officiel du resto

 

Une des envies qui nous étaient resté de notre voyage au Japon, était de pouvoir continuer à gouter les plats typiques, qui ne résument pas seulement au sushi. Sushi que, soit dit en passant, j’adore, mais rien ne vaut mieux que des bons takoyaki, par exemple.
Bref, la carte et les photos donnaient l’impression d’un endroit plus authentique que les restos de sushi (comme celui près de chez nous qui est géré par des chinois et où la dernière fois impossible de faire comprendre à la serveuse que je voulais du tempura, pourtant présent dans la carte) et nous n’avons pas été déçus!
L’endroit est super mignon et cosy, le personnel très agréable, les plats succulents et le choix varié et intéressant. Ils ont aussi une large sélection de whisky japonais qu’on essayera surement un de ces jours.

photo: site officiel du resto

 

Au menu : ramen, udon, yakisoba, tamago yaki, tempura, gyoza, unagi-don et bien d’autres plats chauds qu’on trouve difficilement ailleurs, mais aussi bière et apéritifs japonais, thé vert et plusieurs desserts.
Pour cette première fois, j’ai voulu tester les plats suivants: tempura, korokke et l’immanquable dorayaki avec une boule de glace rose, le tout agrémenté par un thé vert sencha. A y repenser j’en ai à nouveau envie. En tout cas, je pense déjà savoir quel sera mon choix la prochaine fois!

C’est comme un vélo

Ce matin, en amenant bébé Koala à la crèche, j’aperçois une voiture de la police municipale arrêtée au milieu de la route  et un policier en train de discuter avec un papa, tout en indiquant et la route et la gamine. Gamine qui aura eu tout juste 3-4 ans.
Petite precision, la rue qui amène à la crèche de bébé Koala est une rue  étroite, à double sens, avec deux trottoirs assez petits, une crèche, une école maternelle, une école primaire et un centre de détention (ça c’est juste pour le fun, il n’a rien à voir avec le papa et la gamine, quoique).
Bref, j’écoute discrètement tout en essayant de les doubler, mais ils me bloquent le passage. Donc j’attends. Et j’écoute. Au début, je crois qu’ils parlent des voitures qui roulent trop vite et de qu’est ce qu’il faudrait faire pour rendre plus sure la route aux enfants et aux vélos. Puis je comprends.
Le père était en train de garer sa moto et il n’a pas surveillé la fille qui est descendue du trottoir et s’est mise à marcher vers l’école sans que le père l’arrête et il a été remarqué par la voiture de la police qui venait vérifier la circulation aux horaires d’entrée d’école, mais qui s’est arrêtée juste derrière la gamine pour éviter qu’elle se fasse écraser. Les policiers doivent avoir fait une reflexion au père comme quoi s’était dangereux et lui, il l’a mal pris en s’énervant.
Au moment où j’ai enfin réussi à reprendre mon chemin, il était en train de dire au policier : Je sais qu’elle était sur la route, mais ce n’est pas la peine d’en faite tout une histoire. Ce n’est pas dangereux, c’est comme un vélo.

J’espère qu’il ne le pense pas vraiment et qu’il était seulement sous le choc après avoir réalisé que le policier avait raison et que c’était dangereux !

 

Minus et Compagnie – Le salon de thé des petits et des grands

 

Bitmap_dans_KKBB3-1412602709

Minus et compagnie n’est pas un simple salon de thé. Ici les petits et les grands sont accueillis avec le sourire.
L’espace est adapté à chacun:

– un espace cosy pour les grands,
– un wifi libre acces pour les plus studieux,
– un espace de jeux pour les plus petits,
– un coin change, avec des lingettes à disposition,

– vente de couches
– du bon thé, un bon gouter gourmand, un déjeuner équilibré,
– des ateliers pour tous,
– un shop avec des créations de bijoux fantaisies, et pleins d’objets personnalisés pour offrir des cadeaux originaux,
– un garage à poussettes et trottinettes

Minus et compagnie, je l’ai découvert par pur hasard cet hiver, en rentrant avec bébé Koala de chez le pediatre et j’ai été tout de suite charmée par le concept, les propriétaires et les lieux!
A l’époque, bébé Koala ne marchait pas encore, mais il ne voulait pas non plus rester dans la poussette le temps, pour moi, de boire un café et impossible d’aller au parc..trop froid! D’ailleurs, l’été impossible d’aller au parc non plus…trop chaud! (oui, je sais, je ne suis jamais contente, mais c’est comme ça! Et chez Minus il y a la clim!)
Bref, le salon de thé « poussette » c’était l’idéale. Bébé Koala pouvait ramper en toute sécurité, apprendre à se mettre debout ou faire ses premiers pas pendant que moi, en vraie gourmande, je profitais du café avec des cookies. Papa Koala, lui, il raffole des gaufres maison au chocolat.
Voici bébé Koala en pleine action en mai dernier:

WP_20140612_002

Chez Minus tu peux aussi y déjeuner et la carte est délicieuse!
Et puis, ils ont tous ce qu’il faut pour les bébés: des petits pots, des chaises hautes, des bavoirs, des couches….inutile de dire qu’il m’est déjà arrivé de m’arrêter chez eux en catastrophe, sans rien du tout, et decider de m’arrêter manger avec mon fils car j’avais la flemme de rentrer chez moi cuisiner. True story.
Je conseille la soupe de fruits. Pour moi c’est une vraie addiction.
Mais ce n’est pas seulement un salon de thé, Angéline et Delphine organisent aussi des ateliers, des brunchs, des soirées filles… de quoi séduire tout le monde!

phot1-1412603291

J’avoue que ça faisait un moment que j’avais envie d’écrire un post sur Minus et Compagnie, mais si j’ai décidé de le faire maintenant c’est qu’elles ont besoin de vous!
En effet, elles ont lancée une collecte sur KissKissBankBank pour recueillir de quoi améliorer le local, acheter des nouveaux jouets, acheter la licence pour servir le vin (oh que j’ai hâte!), renouveler leur carte, ….

Alors, qu’attends tu?
En remerciement, bébé Koala va t’envoyer un gros bisous tout mignon et tout baveux.

Minus et Compagnie
25 rue du Chariot d’Or
69004 Lyon

http://www.facebook.com/minusetcompagnie
minusetcompagnie@gmail.com
+33 4 26 72 58 20

Le Chamourai – Café à chats

chamourailogo-copie2

 

Aujourd’hui bébé Koala et moi, nous avons essayé la dernière new entry de la Croix Rousse: le café à chats Le Chamourai.
Pour ceux qui ne connaissent pas le concept du neko café japonais, c’est un café qui héberge  plusieurs chats et où les clients peuvent interagir avec eux le temps d’une pause café ronronnante.  Simple, non?
Après celui qui a ouvert à Paris l’année dernière, voilà que Lyon aussi a le sien. De quoi ravir les passionnés des chats, les enfants, les personnes âgées et les bébés Koala (les mamans Koala aussi, bien sur)! Et Le Chamourai a ouvert ses portes juste au moment où bébé Koala a appris à caresser gentiment Muffin, notre chat, et à jouer avec elle. Du coup, pas de souci à se faire pour les sept chats qui se promènent tranquillement dans la salle, profitant des clients qui veulent jouer avec eux ou leur faire des câlins. Et s’ils en ont marre? Ils peuvent toujours se retirer dans une pièce spécialement conçue pour eux (ou en haut de leurs arbres à chat) ou, encore mieux, dans le panier de la poussette de bébé Koala!

 

WP_20140916_001

 

Nous ne sommes pas resté longtemps car bébé Koala n’est pas encore capable de tenir en place pour plus d’une demie heure et, comme il y avait beaucoup de monde (et à raison!), c’était un peu compliqué de le poursuivre sans gêner, mais c’était suffisant pour gouter un des délicieux cookies du Moulin de Léa et  la boisson du jour, un té froid pêche, citron et té vert trop trop bon. Seulement à y penser à nouveau j’en ai envie.  En tout cas, bébé Koala (mais sa maman aussi!) était ravi de voir tous ces AAAA (chats) et nous y retournerons surement pour faire une plus ample connaissance avec eux et prendre des meilleures photos.
Si vous habitez à Lyon ou si vous venez juste quelques jours Le Chamourai mérite une visite, d’autant plus qu’il est situé dans le plus beau quartier de Lyon (je ne dis cela parce que j’y habite, bien sur que non..) et l’aménagement intérieur  est ravissant, on a même l’impression de se trouver dans une vraie terrasse.

 

 

Le Chamouraï
8 rue Pailleron
69004 Lyon

http://lechamourai.fr

Ouvert du mardi au dimanche
de 9h à 19h