Séance de psychomotricité 20

Encore une bonne séance cette semaine car il était très détendu dès le départ et il avait envie de bien faire.
Ils ont encore travaillé sur le dessin et le graphisme, il a pu donner un titre au dessin et un prénom à son personnage, créer une histoire.
Puis ils ont joué aux fléchettes et ils ont compté les points.

Par contre, dès qu’on le laisse sans cadre deux minutes et qu’on lui donne une consigne (ex. mettre ses chaussures sans rester à coté de lui) BébéKoala perd pied et il teste les limites, sans faire ce qu’on lui a demandé. Il a vraiment un gros besoin de cadre et des limites, mais aussi d’etre rassuré que oui on lui demande de faire quelque chose car on sait qu’il en est capable, mais que en meme temps on est là à coté de lui pour l’aider s’il en a besoin.

Publicités

Séance de psychomotricité 19

Plein de progrès pour BebeKoala!
La psychomotricienne l’a trouvé beaucoup plus détendu et plus à l’aise dans la communication de ses émotions et ses ressentis.
Ils ont joué aux fléchettes et ils en profité pour marquer les points au tableau, les compter, s’entrainer à l’écriture et aux maths (ou plutôt, utiliser les maths pour l’inciter à écrire) .
Dans les jeux de lutte aussi il était moins bloqué et il s’est enfin amusé à les faire.
Il a fait un joli dessin, plein d’imagination et de détails car quand il fait quelque chose il doit la faire parfaitement, avec lui c’est tout ou rien (je sens que ça va etre facile les devoirs et les apprentissages à l’école) .

GS – Le rendez vous avec la maitresse

La semaine dernière la maitresse de BebeKoala a proposé une rencontre aux parents qui le souhaitaient. Forcement, vu les rendez vous pas tout à fait positifs de PS et MS je voulais lui parler pour voir s’il y avait eu des progrès, mais en meme temps j’étais vraiment stressée.

Je pense que BebeKoala , enfin, trouvé une maitresse qui le comprends et qui respecte vraiment le rythme de chaque enfant (autant que possible dans une classe de 28 enfants) et il a fait beaucoup de progrès.

Déjà il est de moins en moins dans le rouge, il fait des efforts et la semaine après les vacances était resté dans le premier vert pendants 3 jours sur 4. Il n’a pas pu aller dans le bleue, mais il a quand meme eu un livre à la maison pour l’encourager dans ses efforts.

Il travaille avec beaucoup d’application et très rapidement. Il est toujours parmi les premiers à terminer, surtout le plan de travail de l’après-midi : un ensemble de jeux et d’activités dans des boites que les enfants travaillent en autonomie et, quand ils se sentent surs d’eux, demandent à la maitresse de les valider. BebeKoala les a déjà tous terminé car il a compris que, un fois tous validés, il pouvait faire autant des fois qu’il voulait ses préférés.

Il a fait des progrès en graphisme, mais décidément ce n’est pas son truc.

Il pleure de moins en moins pour n’importe quoi, un beau progrès par rapport au debout de l’année. Il arrive mieux à maitriser ses émotions.

Il a besoin de bouger beaucoup et la maitresse a compris qu’il arrive mieux à écouter s’il fait deux choses à la fois ou s’il bouge. Elle nous a conseillé, en accord avec la psychomotricienne, un fidget pour l’occuper sans trop déranger les autres. Pour cette année ce n’est pas encore indispensable, car quand elle voit qu’il n’arrive plus à gérer le groupe elle le met au fond où il peu suivre en  bougeant un peu plus sans déranger les autres, mais l’entrée en primaire me stresse un tout petit peu.

J’ai évoqué la suspicion de précocité qui pourrait expliquer certains comportements et elle était tout à fait ouverte à cette possibilité.

Il a un tout petit défaut de prononciation du CH, mais elle attend que l’infirmière scolaire termine les tests pour m’en dire plus. D’après la psychomotricienne ça arrive souvent aux enfants encore un peu immatures comme BebeKoala et il devrait disparaitre tout seul, sans forcement l’intervention d’un orthophoniste.

 

 

En route pour la propreté

MiniKoala a 3 ans et 1 mois et il porte toujours la couche. Comme il n’entrera à la maternelle qu’en septembre prochain, je n’ai pas voulu le presser, mais maintenant je pense que le moment est arrivé.
En effet, MiniKoala sait dire quand il a fait pipi ou caca dans la couche et il sait mettre sa couche-culotte et ses pantalons (ou culottes) tout seul. Il n’a donc plus d’excuses!

Depuis quelques jours, du coup, j’essaie de le laisser sans couches dès qu’on est à la maison, mais il ne veut pas utiliser le pot ni le réducteur. Il faut l’y obliger, heureusement que son grand frère a décidé de nous aider et il lui montre comment on fait. C’est assez rigolo.

Ce matin j’ai réussi à le convaincre d’utiliser le pot et il a bien fait pipi dedans. Nous avons fêté avec la petite danse de la propreté (euh je sais…) et…il a tout renversé!

55

Bravo MiniKoala!

Séance de psychomotricité 16

Jeudi dernier BebeKoala s’est entrainé à faire des jeux de constructions sans avoir peur qu’ils se cassent ou les tours tombent. Des jeux de société aussi, pour ne pas pleurer quand il perd et apprendre à respecter son tour (il a déjà fait beaucoup de progrès depuis septembre) et aussi beaucoup de dessin.
Il a dessiné toute une histoire, mais sur le tableau comme ça il a pu l’effacer tout de suite et ne pas s’exposer à l’avis des autres. A priori, cette semaine il va essayer de passer du tableau à une feuille blanche pour pouvoir l’afficher sur le mur des dessins de la psychomotricienne.

Gros point positif à l’école:  il a réussi à rester dans le premier vert toute la semaine ! Lundi, bien évidemment, il est retombé direct dans le rouge, mais la maitresse à quand meme voulu marquer les efforts en lui donnant un bonus (un livre à la maison).

3 ans

MiniKoala a 3 ans, ce qu’il veut dire qu’il n’est plus tout mini.
Le jour de son anniversaire, le 25 janvier, BebeKoala courait partout en disant « aujourd’hui c’est l’anniversaire de mon bébé! », c’était mignon.

MiniKoala a fêté à la crèche, comme l’année dernière. Il a amené un gateau au yaourt et des mini muffins aux pépites de chocolat. Un vrai succès.

A 3 ans, MiniKoala n’est toujours pas propre. Si on lui demande quand il voudra essayer le pot il répond « demain », c’est à dire un futur le plus lointain possible.

A 3 ans, MiniKoala parle de mieux en mieux, mais ce n’est pas encore ça. Il confond le P avec le B, il dit « mementine » au lieu de clementine (c’est trop mignon d’ailleurs), « cacapé » au lieu de canapé, brum brum pour voiture et ainsi de suite. Il fait quand meme des phrases de 3 ou plus mots. Il connait tous les couleurs, la droite et la gauche, il compte jusqu’à 3 (voir dix s’il fait un petit effort, mais souvent il oublie le 5), il sait que 1 +1 = 2 ou 2 + 1 = 3 .

A 3 ans, MiniKoala aime faire les puzzles. Il joue avec ceux de son grand-frère et il est surement plus doué que lui (à chacun ses atouts). Il aime jouer avec les petites voitures ou le train en bois. Il adore jouer à la dinette et faire semblant de préparer le café à maman. Il est en pleine période jeux de société et il aime surtout ceux des cartes ou la course des escargots.

A 3 ans, MiniKoala aime faire du toboggan (bobogan) au parc et à la crèche. Il suit son frère partout, ils se bagarrent tout le temps, mais ils s’aiment beaucoup.

A 3 ans, MiniKoala va encore à la crèche et il pleure chaque matin car il voudrait aller à l’école avec BebeKoala.

A 3 ans, MiniKoala sait s’habiller tout seul. Il met et enlève ses chaussures, ses chaussettes, la couche, les pantalons, la veste et le bonnet. Il a plus de mal avec les t-shirts et les pulls, mais ça viendra.

A 3 ans, MiniKoala commence à montrer son petit caractère et à s’affirmer. Quand on lui demande de faire quelque chose ,il aime répondre « pas envie » en croisant les bras et en baissant la tete. C’est trop mignon.  Il aime ranger les jouets à la crèche, chez le médecin, après l’atelier d’Eveil et Lire du lundi…partout sauf à la maison.

A 3 ans, MiniKoala est encore tout calinou. Il fait plein de câlins et de bisous à sa maman, puis il part en courant et en chantant « caca caca caca ».

Séance de psychomotricité 10

Une séance un peu mitigée cette semaine. BebeKoala n’a pas voulu dire bonjour à la psychomotricienne et il a fallu un petit moment pour attirer son attention, alors qu’il était content d’y aller.

Ils ont construit une cabane, pour qu’il se sent en sécurité, et ce n’est que à ce moment là qu’il a commencé à se détendre et à laisser libre cours à son imagination. Au moment de ranger il s’est raidit à nouveau. Nous n’arrivons pas à comprendre pourquoi il est revenu en arrière, alors qu’il avait fait autant des progrès!
Il faudra surement penser à un suivi psychologique aussi car la jalousie envers MiniKoala doit surement jouer en role important.

N’oubliez pas de contribuer à la cagnotte participative sur Ulule pour les enfants précoces. C’est vraiment un projet qui me tient vraiment à coeur. 

Séance de psychomotricité 9

Ce matin ils ont travaillé sur la fantaisie et l’imagination. BebeKoala ayant tendance à ne pas apprécier les jeux où on fait semblant, ni tout ce qui est assez imaginatif . Il a un ami imaginaire en forme de dinosaure (meme si dernièrement il en parle moins), mais il n’aime pas donner des prénoms inventés aux doudous, par exemple. Ni jouer à faire semblant d’etre un animal ou inverser les roles, ex lui est la maman et moi le bébé. D’après la psychomotricienne, il a peur de distinguer le vrai du faux, comme si en admettant que ça existe ça puisse vraiment arriver. Je ne sais pas si je suis assez claire car j’ai un peu de mal à expliquer ce concept.

Il est toujours assez angoissé, il a beaucoup de peurs, le moindre bruit l’inquiète. Je me demande si ce n’est pas ma faute, si je ne lui ai pas transmis certaines de mes peurs ou si c’est seulement son caractère. En tout cas c’est horrible de voir un si petit avoir autant des peurs et d’angoisses, au point qu’il faut vraiment faire attention au film qu’on va voir au cinéma (meme si son grand-père, mon papa, était un peu comme ça aussi car sa soeur c’est toujours moqué de sa réaction en voyant Bambi au cinéma ou la Belle au bois dormant).

Elle nous a donné le contact d’une psychologue qui pourra le tester, mais surtout travailler avec lui sur cet aspect car elle ne pense pas pouvoir tout faire à  elle seule. BebeKoala nous a quand meme dit qu’il aimait beaucoup y aller toutes les semaines et que des fois il trouvait le temps entre deux séances un peu trop long, du coup je ne me vois pas du tout changer la psychomotricienne pour la psychologue, au moins pour le moment. Il faudra bien étudier la question car, c’est triste à dire, financièrement deux séances pas remboursées par semaine ce n’est pas possible pour nous et je sais que les CMS ont au moins 6 mois d’attente et ils conseillent aux cas les plus urgents d’aller dans les cabinets privés.

Séance de psychomotricité #7 – Précocité ?

Cette semaine nous avons changé de jour car la psychomotricienne avait une formation prévue pour le jeudi. C’est papa Koala qui a emmené BebeKoala, sur sa demande, du coup j’ai moins d’informations sur ce qu’ils ont fait.

A la fin de la séance, elle a demandé mon à mon mari si la maitresse avait déjà évoqué la possibilité d’une précocité. En effet, nous en avons parlé lors du premier rendez vous avec la psychomotricienne, mais elle l’avait écarté car BebeKoala n’étant pas en confiance avait eu des résultats assez normaux aux tests, tout en restant dans la moyenne (très) haute.  Elle pensait, donc, que nous  voyons plus des compétences dans notre fils que dans la réalité.
Mais voilà que BebeKoala a maintenant plus de confiance en elle et en lui, du coup elle trouve que, à l’occasion, serait judicieux lui faire passer un bilan car il est trop rapide et il a beaucoup de mémoire (il faudra que je creuse mieux les explications de mon mari).  Je precise que j’avais choisi elle en particulier comme specialiste car elle travaille aussi avec des enfants précoces et comme j’ai toujours eu le doute par rapport à son comportement je voulais en avoir le coeur net.

Séance de psychomotricité #6

Très bonne séance aujourd’hui. BebeKoala est de plus en plus en confiance et détendu, du coup il se permet de montrer ses capacités.
La psychomotricienne a été assez étonnée par ses compétences visio-spatiales, qu’il n’avait pas montré jusqu’à aujourd’hui. Ils ont joué à Ramses II et il ne s’est jamais trompé, en se souvenant de tous les parcours et les cachettes.
Elle pense que maintenant qu’il arrive à mieux s’exprimer et à avoir moins peur des nouveautés et des changements, il va faire un bond en avant dans les apprentissages.

Ils ont encore travaillé sur la peur de la nuit et du sommeil et, effectivement, cette semaine j’ai vu une vraie amélioration: il n’est venu dans notre lit que deux nuits sur dix.
Il a plus confiance dans ses capacités, donc quand elle lui propose de monter en difficulté dans un exercice il ne dit plus « non, je  n’y arrive pas » mais il essaye et il arrive à le faire.