Ceux qui ne montèrent pas dans l’avion

Si je pense à ce qui s’est passé je m’énerve à nouveau, alors je commence directement avec la version courte puis on verra si j’ai envie de rentrer plus dans le détail :

Jeudi 13 nous devions prendre l’avion pour aller une semaine à Berlin. Voyage prévu assez longtemps à l’avance pour faire plaisir aux enfants qui voulaient prendre l’avion (et aux parents qui aiment voyager). Puis MiniKoala a eu la varicelle, je suis tout de suite allée chez le médecin pour demander quoi faire et s’il pouvait voyager, en soulignant qu’il prenait l’avion. Sa réponse : « ne vous inquiétez pas, d’ici là il sera complètement guéri et il pourra voyager« .  Du coup je ne me suis pas plus inquiétée que ça, la varicelle a fait son cours, il est retourné à la crèche, il est meme allé chez sa mamie quelques jours pendant que son grand-frère fêtait son anniversaire avec les copains et se gonflait au visage pour une allergie (surement aux graminée comme son père) et le jour du voyage nous nous présentés chez EasyJet avec un enfant en pleine santé et trois pauvres croutes sur le nez.
Personne ne nous à rien dit au moment de mettre les bagages en soute, ni pendant les (très) longs controles de sécurité ou pendant le 2h30 d’attente dans l’aéroport. Mais au moment de monter dans l’avion le drame. Le personnel de terre voit les trois croutes (qui tomberont le lendemain) et il nous interdit de monter dans l’avion sans un certificat medicale car il pouvait etre encore contagieux. Soit.
Les enfants pleurent, ne comprennent pas, le « méchant monsieur qui ne veut pas nous faire monter dans l’avion » (comme mon ainé l’appellera dans ses cauchemars pendant une bonne semaine) ne veut rien entendre, il nous dit que c’est notre faute car nous n’avions  pas lu les conditions de vente* où il y avait marqué le certificat, sinon il devait nous croire sur parole et donc, d’après lui on pouvait mentir juste pour monter dans l’avion. C’est sympa de se faire traiter de menteurs, sans nous connaitre, devant une foule qui attend de monter dans l’avions et, surtout, devant nos enfants.
Nous demandons alors une attestation de refus d’embarquement, pour essayer de nous faire rembourser et il nous dit d’aller  au guichet où on nous traite encore de menteurs en nous disant « c’est impossible que mon collègue vous ait envoyé ici car je ne peux pas faire ce genre d’attestation« . En attendant les enfants pleurent toujours, ils ne comprennent pas pourquoi on nous pousse dehors et pourquoi nous ne pouvons pas monter dans l’avion voler avec les oiseaux (cit MiniKola).

Bref, nous ne sommes pas allés à Berlin. Les enfants ont été traumatisé au point d’en faire des cauchemars, nous avons été traité de menteurs et l’expérience a été horrible. Mais nous avons us rebondir en organisant un chouette voyage dernière minute en train à Toulouse.

*En rentrant à la maison je suis quand meme allée lire les fameuses conditions de vente de EasyJet et les voilà (vous les trouvez ici aussi):

Prendre l’avion après une maladie ou une opération

Les passagers voyageant alors qu’ils souffrent d’une infection bénigne, y compris celles mentionnées ci-après, sont autorisés à prendre l’avion en respect des directives du tableau ci-dessous.

Maladies infectieuses Autorisation de voyager
Rubéole 4 jours après le début de l’éruption
Rougeole 7 jours après le début de l’éruption
Oreillons Lorsque tous les gonflements se sont résorbés (généralement après 7 jours)
Varicelle 7 jours après l’apparition du dernier bouton
Infections virales (par ex., grippe saisonnière) Lorsque la personne n’est plus contagieuse

Les passagers souffrant d’une maladie infectieuse grave (par ex., infections respiratoires graves, tuberculose, pneumonie) ne seront pas acceptés à bord sans un certificat provenant d’un spécialiste confirmant leur aptitude à prendre l’avion. Les passagers souffrant d’une méningite ou étant infectés par un virus résultant d’une pandémie telle que le Sars-CoV ou H1N1 (”grippe porcine”) ne seront pas acceptés à bord.

 

Alors oui, on peut se dire qu’il faut quand meme un certificat medicale pour dire que ça fait au moins 7 jours sinon on pourrait mentir, mais alors il faudrait l’écrire clairement sur leur site internet car j’avoue que meme en lisant ça, j’aurais peut etre juste fait le calcul en me disant que c’était bon sans forcement aller chez le médecin.
Je peux meme comprendre ne pas vouloir faire monter des gens avec la varicelle, meme si elle est contagieuse aussi avant l’apparition des boutons, donc bon ça ne sert pas à grande chose leur système. Mais ce que je ne peux pas tolérer c’est la manière dont ils nous ont traité, sans nous donner le temps ni les moyens de trouver une solution (on aurait pu demander au médecin de l’aéroport, par exemple) . Ils avaient juste envie de se débarrasser de nous et c’est pour cela que, meme s’ils sont peut etre les moins chers du marché, nous ne voyagerons plus jamais avec eux .

(Finalement ce n’est peut etre pas une version courte de l’histoire)

Publicités

Maman, moi je suis different des autres.

Maman: BebeKoala, n’arrache pas les fleurs.
BebeKoala : Mais elles sont méchantes, elles piquent.
M: Mais non, elles se défendent seulement.
B.K : Moi je ne les aimes pas.
M: T’as le droit, mais tu ne dois pas les arracher.
B. K: De toute façon, les garçons n’aiment pas les fleurs qui piquent. Seulement les filles.
M: Tu parles des roses?
B.K.: Oui, moi je ne les aimes pas parce que les garçon n’aime pas les fleurs
M: …
B. K. : Maman, moi je suis different des autres.
M: C’est normal chéri, on est tous différents.
B. K. : Mais moi je ne veux pas etre different. Je veux etre comme les autres.  C’est important pour moi d’etre comme les autres.
M: BebeKoala, tu sais tes amis t’aimes comme tu es.
B. K.: Je n’ai pas de copains. Il y a que maman et papa qui m’aiment.
M: C’est évident qu’on t’aime, mais ton frère aussi il t’aime.
B.K. : Lui il est seulement un bébé! Et puis il ne m’aime pas beaucoup, il me tape et il dit que je suis méchant!
M: Tu dois avouer que tu l’embêtes souvent, mais je t’assure qu’il t’aime. Tu es son héros et son modèle. Et puis ton copain M. t’aime aussi.
B. K : Seulement parce qu’il sait que je vais lui offrir le cadeau pour les gens qu’on aime.
M: Je suis sure qu’il aime jouer avec toi et pas parce que t’es comme les autres, mais parce que c’est toi.
B.K : Tu sais maman, les garçons aiment jouer seulement avec les garçons et les filles veulent jouer seulement avec les filles. Les garçons aiment les garçons et les filles les filles, mais moi j’aime jouer avec les filles. Elles ne veulent jamais jouer avec moi et si on doit choisir avec qui jouer elles ne me choisissent jamais.
M : Et C., ton amoureuse?
B.K: Des fois elle dit qu’elle l’est. Des fois elle dit qu’elle n’est pas mon amoureuse et elle joue avec ses copines.
M: Mais alors D. ? Elle joue toujours avec toi en rentrant à la maison.
B.K: Elle le fait seulement parce que je l’ai invité à mon anniversaire.
M: Elle jouait avec toi meme avant.
B.K: Parce qu’elle savait que je l’inviterai un jour. Maman?
M: Oui?
B.K. : Est ce qu’on peut aller à la boulangerie avec mon ami dinosaure maintenant?

BebeKoala, 5 ans et demi.
MamanKoala, le coeur en miettes.

Séances de psychomotricité 17 et 18

Les séances continuent de bien se passer.
BebeKoala apprend petit à petit à avoir plus confiance dans ses capacités de dessin, ce qu’il lui permet de créer plein d’histoires sur papier ou sur tableau et de « vider sa tete » car comme il dit sa tete est trop pleine d’idées et des choses.

Nous travaillons aussi sur une routine du soir, pour lui permettre de s’endormir en douceur et d’aller au lit sans trop d’énervement de notre part. BebeKoala étant un enfant assez angoissé, le moment du coucher est assez difficile et la séparation lui fait peur, du coup il essaye d’éloigner le plus possible le moment d’aller au lit ou de nous pousser au bout pour qu’on lui impose très très très très ferment de dormir. Si on fait comme ça il s’endort en trois secondes chrono.

Smettila!

Pendant les vacances d’hiver je suis allée avec les enfants à Genes, profiter de ma famille.
Au programme: l’Aquarium de Genes, un défilé de Carnaval, un petit échange culturel avec la classe de maternelle où est scolarisé le fils de ma cousine et plein d’autres jolies activités.
Les enfants adorent jouer avec leur « cousin » car c’est pratiquement le seul membre de la famille de leur age (BebeKoala est de 2013, MiniKoala de 2016 et S. de 2015) et si jusqu’à maintenant ils avaient réussi à jouer sans se comprendre, cet hiver ça a été plus compliqué.
Le deuxième jour BebeKoala m’a demandé plusieurs fois de parler avec S. à sa place, car il ne comprenait pas (pour rappel, mes enfants comprennent parfaitement l’italien mais ils ne parlent presque pas), alors moi je lui ai dit qu’il pouvait lui dire « smettila » s’il voulait qu’il s’arrete et voilà, il y a enfin eu le déclic. BebeKoala s’est enfin rendu compte qu’il savait parler en italien et il a commencé avec un ou deux mots, pour arriver à des petites phrases à la fin de nos vacances et meme avec moi il s’essaie à l’italien.
Je vais peut etre me renseigner pour l’inscrire une semaine ou deux dans une centre de loisirs en Italie, cette été, car je pense que la clé pour son apprentissage de l’italien ce sont les autres enfants.
En tout cas, bravo mon petit bilingue!

[Chut, les enfants lisent] Papa poule

 

Paulette aimerait bien pondre son oeuf tranquillement mais elle ne trouve pas d’endroit idéal sauf… chez monsieur l’ours. Au début, il n’est pas ravi qu’une poule vienne pondre chez lui, mais quand l’oeuf éclot, et que le poussin l’appelle papa, monsieur l’ours est tout ému !

En ce moment, MiniKoala nous demande tout le temps de lire Papa Poule de Giulia Bruel, qu’il a eu avec son abonnement Titoumax.
Une histoire attendrissante et mignonne qui lui plait énormément, surtout si c’est son papa qui prend le temps de la lui lire.
Un livre qui permet aussi d’introduire le concept de famille recomposée, tout en douceur (ce n’est pas notre cas, mais l’ours qui devient le papa du poussin est bien adapté aux très jeunes enfants).

Age : 2 – 4 ans
Collection: loulou et cie
Editions: l’école des loisirs
Prix: 11€

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

3 ans

MiniKoala a 3 ans, ce qu’il veut dire qu’il n’est plus tout mini.
Le jour de son anniversaire, le 25 janvier, BebeKoala courait partout en disant « aujourd’hui c’est l’anniversaire de mon bébé! », c’était mignon.

MiniKoala a fêté à la crèche, comme l’année dernière. Il a amené un gateau au yaourt et des mini muffins aux pépites de chocolat. Un vrai succès.

A 3 ans, MiniKoala n’est toujours pas propre. Si on lui demande quand il voudra essayer le pot il répond « demain », c’est à dire un futur le plus lointain possible.

A 3 ans, MiniKoala parle de mieux en mieux, mais ce n’est pas encore ça. Il confond le P avec le B, il dit « mementine » au lieu de clementine (c’est trop mignon d’ailleurs), « cacapé » au lieu de canapé, brum brum pour voiture et ainsi de suite. Il fait quand meme des phrases de 3 ou plus mots. Il connait tous les couleurs, la droite et la gauche, il compte jusqu’à 3 (voir dix s’il fait un petit effort, mais souvent il oublie le 5), il sait que 1 +1 = 2 ou 2 + 1 = 3 .

A 3 ans, MiniKoala aime faire les puzzles. Il joue avec ceux de son grand-frère et il est surement plus doué que lui (à chacun ses atouts). Il aime jouer avec les petites voitures ou le train en bois. Il adore jouer à la dinette et faire semblant de préparer le café à maman. Il est en pleine période jeux de société et il aime surtout ceux des cartes ou la course des escargots.

A 3 ans, MiniKoala aime faire du toboggan (bobogan) au parc et à la crèche. Il suit son frère partout, ils se bagarrent tout le temps, mais ils s’aiment beaucoup.

A 3 ans, MiniKoala va encore à la crèche et il pleure chaque matin car il voudrait aller à l’école avec BebeKoala.

A 3 ans, MiniKoala sait s’habiller tout seul. Il met et enlève ses chaussures, ses chaussettes, la couche, les pantalons, la veste et le bonnet. Il a plus de mal avec les t-shirts et les pulls, mais ça viendra.

A 3 ans, MiniKoala commence à montrer son petit caractère et à s’affirmer. Quand on lui demande de faire quelque chose ,il aime répondre « pas envie » en croisant les bras et en baissant la tete. C’est trop mignon.  Il aime ranger les jouets à la crèche, chez le médecin, après l’atelier d’Eveil et Lire du lundi…partout sauf à la maison.

A 3 ans, MiniKoala est encore tout calinou. Il fait plein de câlins et de bisous à sa maman, puis il part en courant et en chantant « caca caca caca ».

Séance de psychomotricité 12

Très bonne séance. Malgré un peu de fièvre, BebeKoala était détendu et en confiance.
Ils ont construit une cabane où se sentir en sécurité et aborder plusieurs sujets et jouer à des jeux.
BebeKoala a crée toute une histoire sur une boite à formes qui semblait la sienne : pratiquement son ami dinosaure l’avait prise et chez lui elle avait changé d’apparence. Il aurait voulu la ramener chez lui. Selon la psychomotricienne il essaye de faire des liens, en utilisant son imagination et son ami dinosaure, entre les choses qu’il a la maison et celles qui son au cabinet.
Pour la petite histoire, bébé il avait vraiment une boite à forme FisherPrice en forme de boite à cookies qu’il adorait. Je crois que pendant longtemps elle a été le seul jouet capable de l’occuper tout seul, sans nous à coté. Lors du déménagement, BebeKoala ayant 4 ans j’ai décidé de ne pas l’amener dans le nouvel appartement car elle prendrait de la place et lui, il n’y jouait plus depuis longtemps, mais comme je savais qu’elle a été longtemps son jouet préféré je l’ai donné à ma mère pour qu’elle la garde chez elle.

Il a dessiné la cabane et ils ont accroché le dessin au mur, pour décorer la salle. Il a voulu écrire aussi son prénom, mais derrière la feuille car il devait se voir, mais pas trop.

Ils ont joué à faire semblant d’etre des pêcheurs, mais il n’a pas voulu garder les poissons qu’il avait peché. Il les a tous re-jeté à l’eau (en ce moment son « amoureuse » lui dit que quand il sera grand ses parents seront morts et il se pose énormément des questions sur le sujet donc c’est peut etre lié).

[Chut, les enfants lisent] Martin le lapin a trop de choses dans la tête

J’ai découvert la collection Petit Zen en recherchant des livres pour aider BebeKoala à gérer la frustration et les colères, voir toutes les autres émotions car à la maison ça devient assez compliqué ( nous verrons comment ça se passe en GS cette année).

martin-le-lapin-a-trop-de-choses-dans-la-tete-17641-300-300

Cette collection propose des histoires poétiques et rassurantes pour passer un moment calme avec son enfant et lui apprendre à canaliser ses émotions. A lire au moment de la sieste ou du coucher…

C’est l’histoire d’un petit lapin dont la tete est toujours pleine des pensées positives, négatives, inquiétudes. Mais comment faire pour retrouver le calme?
Un jour, pendant qu’il est dans le potager, il decide d’imiter sa copine l’escargot en se mettant en boule et ça, ça l’apaise.

Le livre propose des petits exercices de sophrologie, intégrés à l’histoire, pour aider les enfants à retrouver un peu de calme et reposer leur petite tete bien bouillonnante (au moins celle de BebeKoala est comme ça).
J’avais peur qu’il ne se prete pas à ces exercices, mais apparemment ils lui ont fait du bien dès le premier soir car depuis il veut le lire tous les jours. Des fois il s’applique, des fois il fait un peu le bébête, des fois son petit frère le gène, mais en général il aime bien imiter Martin.

Age :  dès 3 ans
Collection: Petit Zen
Editions : Fleurus
Prix: 9,90€

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer?