Le jour où je me suis sentie trahie par l’école publique

NB: ceci c’est un coup de gueule très très personnel, je sais qu’il y a pire, mais ça a le don de m’agacer toujours autant depuis plusieurs semaines.

MiniKoala a 6 ans et en septembre rentrera au CP.
Comme nous habitons à 250m du groupe scolaire où il a fait toute sa maternelle et où son frère est scolarisé depuis la MS, nous n’avons jamais envisagé qu’il puisse changer de l’école, même dans le cas très peu probable d’un changement de carte scolaire.
3 ans qu’il attend d’être en primaire avec son grand-frère, pour se retrouver dans la même cours de récréation et, pourquoi pas, dans la même classe en cas d’enseignant absent.

Comme tout le monde l’aura compris, la Mairie a bien évidemment décidé de changer la carte scolaire car l’école de quartier est surchargée et d’affecter les enfants de notre rue (qui n’oublions pas habitent à 300m grand max de l’école) dans une nouvelle école en construction qui sera à 1km de la maison. Sans compter que la route de chez nous à l’ancienne école est pratiquement piétonne, enfin aménagée après 3 années de chantiers et pour aller dans la nouvelle…il faut traverser une grande avenue, puis une rue plus petite mais très trafiquée où il y a toujours des accidents, le tout en marchant sur des micro trottoirs. Le rêve quoi. Tout cela, sans compter que nous avons une 3ème école elle aussi à 300m. Or, la nouvelle carte scolaire étant du n’importe quoi, les enfants de ma copine qui habitent prés de la nouvelle école, ont été affectés…dans cette 3ème école, alors que nous sommes bien plus proches (cela ne m’aurais pas arrangé niveau organisation familiale, mais c’était toujours plus pratique pour courir d’une école à l’autre).
J’ai grandi près de mon école maternelle et, le parcours sécurisé (ils fermaient les routes aux voitures) m’a permis d’aller et rentrer toute seule dès le CM1. Or je crois que c’est possible si mes enfants restent dans l’école où ils sont maintenant, mais le parcours pour aller à la nouvelle école est trop dangereux et je trouve que c’est une grosse perte pour les enfants, pour leur autonomie, surtout à cause d’une municipalité qui parle tout le temps de « arrondissement à hauteur des enfants« .

Le deuxième point qui m’énerve est que l’école n’est même pas construite, le directeur et les enseignants seront nommées au mieux mi-juin pour une prise de poste au 1er septembre et les 5 premières classes seront ouvertes dans des ALGECO, sans cantine, sans bibliothèque, juste les classes, les toilettes et la cours au milieu des travaux. Or la Mairie peut essayer de nous rassurer comme elle veut, en nous racontant n’importe quoi, mais pour avoir déjà vécu cette situation avec BebeKoala je ne les crois tout simplement pas.
En effet, quand nous avons déménagé l’école était en cours de construction et BébéKoala a vécu deux ans d’école provisoire en maternelle, plus ces 3 années d’école enfin construite. Et je peux garantir que l’école ne fait pas forcement rêver (le covid n’ayant pas aidé non plus): manque de matériel, manque des moyens, enseignants qui changent tous les ans, manque des projets, galères infinies avec le périscolaire. Les enseignants commençaient enfin a être stables et voilà qu’on me change le petit dans une nouvelle école pour que lui aussi puisse vivre cette merveilleuse expérience. Je me rappelle les premiers jours en MS, BébéKoala pleurait car il n’y avait pas de livres dans sa classe. Depuis j’en achète tous les ans en brocante pour les offrir à l’école. Je ne suis pas obligée, mais je me suis toujours dites que c’était bien pour qu’il puisse mieux apprendre et que de toute façon son petit frère en profitera aussi. Ah quelle ingenue!
Est ce qu’il a fait beaucoup de sorties BebeKoala en 5 ans? Oh que non. Une seule en MS.
Et MiniKoala? Comment dire…zero en 3 ans (mais l’équipe de maternelle étant enfin stable, ils ont pu faire des supers projets dans l’école donc disons que ça va).
Les enseignants font ce qu’ils peuvent, avec les moyens qu’ils ont, avec des classes chargées et des enfants en (grosse) difficulté. Heureusement que BébéKoala est intelligent , apprend sans effort et qu’à la maison on intègre et on approfondi les connaissances.
Au fil des années nous avons vu la plus part des voisins inscrire leurs enfants dans les écoles privées à proximité, tout en nous disant que nous croyons dans l’école publique et que nous ne voulions pas « fuir ». La grande proximité de l’école était un vrai plus pour moi, cela me permettait de ne pas courir à droite et à gauche avant et après le travail et de profiter de mes enfants sans embaucher une nounou ou les laisser tous les soirs au périscolaire. Pour moi c’était très important. Or l’emplacement de la nouvelle école ne me le permettra pas, surtout s’ils sont scolarisés dans deux écoles différentes.

Et les demandes de dérogations? Notre ancienne école est aussi pleine car jusqu’à maintenant ils ont accepté toutes les dérogations demandées, même pour des enfants n’habitant pas dans le périmètre scolaire donc cette année, la Mairie a déjà communiqué que…elle n’acceptera AUCUNE dérogation, même pour réunir une fratrie (dont mon énervement extreme). Mais ils acceptent la dérogation dans l’autre sens, pour déplacer l’enfant scolarisé dans l’ancienne école pour le mettre avec le petit frère dans la nouvelle. BébéKoala n’est pas le plus extraverti des enfants, il a déjà subi plusieurs changements, hors de question que je vais le changer d’école pour son CM1 et son CM2. Ou plutôt, je ne vais pas le changer d’un endroit qu’il connait, avec des bons enseignants de 3ème cycle (enfin!) pour le mettre dans une école provisoire, sans ses camarades, sans matériel, sans informations sur les enseignants…peut être que ce serait mieux, mais je ne vais pas le déplacer d’une école publique moyenne (mais à coté de la maison) à une autre école publique probablement tout aussi moyenne et loin de la maison.

Tout cela pour dire que, au final, nous avons fait ce que nous n’avions jamais envisagé et nous avons envoyé un dossier d’inscription pour les deux koalas dans l’école privée du quartier. Etant en avril, je ne pense pas qu’on aura beaucoup de possibilités d’admissions, j’espère au moins qu’une petite place se libérera pour MiniKoala, sinon nous essayerons à nouveau pour lui l’année prochaine pour son entrée au CE1. Les deux écoles étant beaucoup plus proches que les deux publiques, cela nous arrangerait aussi au niveau de l’organisation familiale.
J’ai parlé avec les autres familles et wow tout ce qu’ils font. Les projets, les sorties, les locaux…je me sens même coupable d’avoir privé les miens de tout cela pour mes convictions sur l’école publique. Et dire que nous n’aurions jamais rien fait si la Mairie n’avait pas décidé de changer la carte scolaire…

Je sais qu’il y a pire, je sais qu’il y a des familles qui mettent bien plus que 10-15 minutes pour amener les enfants à l’école, mais j’ai très mal vécu cette imposition, surtout à cause de ce qu’on a déjà vécu avec BébéKoala. En parlant avec d’autres familles, elles vont surement demander la dérogation pour déplacer les petits frères avec les grands qui rentrent au CP dans cette nouvelle école. Ils m’ont dit « le niveau de cette école est tellement moyen que peut être que nous aurions plus de chance dans la nouvelle ». Je le souhaite de tout coeur, mais notre expérience ne nous fait pas voir les choses avec optimisme. Nous avons avalé plusieurs choses qui n’allaient pas, nous avons soutenus les enseignants et l’école publique, mais ça a été la goutte de trop. Je sais que ce n’est pas la « faute » de l’Education Nationale, mais celle de la Mairie, mais quand c’est trop c’est trop (et oui, je réagis très mal aux changements…)

Rentrée en multiplications

« Maman tu sais les exercices sur les multiplications qu’on a pris cet été? Je les ai amené à l’école et je les ai fait avec maitresse à la récré, elle m’a chronométré. »

Je dirais que la rentrée de en CE2 de BebeKoala s’est très bien passée pour mon petit passionné des maths .
Les exercices en question c’est un petit bloc des éditions Bordas que nous avons trouvé dans un magasin et qui lui a tout de suite plu. Il y a différents degrés d’exercices , des fiches d’autocorrection et chaque séance se termine avec la résolution des multiplication chronométrée, sa préférée.

Pour moi qui a toujours eu du mal avec les tables de multiplication c’est rassurant le voir s’amuser autant avec.

Positif

La semaine dernière BebéKoala nous dit que dans sa classe il y a un copain qui va à l’école meme si sono papa à le covid, car à la maison ils gardent tous le masque.

Hier soir nous recevons un mail de la part de la directrice qui nous prévient que, suite à un cas positif, la classe ferme et les enfants doivent se faire tester le lendemain ainsi que le mardi 6, sans test ils ne pourront pas revenir à l’école avant les vacances.

Ce matin, donc, j’amène BebeKoala à la pharmacie de quartier pour faire un test antigenique, mais comme il va bien et il n’a pas de symptômes particuliers je suis assez confiante. Plusieurs autres enfants de sa classe sont là, il y a beaucoup de résultats positifs, dont celui de mon fils.
Cet après-midi j’amène aussi son petit frère, mais pour le moment nous sommes tous négatifs et BebeKoala a gagné le droit de garder le masque à la maison.

Je pense qu’on va tous l’attraper car garder les distances et les mesures barrières à quatre dans un T3 ça va etre difficile, mais nous allons tous faire de notre mieux.

Etant personne à risque je suis un peu inquiète pour moi, mais je garde le sourire pour mon grand que ce matin pleurait en disant qu’il ne voulait pas nous faire tomber malades et que ce n’était pas juste car ils avaient dit à la télé que les enfants ne pouvaient pas attraper la covid.

CE1 – Le rendez vous avec la maitresse

Nouvelle année scolaire, nouveau rendez vous avec la maitresse.
L’année dernière il n’y a avait pas eu celui du CP car ça tombait en plein debout de confinement du coup nous avions échangé vite fait.
Au vue des années précédentes ( surtout GS et MS ) j’appréhendais un peu ce rendez vous, meme si nous avions pu constater les progrès de BébéKoala qui apprend très bien et qui est presque toujours dans le vert, meme s’il y a encore une ou deux betises de temps en temps. Je ne m’attendais pas du tout, du coup, à ce que la maitresse allait me dire:

  • il est parmi les meilleurs de sa classe avec des résultats excellents.
  • niveau lecture il explose les records. Il a un niveau de lecture de fin CE2 et il lit déjà avec la bonne intonation.
  • il est très bon en math, que ce soit les calculs ou la résolution de problèmes.
  • il apprend très vite et il est très curieux, il pose beaucoup de question pertinentes pour comprendre mieux.
  • il fait preuve d’une capacité de raisonnement qui dépasse ce qu’on peut attendre d’un élève de son age.
  • il est épanoui dans la classe et il a beaucoup de copains.
  • il aime partage ses découvertes avec les autres.
  • il travaille très bien et très très vite, ce qui devient un « problème » car il fini bien avant les autres et s’il n’a rien pour s’occuper il va embeter les autres. La maitresse lui donne déjà du travail different, plus long et/ou plus difficile, mais il fini quand meme plus vite, il a alors le droit d’amener un livre pour s’occuper. Elle lui a proposé de profiter de ce temps pour aider ses copains, mais il n’est pas très motivé. Il préfère rester dans son coin.
  • il a fait des enormes progrès dans l’écriture qui était son point faible.
  • il a encore quelques petits défauts de prononciation (le son CH, par exemple), à voir s’il va avoir besoin de quelques séances d’orthophonie.
  • il est très sensible et il pleure beaucoup (ça on sait…)
  • il fait de temps en temps quelques betises : une fois il a essayé de changer les notes dans l’ordinateur de la maitresse, une autre fois il a déplacé une poubelle dans les toilettes et en le faisant il a tapé contre le bouton de l’alarme incendie qui s’est cassé et ils ont du évacuer l’école 3 fois (on lui a expliqué pourquoi c’était « grave », mais j’avoue que ça m’a fait trop rire)

Pour elle il est déjà pret pour aller en CE2.
Je suis très fière de mon BébéKoala et j’ai senti une maitresse qui l’appréciait et qui essayait de mettre en valeur ses points forts. Elle l’ a meme encouragé à essayer encore le test d’entrée à l’Ecole Internationale, alors que l’année dernière la maitresse nous l’avait déconseillé.

J’espère qu’il va continuer comme ça !

[Chut, les enfants lisent] La machine à voeux de Valentin

BébéKoala rentre à toute vitesse dans l’apprentissage de la lecture. Il lit les fiches de l’école, mais j’avoue qu’elles ne sont pas forcement ludiques. Du coup, nous sommes passés aux livres, mais pas facile d’en trouver des adaptés aux sons qu’il connait et quand j’ai vu ce livre du Loup, j’ai tout de suite craqué.

41rj2bu5j6pl._sx380_bo1204203200_

Ce matin, Valentin présente sa nouvelle invention à ses amis : une machine à réaliser les voeux. Les uns après les autres, les copains de la bande vont lui souffler leur souhait le plus cher. Leurs voeux vont-ils se réaliser ?

La particularité de ce livre est qu’il y a deux niveaux de lecture: le niveau 1, à gauche, avec un texte plus simple et court pour les débutants, et le niveau 2 à droite, pour les lecteurs un peu plus à l’aise. L’histoire a un sens soit si on lit seulement le premier niveau, comme nous faisons pour le moment, soit si on lis les deux. Elle est alors plus aboutie, mais le plaisir est toujours là dans les deux cas.

Avant de commence l’histoire, il y a une double page d’exercices pour s’entrainer avec les mots outils et les sons.
A la fin il y a des questions de compréhension du texte et un petit dictionnaire des mots les plus difficiles.
Les personnages familiers aident les enfants à se repérer et à mieux suivre l’histoire.
Je pense qu’on se laissera tenter pour le deuxième titre de la collection.

Age : Dès 6 ans
Collection : Mes lectures du CP avec Loup
Editions : Auzou
Prix : 5,90€

 

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

P.S. L’italien étant BEAUCOUP plus simple pour apprendre à lire, je n’arrive pas à comprendre comment on peut apprendre en français. Je sais que tous les enfants y arrivent, mais cela me semble très, très, très compliqué !

Le mot de la maitresse

Hier soir, en regardant le cahier de liaison de BebeKoala, j’ai trouvé un mot de sa maitresse  (j’ai un peu reformulé son message):

Ayant réçu des propos violents et insultants d’un parent d’élève, je dois quitter l’école et je ne serais pas en classe cet après-midi. Veuillez m’excuser.

Je ne sais pas ce qui s’est passé. BébéKoala m’a juste dit qu’ils étaient dans une autre classe et qu’il a oublié son cahier de lecture à l’école (adieu les devoirs du week end), mais je suis choquée. Pas par la maitresse qui part, mais par le fait qu’un parent l’ait insultée.
BébéKoala adore sa maitresse, il lui a meme fait des câlins devant mes yeux. Elle a un super programme adapté à lui et je ne vois vraiment pas pourquoi quelqu’un devrait etre énervé contre elle.
Et meme si elle l’avait provoqué, si elle avait fait quelque chose de mal (je répète, je ne connais pas la situation),elle ne méritait surement pas d’entré insultée et menacée! On est censé etre tous des adultes et montrer l’exemple à nos enfants.

Je voudrais lui montrer mon soutiens, parce que se faire insulter/menacer ne devrait arriver à personne. Des idées? Un petit mot dans le cahier de liaison? Un dessin fait par moi et BébéKoala? Une boite de chocolat?

richimage-29563-image1370575073054576305_1_730_491

Le test d’entrée

A Lyon nous avons la chance d’avoir une école internationale publique avec un section bilingue français -italien. Le seul problème c’est que vue la différence entre demande et l’offre il faut passer un test pour entrer. Cette année, pour la section d’italien, il y avait 28 enfants pour une dizaine de places.
les-missions-csi

Mercredi, donc, j’ai accompagné BebeKoala à la CSI pour passer ces fameux tests, meme si ses chances d’etre admis sont très faibles car s’il comprend très bien l’italien, il ne veut pas le parler. Nous avons quand meme voulu essayer pour ne pas avoir des regrets les années prochaines, car le niveau de l’école est l’un des meilleurs de la ville .
Le test était divisé en deux parties: 45 minutes le  matin pour français et math, 1h l’après-midi pour l’italien.
Les enseignants venaient chercher les enfants en petits groupes en laissant les parents dans le hall, sous une verrière à la chaleur étouffante, les attendre.
Je n’étais pas inquiète pour les épreuves du matin car je sais qu’à la maternelle BebeKoala se débrouille très bien, mais je m’attendais le récupérer en larmes l’après-midi. Finalement, ce n’est pas passé comme ça et il était content, apparemment il a meme parlé un peu en italien.
Maintenant ils nous faut attendre les résultats le samedi 6 juillet.

Dans tous les cas, je suis très fière de lui car il a fait tou ce qu’on lui a demandé, il est allé seul avec des inconnus dans les salles, il a maitrisé ses peurs et ses angoisses au moins pendant quelques heures et pour lui c’est déjà un vrai exploit.