Séance de psychomotricité #24

Les séances chez la psychomotricienne s’approchent de la fin.
BébéKoala travaille toujours très bien avec elle et les progrès sont là. Pour le soutenir lors de l’entrée au CP et l’aider avec ses angoisses, elle nous a conseillé de prendre rendez-vous avec un pédopsychiatre. Il faudra en trouver un car apparemment il n’y en a pas beaucoup et ils ont des délais d’attente de plusieurs mois.

Pour elle, les plus grosses difficultés de BebeKoala viennent de son angoisse, de sa peur de rester seul et la gestion du groupe. Dès qu’il n’est pas assez encadré il entre dansa sa boule et il ne se rend pas compte de ce qui se passe autour de lui. Il peut faire des bêtises sans s’en rendre forcement compte et quand il dit qu’il ne sait pas parce qu’il a fait quelque chose c’est tout à fait possible que ce soit la vérité (d’autres fois non, il sait très bien qu’il ne doit pas le faire, mais il le fait quand meme).

De quoi m’angoisser pour son entrée au CP! Au moins, tant qu’il est dans les apprentissages ça va. Il arrive à se concentrer et il travaille bien, c’est plutôt les moments « libres », les récréations, les groupes qui posent problème. J’espère qu’en grandissant ça ira mieux.
Elle m’a dit qu’il est extrêmement sensible et cela exacerbe ses réactions: il pleure pour un rien, il s’énerve facilement, les colères sont puissantes meme si maintenant il arrive à me dire « je suis en colère/fâché » et du coup il se calme plus vite.

Je lui ai demandé si elle pensait qu’il puisse etre hyperactif ou avoir un autre trouble et elle m’a dit qu’elle ne pense pas. Bien sur, sans des tests elle ne peut pas le confirmer à 100% et ce n’est pas son travail non plus, mais pour moi c’est déjà rassurant.

BebeKoala aura encore 2 ou 3 séances en juin/juillet et puis ce sera terminé et dire qu’en octobre dernier je pensais que quelques rencontres auraient été suffisantes, j’étais loin de douter toute l’angoisse, les doutes, les peurs, que mon garçon cachait au fond de lui!

Publicités

Maman, moi je suis different des autres.

Maman: BebeKoala, n’arrache pas les fleurs.
BebeKoala : Mais elles sont méchantes, elles piquent.
M: Mais non, elles se défendent seulement.
B.K : Moi je ne les aimes pas.
M: T’as le droit, mais tu ne dois pas les arracher.
B. K: De toute façon, les garçons n’aiment pas les fleurs qui piquent. Seulement les filles.
M: Tu parles des roses?
B.K.: Oui, moi je ne les aimes pas parce que les garçon n’aime pas les fleurs
M: …
B. K. : Maman, moi je suis different des autres.
M: C’est normal chéri, on est tous différents.
B. K. : Mais moi je ne veux pas etre different. Je veux etre comme les autres.  C’est important pour moi d’etre comme les autres.
M: BebeKoala, tu sais tes amis t’aimes comme tu es.
B. K.: Je n’ai pas de copains. Il y a que maman et papa qui m’aiment.
M: C’est évident qu’on t’aime, mais ton frère aussi il t’aime.
B.K. : Lui il est seulement un bébé! Et puis il ne m’aime pas beaucoup, il me tape et il dit que je suis méchant!
M: Tu dois avouer que tu l’embêtes souvent, mais je t’assure qu’il t’aime. Tu es son héros et son modèle. Et puis ton copain M. t’aime aussi.
B. K : Seulement parce qu’il sait que je vais lui offrir le cadeau pour les gens qu’on aime.
M: Je suis sure qu’il aime jouer avec toi et pas parce que t’es comme les autres, mais parce que c’est toi.
B.K : Tu sais maman, les garçons aiment jouer seulement avec les garçons et les filles veulent jouer seulement avec les filles. Les garçons aiment les garçons et les filles les filles, mais moi j’aime jouer avec les filles. Elles ne veulent jamais jouer avec moi et si on doit choisir avec qui jouer elles ne me choisissent jamais.
M : Et C., ton amoureuse?
B.K: Des fois elle dit qu’elle l’est. Des fois elle dit qu’elle n’est pas mon amoureuse et elle joue avec ses copines.
M: Mais alors D. ? Elle joue toujours avec toi en rentrant à la maison.
B.K: Elle le fait seulement parce que je l’ai invité à mon anniversaire.
M: Elle jouait avec toi meme avant.
B.K: Parce qu’elle savait que je l’inviterai un jour. Maman?
M: Oui?
B.K. : Est ce qu’on peut aller à la boulangerie avec mon ami dinosaure maintenant?

BebeKoala, 5 ans et demi.
MamanKoala, le coeur en miettes.

Séances de psychomotricité #22 – #23

Deux séances aux résultats bien bien différents.
La séance numéro 22 se terminait très bien, sur une note plus que positive: BebeKoala ayant beaucoup progressé dans tous les domaines (expressions des émotions, écriture/graphisme, détails dans les dessins, angoisse, etc..) nous envisageons de terminer les séances avec la fin de l’année scolaire et puis lui faire confiance pour l’entrée au CP.
Ca c’était il y a deux jeudi.
Dès le lendemain la catastrophe commençait: le vendredi il a lancé sa chaussure sur le toit de l’école. Le lundi sa maitresse principale me disait qu’il avait était une pile électrique, le mardi il a enchainé les betises à la cantine et selon la maitresse, pourtant toujours bienveillant, il a été ingérable. Le mercredi il n’a rien écouté lors du cours de gym et il a été puni plusieurs fois (là j’ai une explication, il en a marre car c’est sa troisième année de baby gym, mais cela ne le justifie par. Il doit finir son année et écouter l’enseignante). Le jeudi matin ce n’était pas top, mais après la séance chez la psychomotricienne ça allait mieux.
Le vendredi la deuxième maitresse a demandé à papaKoala comment se passait à la maison car elle en pouvait plus de ramasser les objets sur le toit ou derrière la grille de l’école, par exemple.

J’en avais déjà parlé avec la psychomotricienne lors de la séance #23 et elle nous a conseillé d’essayer de l’amener chez le pedopsy à la rentrée, car surement maintenant il est fatigué et  lasse de la maternelle et il a du mal à se tenir correctement. Il se laisse surement envahir par le groupe, je ne sais pas comment expliquer cela, mais surement la vie en communauté est encore compliquée pour lui, il a surement un surplus d’émotions qu’il n’arrive pas à exprimer et canaliser, alors qu’il a quand meme fait beaucoup de progrès de ce coté là. C’est pour cela qu’elle pense que maintenant un pedopsy pourrait l’aider.

A l’école on me répète toujours que ce n’est pas l’ennuie le problème, mais samedi il a trouvé des exercices de math italienne de CE1 que j’avais imprimé par erreur et pendant que j’étais en train de faire la vaisselle il les a terminé. Pour donner un exemple, il y avait des additions, des soustractions, mais surtout des exercices où il fallait dire quel numero ajouté ou enlevé à un numéro donnait tel résultat (ex: 2 + … = 17 ou …. – 5 = 10) et il a réussi à les faire sans explications, du coup j’ai un peu de mal à les croire. Bon après, le fait qu’il s’ennuie (peut etre) ne le justifie toujours pas et il doit apprendre à respecter les règles et les temps de l’école.

GS – Le rendez vous avec la maitresse

La semaine dernière la maitresse de BebeKoala a proposé une rencontre aux parents qui le souhaitaient. Forcement, vu les rendez vous pas tout à fait positifs de PS et MS je voulais lui parler pour voir s’il y avait eu des progrès, mais en meme temps j’étais vraiment stressée.

Je pense que BebeKoala , enfin, trouvé une maitresse qui le comprends et qui respecte vraiment le rythme de chaque enfant (autant que possible dans une classe de 28 enfants) et il a fait beaucoup de progrès.

Déjà il est de moins en moins dans le rouge, il fait des efforts et la semaine après les vacances était resté dans le premier vert pendants 3 jours sur 4. Il n’a pas pu aller dans le bleue, mais il a quand meme eu un livre à la maison pour l’encourager dans ses efforts.

Il travaille avec beaucoup d’application et très rapidement. Il est toujours parmi les premiers à terminer, surtout le plan de travail de l’après-midi : un ensemble de jeux et d’activités dans des boites que les enfants travaillent en autonomie et, quand ils se sentent surs d’eux, demandent à la maitresse de les valider. BebeKoala les a déjà tous terminé car il a compris que, un fois tous validés, il pouvait faire autant des fois qu’il voulait ses préférés.

Il a fait des progrès en graphisme, mais décidément ce n’est pas son truc.

Il pleure de moins en moins pour n’importe quoi, un beau progrès par rapport au debout de l’année. Il arrive mieux à maitriser ses émotions.

Il a besoin de bouger beaucoup et la maitresse a compris qu’il arrive mieux à écouter s’il fait deux choses à la fois ou s’il bouge. Elle nous a conseillé, en accord avec la psychomotricienne, un fidget pour l’occuper sans trop déranger les autres. Pour cette année ce n’est pas encore indispensable, car quand elle voit qu’il n’arrive plus à gérer le groupe elle le met au fond où il peu suivre en  bougeant un peu plus sans déranger les autres, mais l’entrée en primaire me stresse un tout petit peu.

J’ai évoqué la suspicion de précocité qui pourrait expliquer certains comportements et elle était tout à fait ouverte à cette possibilité.

Il a un tout petit défaut de prononciation du CH, mais elle attend que l’infirmière scolaire termine les tests pour m’en dire plus. D’après la psychomotricienne ça arrive souvent aux enfants encore un peu immatures comme BebeKoala et il devrait disparaitre tout seul, sans forcement l’intervention d’un orthophoniste.

 

 

Séance de psychomotricité 16

Jeudi dernier BebeKoala s’est entrainé à faire des jeux de constructions sans avoir peur qu’ils se cassent ou les tours tombent. Des jeux de société aussi, pour ne pas pleurer quand il perd et apprendre à respecter son tour (il a déjà fait beaucoup de progrès depuis septembre) et aussi beaucoup de dessin.
Il a dessiné toute une histoire, mais sur le tableau comme ça il a pu l’effacer tout de suite et ne pas s’exposer à l’avis des autres. A priori, cette semaine il va essayer de passer du tableau à une feuille blanche pour pouvoir l’afficher sur le mur des dessins de la psychomotricienne.

Gros point positif à l’école:  il a réussi à rester dans le premier vert toute la semaine ! Lundi, bien évidemment, il est retombé direct dans le rouge, mais la maitresse à quand meme voulu marquer les efforts en lui donnant un bonus (un livre à la maison).

Séance de psychomotricité 13 et 14

Les séances continuent à bien se dérouler. BebeKoala est motivé, il aime y aller et participe activement et avec plaisir.
Le thème commun a été le dessin. En effet, il parait qu’à la maternelle les autres enfants se moquent de lui car il ne sait pas dessiner, mais il fait seulement des gribouillages . Effectivement BebeKoala n’a jamais aimé dessiner et, comme moi non plus je n’aime pas dessiner, je ne l’ai jamais poussé à le faire. Les gribouillages et le bonhomme étaient plus que suffisants, mais je ne veux pas qu’il se bloque à cause des moqueries des autres enfants, surtout que quand il copie mes dessins (des maisons, des escargots, des trains ….) il y arrive sans aucun effort.

Dès qu’on aura un peu de temps nous allons peindre le mur du couloir en ardoise pour que les enfants puissent s’amuser à dessiner à leur guise, mais je vais aussi lettre en place un carnet de dessin secret pour BebeKoala pour qu’il puisse s’entrainer sans que personne regarde.

Séance de psychomotricité 11

La semaine dernière j’ai oublié de faire le point.
Très bonne séance, un peu plus courte que d’habitude, mais qui a montré un BebeKoala plus apaisé et calme. Ils ont fait un jeu de société, Docteur Maboule, et il a gardé son calme meme quand il n’arrivait pas à faire ce qu’il voulait tout de suite, mais il lui fallait essayer plusieurs fois. On verra cette semaine.

Il a toujours un peu de mal à parler de ses émotions, donc elle nous a conseillé de prendre de cartes avec les émotions (MiniKoala ayant réçu le memo des émotions pour Noel nous utilisons celles-ci) et d’en lui faire choisir 3. S’il veut en parler bien, sinon ne pas trop lui poser des questions. BebeKoala les accroches à son placard avec de la patafix.

Je trouve que, en ce moment, à la maison aussi ça se passe mieux et meme à l’école. Il voudrait etre le facteur de la classe, mais pour cela il doit rester tous les jours dans le vert, ce qui n’est vraiment pas facile. Cette semaine il a réussi à rester tous les jours dans le deuxième vert, c’est déjà bien pour lui (hier par contre il a chuté jusqu’au rouge pour après revenir dans l’orange).

[Les enfants vont au cinéma] Le petit chat curieux

La semaine dernière j’ai eu l’occasion d’accompagner la classe de BebeKoala au cinéma de quartier voir Le petit chat curieux, dans le cadre du programme Maternelle et cinéma.

74_poster_scale_374x498

Dans la charmante maison de Grand-papa, la vie s’écoule paisiblement au rythme des saisons. Koma, la petite chatte, ne manque ni d’idées, ni d’amis pour occuper ses journées. Mais quelquefois, d’étranges créatures viennent perturber le cours tranquille de l’existence… Heureusement, Koma et ses amis trouvent toujours une bonne solution.

Il s’agit de 5 courts-métrages sur les aventure de Koma, une petite chatte qui vit chez son grand-père et aime coudre des personnages et filmer leurs « aventures », et ses amis:

Le premier pas
Koma décide de réaliser son propre film: elle imagine le storyboard, fabrique les marionnettes, coud les costumes et dessine les décors.

Caméra à la main
Koma adore se promener caméra à la main : filmer la nature, les poussins tout juste éclos, mais quand le chat dort, le fantôme s’amuse !

Koma et Radi-Bo
Radi-Bo, le nouvel ami de Koma, vient avec le robot qu’il a fabriqué. Cette poupée mécanique s’entend bien avec les marionnettes…. Quelle belle après-midi ils passent tous ensemble dans le grenier !

La bataille de Radi-Bo
L’ingénieux Radi-Bo fait voler son avion radiocommandé, mais un oiseau s’est mis en tête de le contrarier.

De vrais amis
Koma part en pique-nique avec ses marionnettes, mais la rencontre inattendue avec un drôle de yéti va semer le désordre dans sa vie tranquille.

Koma est passionnée par le cinéma et elle aime créer des films d’animations dans sa chambre au grenier. Elle construit les décors, fabriques les personnages, dessine le storyboard et filme tout avec sa caméra.
Komaneko est une mise en abyme permanente car les personnages font des films dans le film.
Ce dessin animé parle du plaisir de créer quelques chose par soi meme, mais aussi des efforts et de la concentration nécessaires. Il parle aussi de l’amitié car quand elle ne tourne pas des films, Koma aime jouer avec ses amis et faire des nouvelles rencontre.

BebeKoala a surtout apprécié l’histoire du yeti et son final ouvert, en effet lui et les autres enfants n’ont pas donné la meme interprétation à la fin.

Titre original: Komaneko
Pays: Japon
Réalisateur: Tsuneo Goda
Année: 2009
Durée: 1h
Age: A partir de 4 ans

Séance de psychomotricité 8

Séance avec une BebeKoala très tendu ce matin. Il n’était pas du tout à l’aise et en confiance comme la semaine dernière, pourtant il y a eu rien de particulier à la maison qui puisse expliquer ce changement.

Il faudra creuser un peu plus avec les maitresse à la maternelle, car effectivement il se plaint des copains qui l’embêtent et ne l’écoutent pas . La maitresse aussi m’avait fait remarquer que le comportement a à nouveau empiré et qu’il pleur beaucoup de nouveau. Je sais qu’elle à mis en place un carnet des émotions pour l’aider.

Petit devoir à la maison de la part de la psychomotricienne: créer une boite où mettre les dessins de ses peurs et de ses angoisses pour aider à mettre un nom sur ses émotions, les accepter et les évacuer.

Séance de psychomotricité 5

Après une petite pause de pour les vacances d’automne, BebeKoala a retrouvé sa psychomotricienne ce matin.
Il continue à etre très content d’y aller et les résultats sont là. Il y a des hauts et des bas, forcement, mais en règle generale il fait moins de caprices et il écoute beaucoup plus. Sans compter qu’il pleure beaucoup moins (sauf ce matin qu’il a vu son père gronder le chat qui grattait le bois de la fenêtre et il s’est mis à pleurer pour le pauvre chat maltraité).

Ce matin il a emmené ses deux doudous avec lui. Il les a installé sur deux chaises pour qu’ils regardent la séance.
Ils ont travaillé sur les nouveautés et sur le fait qu’elles ne sont pas effrayantes, mais elles peuvent aussi etre amusantes.

Gros point positif de la semaine: lundi, à la maternelle,  BebeKoala a été pour la première fois dans le premier vert, c’est à dire qu’il n’a fait aucune betises et qu’il a très bien travaillé. Bon, le mardi il était dans le rouge, mais au moins il a vu qu’il en était capable.