Nos 3 jours à Paris – La cité des enfants

BébéKoala ayant déclaré que « la Tour Effeil était moche » nous avons du trouver d’autres activités pour les occuper pendant notre mini vacances.
Le choix est vite tombé sur la Cité des Enfants , la partie de la Cité de la Science dédiée aux enfants. Elle se compose de deux parties distinctes: celle pour les 2-7 ans et celle pour les 5-12 ans. Vu l’âge des petits koalas, nous avons testé seulement celle pour les plus petits.

La Cité des enfants 2-7 ans est ouverte à la petite enfance dès 2 ans, et s’organise sur 1700 m² découpés en cinq espaces thématiques : Je me découvre, Je sais faire, Je me repère, J’expérimente, Tous ensemble.
Les trois premiers thèmes sont centrés sur le développement de l’enfant et ses facultés corporelles, cognitives, spatiales. Les deux suivants proposent une ouverture au monde et aux autres.
Pour aider les adultes à trouver leur place dans cet espace, des pictogrammes suggèrent de jouer avec son enfant, de l’encourager, ou de simplement l’observer.

 

MiniKoala, en réalité, n’était pas censé essayer les différentes expériences car l’entrée est à partir de deux ans (le moins des deux ans sont acceptés gratuitement seulement s’ils accompagnent des enfants plus âgés), mais il a vraiment adoré.
Ila  voulu tout essayer et, même s’il y avait des choses un peu difficiles pour lui, il en a quand même beaucoup profité. A la fin de l’heure et demie dont nous avons disposé il était en pleurs, car il voulu rester encore pour jouer avec les circuits d’eau, les transvasement, le circuit d’air et le chantier. Il a même suivi  avec beaucoup de plaisir et d’attention l’animation sur les couleurs, un joli spectacle de 15 minutes.
BebeKoala aussi était super content et a participé à la plus part des expériences avec beaucoup d’enthousiasme et, à la fin, il en redemandait encore et encore et encore.

Publicités

Nos 3 jours à Paris – La chambre Minions Novotel

Cette année nous avons pu prendre que trois jours de vacances en famille, tous les quatre ensemble. Nos premières vacances en famille, d’ailleurs.
Pour marquer le coup, nous avons amené les enfants à Paris, histoire de revoir des anciens copains, et nous avons choisi de loger au Novotel Paris Gare de Lyon qui proposait des chambres à l’effige des Minions.

A l’arrivée dans l’hotel, ils ont reçu deux énormes peluches de Stuart. Ils étaient très contents, mais c’est à l’arrivée dans la chambre qu’ils ont vraiment eu des étoiles dans les yeux!

Les draps, le tapis, les coussins, les peignoirs, la déco de la chambre et de la salle de bain, les tasses… Tout était à thème.

Il y avait même les dvd des deux premiers films « Moi, moche et méchant » et, pour les adultes, deux billets gratuits pour aller au cinéma. Nous avons tous été gâté!

BebeKoala a beaucoup apprécié les coins jeux dans le hall avec des kappas, mais surtout des jeux sur écran tactile. Sans oublier la piscine! Son petit rituel du soir : se mettre en peignoir et aller avec papa Koala passer quelques moments en tête à tête dans la piscine.

WP_20170822_047

Surprise réussie!

Sortie en famille – L’Aquarium de Lyon

Lyon a un aquarium qui m’a toujours semblé petit et sans intérêt. Forcement, quand on a grandi avec celui de Genova, le plus grand d’Europe, la comparaison est difficile.
Mais quoi faire en plein aout, seule avec deux Koalas très coquins?
Surtout que maintenant nous avons un bus qui nous amène directement en 10 minutes.

resize_1440161973_nouveau_logo

Les petits ont adoré!
BebeKoala avait peur de voir les requins, mais finalement ceux qui se trouvent dans la fosse aux requins lui sont sympathiques.
Il était tout un « oooh » « aaah » « maman regarde, des poissons! ».  Il a eu une longue conversation sur les crabes avec un gardien et à la fin, il a décidé qu’il ne les aime pas. Par contre il a beaucoup apprécié les poissons roses et le nourrissage des poissons.
A la fin de la visite, il y a un bassin où on peut toucher les étoiles de mer, les raies et quelques poissons, mais n’a pas voulu essayer.
MiniKoala a beaucoup apprécié, lui aussi. Je crois qu’il faisait des plans sur comment les pêcher et les manger.

Ils se sont beaucoup amusé à colorier leur poisson, le scanner et le voir apparaitre sur les écrans avec leur prénom à coté.
Il y a vai aussi d’autres petits jeux, mais ils sont encore un peu petits. Peut être la prochaine fois.

slider-aquavirtuel

Hors vacances scolaires mercredi au dimanche 11h/19h
Vacances scolaires (zone A hors juillet/Aout) et jours fériés ( sauf le 25/12 et 01/01) Tous les jours 11h/19h
Juillet et Aout Tous les jours 11h/19h

On peut acheter les billets directement sur place :
15€ plein tarif
11€ pour les 5-10 ans
6€ pour les 3-4 ans
Gratuit pour les moins de 3 ans
Sans compter les offres groupes, pass annuel, étudiants, billets combinés avec les autres musées de la ville

ou on peut les acheter sur internet et avoir une réduction, mais si j’ai bien compris on ne peut pas les utiliser le jour même. Du coup nous les avons pris sur place, de toute façon il n’y avait pas beaucoup de monde.

Le pouvoir des mots

BebeKoala a toujours été un enfant capricieux, comme sa mère d’ailleurs.
BebeKoala a toujours été un enfant très très actif. J’ai même demandé au pediatre, pendant la visite des 4 ans, s’il ne pouvait pas être hyperactif mais pour lui ce n’est pas du tout le cas.
BebeKoala a toujours été un enfant dans l’opposition, tellement en opposition qu’on le surnomme « M. NO ».
BebeKoala a toujours été un enfant avec beaucoup de points positifs aussi : très curieux et intelligent, sensible, câlin (mais pas trop), généreux, emphatique et avec un grand sens de l’humour. A l’école les enfants recherchent beaucoup sa compagnie, même si lui a ses copains préférés et les autres ne l’intéressent pas forcement (« maman, ils veulent jouer avec moi mais moi je ne veux pas! »).
BebeKoala a eu une année et demie très difficile: la grossesse de maman qui l’a beaucoup angoissé, l’arrivé de MiniKoala, l’entrée en maternelle, les problèmes de santé du petit frère ainsi que ses deux opérations, le déménagement…  Je trouve, d’ailleurs, qu’au vu de tous ces changements il s’en est sorti très bien.

Je parle de tout ça pourquoi?
Parce que le mois de vacance en Italie, chez ma mère et ma grande-mère, a été très compliqué. Entre le changement d’habitudes, les adultes qui lui donnaient des informations contradictoires, le surplus de télé pour « le garder tranquille »…il est devenu de plus en plus capricieux.
Sans compter qu’à cause de son energie, de ses caprices, de son entêtement,  j’ai plusieurs fois entendu des remarques déplacées:
– t’ est terrible
– pourquoi t’es si méchant?
– regarde la télé au moins on est tranquilles
– ne fait pas mal à ton petit frère/ ton petit cousin (alors qu’il voulait juste jouer)
– t’es insupportable

Un jour nous étions avec des amis de famille, dans une rue piétonne. BebeKoala courait autour de nous, en faisant semblant d’être un super héros. MiniKoala est descendu de la poussette et s’est mis à courir vers son grand frère qui, lui, ne l’a pas vu. Il s’est retourné toujours en courant et ils se sont rentrés dedans. MiniKoala a littéralement rebondi sur son frère et il est tombé par terre, en tapant très légèrement la tête. Alors que moi j’ai trouvé la scène assez drôle, MiniKoala ne s’étant pas fait mal et BebeKoala ne l’ayant pas du tout fait exprès (ça arrive qu’il le tape, rarement mais ça arrive ), tous les adultes qui étaient avec nous ont commencé à lui dire qu’il était terrible, qu’il ne devait pas faire mal à son frère, qu’il fallait faire très attention et ne jamais courir comme ça, qu’il devait apprendre à bien se tenir.
J’ai du prendre mes deux garçons, tous les deux en larmes à cause de la peur, du choc, des mots blessants et les éloigner pour pouvoir calmer tout le monde.

Mon fils n’est pas parfait, loin de là.
Je suis la première à perdre patience bien trop souvent, mais j’ai toujours fait attention à ne pas lui dire qu’il était méchant ou d’autres choses dans le genre car je sais bien que plus on lui dit comme ça, plus il aura tendance à faire comme si c’était vrai, jusqu’au jour où il sera trop tard.

Pourquoi les gens ne comprennent pas que les enfants comprennent tout et que les mots ont un enorme pouvoir sur eux?

Vacances

Demain la famille Koala, moins le papa, partira pour un mois de vacances en Italie.
Ce soir il y a la kermesse de l’école maternelle de BebeKoala et, étant sa dernière activité avec ses camarades avant le déménagement, j’ai voulu qu’il y participe.

Demain matin, nous prendrons le train puis la voiture pour rejoindre Gênes où, samedi matin, il y a aura le mariage de ma petite cousine. C’est d’ailleurs pour cela que nous partons avant la fin de l’école, ma cousine veux que les enfants lui amènent les alliances à l’église et, peut être, qu’ils lancent des fleurs.

Quant à moi, je reste quelques jours avec eux puis je les laisse avec ma mère 5 jours et je rentre sur Lyon pour aider papa Koala avec le nouvel appartement, mais aussi avec l’ancien car il faut terminer des boucher les trous avant l’état des lieux. Puis je repars en Italie pour profiter de la mer et pour sauver ma mère.

Les gouts alimentaires de Bebekoala

Petit, BebeKoala était un grand gourmand qui mangeait de tout.
A la creche, s’il ne mangeait pas sa referente s’inquiétait et souvent le soir il avait de la fièvre.
En grandissant il a développé ses gouts et il est devenu de plus en plus difficile.
A presque 3 ans, BebeKoala mange :

  • crevettes
  • knackis
  • yaourts
  • pates à l’huile ou au pesto
  • carottes crues
  • mais
  • tomates cerises
  • saumon fumé
  • poisson pané
  • soupe de legumes
  • sushi et maki
  • saucisses
  • jambon
  • lentilles
  • betterave
  • melon
  • tous les fruits

Evidemment, il y a des choses que je lui donne peu (knackis et saucisses), d’autres presque jamais (paté, foie gras), d’autres encore qui changent tous les jours. Un jour il aime les lentilles, trois jours après il les détestent. Je sais que j’ai de la chance pour les fruits, mais c’est vraiment compliqué lui préparer des repas sains et équilibrés. Il parait qu’il mange bien à la maternelle, donc le soir c’est plutôt pâtes fourrées des légumes (ricotta/épinards ou mozzarella/aubergines), mais maintenant que les vacances approchent je me pose des questions.

La regle, chez nous, est qu’il doit au moins gouter à ce qu’il y a dans l’assiette. S’il n’aime pas ou s’il ne veut pas, il doit attendre la suite du repas. J’essaie de cuisiner des plats qu’il aime, mais je ne vais pas lui proposer autre chose. Hier soir, par exemple, il y avait une salade de riz avec tout ce qu’il aime, mais il ne l’ a pas mangé car il aime tout séparé.

L’operation de MiniKoala

Nous sommes rentrés à l’hôpital pédiatrique de Lyon le dimanche 9 avril. Nous avions demandé une chambre individuelle, mais étant rares, nous étions dans une double et, même si pour ce premier soir il n’y avait personne d’autre, papaKoala n’a pas pu rester avec nous pour la nuit.
Les derniers contrôles, une douche à la betadine et on y est: opération prévue pour le lendemain à 9h30.

J’ai passé une très mauvaise nuit. D’une part, le fauteuil n’était pas très confortable, de l’autre j’avais peur que MiniKoala se réveille avec de la fièvre ou je ne sais pas quoi et qu’on soit obligé de reporter encore l’opération.
Heureusement mon petit champion était en pleine forme. Une deuxième douche à la betadine, un calmant pour assommer le petit et nous y sommes, c’est le moment de partir au bloc. MiniKoala nous a quand même offert des moments de rigolade. Le calmant l’a rendu tout mou, mais très très bavard. On aurait dit un toxico en plein délire. je lui ai même fait une video qui a beaucoup fait rire BebeKoala.

J’appréhendais beaucoup le moment de le laisser dans les bras de l’anesthésiste, mais finalement nous avons tous été très courageux. Rendez-vous environ 4h après.
Nous avons eu la chance que dans cet hôpital un parent est admis en salle de réveil et j’ai pu le serrer tout de suite dans mes bras. C’est important, car une fois sorti de la salle de réveil et arrivé dans le service des soins continus, il devra rester 48h dans le lit.
Le chirurgien nous avait dit que tout s’était bien passé donc en salle de réveil j’étais assez sereine. Tendue car je ne savais pas trop comment le tenir, entre ses tuyaux et ses pansements, mais sereine car tout allé bien. Seulement voilà, à un moment je me rends compte qu’il a la voix toute cassée et il a un peu de mal à respirer. Il vomit des glaires. J’en parle à l’infirmière qui me rassure, ce sont les suites de l’intubation et de l’anesthésie. C’est normal. Seulement je sens qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Au lieu de s’améliorer, il empire. L’infirmière essaye de me rassurer, mais j’insiste. Au final, MiniKoala a fait un œdème laryngé. Nous sommes restés 4h en salle de réveil sans pouvoir donner des nouvelles à papaKoala. MiniKoala a eu droit à un aérosol d’adrenaline et à un de ventoline, plus une radio des poumons pour s’assurer que ce n’était pas autre chose.

Suite à cela, il est resté une nuit et une journée en soins continus où il a beaucoup dormi (tant mieux car comme il devait rester allongé dans le lit, ça aurait été très compliqué). Puis nous sommes rentrés dans le service de chirurgie. Cette fois-ci, nous avons eu droit à une chambre individuelle avec un lit plus confortable pour le parent accompagnant.
Les yeux de MiniKoala ont gonflé comme prévu, mais moins que d’autres enfants. Le mercredi il a arrêté les antidouleurs et il était déjà en salle de jeux à s’amuser. Le jeudi il a commencé à dégonfler. Le vendredi il essayait de marcher comme avant l’opération et le samedi nous sommes sortis. Le chirurgien nous avait dit qu’on serait restait 10 jours à l’hôpital, mais finalement il s’est remis tellement bien qu’il nous a avancé la sortie, même s’il a gardé encore pendant une semaine les agrafes et le bandage.

Le dimanche matin, nous sommes quand même retourne’ en urgence à l’hôpital car au réveil il avait le bandage taché de rouge et comme le rendez vous de suivi avait été fixé pour le mardi, j’ai eu peur. Finalement c’était seulement de la betadine qui était restée coincée dans la cicatrice. Plus de peur que de mal.

Maintenant MiniKoala a une jolie cicatrice et une tête bien ronde. Malheureusement je me connais, je stresserai pendant des années dès que sa tête aura quelque chose de bizarre. J’ai déjà eu une enorme frayeur au premier lavage de tête. Le chirurgien ne nous avait pas expliqué qu’il avait du lui rehausser le front et lui faire un enorme trou (une fontanelle) pour que la tête ait la place de grandir dans les prochains mois. Du coup moi, en le caressant, j’ai remarqué une enorme bosse très dure (normal, c’est de l’os) et j’ai flippé. Encore maintenant que je sais que c’est fait exprès (j’ai demandé trois fois!) j’ai du mal à la regarder et à la toucher. Je sais, j’exagère, mais je m’attendais vraiment à une tête lisse et ronde…

En tout cas, les équipes ont été formidables. Elles ont su prendre soin de mon fils, sans oublier les parents. Dans le service il y a une très grande salle de jeux  et la personne qui s’en occupe est super. Elle organise plein d’activités et joue beaucoup avec les enfants les plus grands, en leur proposant des jeux qui leur permettent aussi de réviser (j’ai cru comprendre qu’ils n’avaient pas tous la possibilité de suivre de cours avec des enseignants). Un jour nous avons même eu des musiciens pour égayer notre matinée!

 

 

 

L’angoisse qui monte

Dans 15 jours MiniKoala va enfin se faire opérer.
Je suis positive e t confiante, car tout se passera bien. Très bien.
Mais surtout, je stresse tellement sur sa santé de maintenant que je n’ai pas encore eu le temps de stresser pour l’opération ( et pourtant, elle est vraiment impressionante).

MiniKoala se touche une oreille?
(sans pleurer ni avoir l’air de souffrir)
Aaaargh, une otite!

MiniKoala a le nez un peu bouché le matin?
Lavages de nez à go-go contre le rhume.

Il semble un peu chaud?
Oh non, de la fièvre.

Et je pourrais continuer pendant longtemps, très longtemps.
Je suis sure que papaKoala voudrait me tuer dans ces moments là. Pourtant, en général, je ne suis pas une maman qui court chez le médecin ou qui s’inquiète, mais je pense avoir atteint mes limites. Ou peut être me focaliser sur l’avant me permet de ne pas penser à l’opération et aux 10 jours d’hospitalisations.

Donc voilà, pour avoir l’impression de maitriser la situation je donne tout les jours à MiniKoala:
– des probiotiques
– du fer
– du Solacy pour réduire le risque d’otite
– des lavages de nez à longueur de journée
– des aliments sans lait de vache et peu de gluten car j’ai lu qu’ils peuvent épaissir les glaires

Et je porte un masque pour éviter de lui filer mes microbes.

Une folle.
Folle, mais confiante que tout ira bien.