Nookids – Mission Galaxie

En fouillant la toile à la recherche d’activités ludiques et pédagogique, possiblement gratuites, pour occuper les enfants pendant cette période, je suis tombé sur le site Nookids – Petits espions en quête de découverte.

Mission Galaxie est la première mission d’espion Nookids à réaliser à la maison.

Le but du jeu : l’indicateur de la Nookids Academy infiltré dans les quartiers de Professeur Mèche vous apprend que ce dernier a mis au point un vaisseau spatial. Vous devez partir à sa poursuite et découvrir ce qu’il mijote avant qu’il ne commette l’irréparable. Etes-vous prêts à relever le défi ?

Durant cette véritable chasse au trésor, les espions devront répondre aux quiz et résoudre des énigmes sur le thème du système solaire et plus largement de l’espace. C’est parti !

Centres d’Intérêt: Sciences
Tranche d’âges: 6-9 ans
Nookids est un site d’enquete et d’aventure, ludique et pédagogique. Habituellement le site propose des enquetes pour découvrir Paris et ses musées, mais pendant la période de confinement il propose gratuitement cette aventure à la découverte su système solaire.
Pour jour, il faut télécharger un petit livret avec les informations sur les planètes, la lune et le soleil, ainsi que des jeux et énigmes à résoudre. Ensuite, il faut suivre l’histoire sur l’ordinateur et répondre aux questions.
BebeKoala s’est beaucoup amusé. Il connaissait déjà la plus part des réponses, grace à sa passion pour l’espace, du coup il a pu jouer tout seul et il s’est meme entrainé dans la lecture, en lisant les documents, les questions et les réponses.
Pour nous c’est validé. Le jeux nous a pris une petite heure et meme MiniKoala, du haut de ses 4 ans, a voulu contribuer en répétant les noms des planètes lus par son grand-frère.

Du confinement et de la reprise de l’école

Ca fait longtemps que je n’ai rien écrit. J’avais pensé avoir plus de temps avec ce confinement, mais entre télétravail, devoirs et apprentissages des enfants, jeux  et taches ménagères, le soir je suis plus fatiguée qu’avant.
Les enfants se couchent aussi plus tard, par rapport à quand ils allaient à l’école car ils ne se dépensent pas assez. Nous avons fait le choix de ne pas les sortir pendant le confinement et, meme si on fait du sport tous les jours, ce n’est absolument pas suffisant à les dépenser.

Aujourd’hui je me suis, enfin, décidée à profiter de l’heure quotidienne pour faire une petite promenade avec eux. Nous sommes allées faire un petit coucou à l’école, où des ouvriers étaient en train de peindre par terre devant le portail de l’école primaire « zone d’attente merci ». Ils ont marché un peu inquiet. Ils n’ont rien touché de peur de toucher un méchant virus, ils ont trouvé le courage de faire un tout petit dessin à la craie devant l’école, puis on s’est aventuré dans le jardin de notre résidence où ils ont regardé les fleurs, le potager et fait deux tours en courant. Après cela ils étaient essoufflés et en sueur, eux qui d’habitude sont infatigables. Ils m’ont fait tellement de peine… Au début ils voulaient aller au parc et ils ne comprenaient pas pourquoi c’était interdit.
BebeKoala a rapidement demandé à rentrer à la maison, meme s’il était content d’etre sorti. MiniKoala a pleuré car il voulait jouer au ballon et faire du vélo.

BebeKoala étant au CP, il est censé retourner à l’école le 12 mai. Est-ce qu’on va le mettre? Peut etre que oui, peut etre que non. Forcement cela dépendra de nos boulots, meme s’il y a de chances que l’établissement pour lequel je travaille nous permette de continuer le télétravail jusqu’à la rentrée de septembre.
J’avoue que si j’avais confiance dans le gouvernement pour sa gestion de la crise, je mettrais les enfants à l’école sans aucun souci. BebeKoala va peut etre comprendre la nécessité des gestes barrières, au moins les premiers jours. Puis l’idée des petites classes ce n’est pas trop mauvaise et je vois que ses copains et l’école lui manquent, mais quid des masques? Du savon, des protections pour les enseignants?
Je ne parle pas des apprentissages car il a toujours aimé les maths et maintenant il lit très bien, d’ailleurs on profite du confinement pour bien progresser dans l’apprentissage de l’italien et il m’épate. Je pense que meme s’il perd la fin de l’année, il saura récupérer l’année prochaine. Surtout qu’il ne sera pas le seul dans ce cas. Mais c’est au niveau des rapports humaines que je m’inquiète plus. Il a toujours eu des rapports compliqués avec les autres enfants,  à cause de son caractère pas simple du tout, mais ces copains lui manquent. Son petit frère ne lui suffit pas, à la maison c’est difficile de le décrocher des écrans (dessins animés, jeux vidéos, logiciels et jeux éducatifs) et les crises d’énervement et les pleurs sont revenus en force.

J’en veux au gouvernement de ne pas avoir su gérer la crise, de ne pas nous donner la possibilité d’acheter des masques un peu performantes en pharmacie (en Italie maintenant on trouve les masques chirurgicaux et les FPP2, sans parler des masques fournis par les villes qui ne sont pas de masques « tout public »), de changer d’avis tout les jours et de  nous mettre dans cette situation impossible. Mettre les enfants à l’école pour leur bien être relationnel et psychologique ou les garder à la maison pour préserver la santé (la leur, la notre, celle des enseignants).

Je veux bien qu’on ne puisse pas rester dans cette bulle de façon indéterminée, mais l’école est sure ou elle ne l’est pas. Pourquoi ne pas aller par palier et faire sortir les enfants du confinement plus en douceur? Ils ont passé deux mois confinés à la maison et là ils vont rentrer dans écoles « militaires », ils doivent garder les distances dès copains et des maitresses qui leur ont tellement manqué, …

J’ai peur pour eux car s’ils tombent malades ce sera notre faute car nous avons décidé de les remettre, mais d’un autre coté je m’en veux de les empêcher de voir leurs copains, de reprendre un brin de normalité si, effectivement, les enfants sont moins touchés et c’est moins dangereux pour eux. Ce matin mon fils, 6 ans et demi, me disait « maman c’est moi qui touche les poignets et les portes car le virus n’est pas méchant avec les enfants comme moi, mais pour toi il peut etre dangereux ».

Alors moi, pour l’instant, je ne sais pas quoi faire et j’ai juste envie de pleurer.

La wishlist de BebeKoala (6 ans) et MiniKoala (3 ans) pour le Père Noel 2019

Cette année les enfants n’ont pas encore trop eu le temps de se pencher sur les listes au Père Noel. Ils ont pratiquement tout encerclé dans les catalogues et maintenant il faudrait peaufiner la sélection.

Pour BebeKoala (6 ans) nous avons :

La Nintendo Switch version Pokemon, avec quelques jeux pour pouvoir l’utiliser.

Je pense qu’il sera déçu car nous n’avons pas prévu de la prendre, c’est quand meme assez chère.

Circuits et petites voitures

 

  1. HotWheels Mario Kart motorisé
  2.  HotWheels City Mega garage
  3.  HotWheels Looping Infernal
  4.  Circuit Radiator Springs Cars
  5. Exost Loop Racing (le cadeau qu’il va surement avoir)

Jeux de société et créatifs

 

  1. Cristaux et pierres precieuses
  2. Triops et la terre des dinosaures
  3. Peche aux poissons
  4. Echap’ O ‘Loup

 

MiniKoala (3 ans et demi), quant à lui, a choisi :

Voitures et circuits

  1. HotWheels City Mega Garage
  2. Coffret de train en bois
  3. Carrera Mario Kart 8
  4. Carrera Pat Patrouille

Jeux de societé

 

 

  1. Escargots Go! de Nathan
  2. Le monstre des couleurs  le jeu de Asmodee
  3. Croc Dog de Goliath

Pour faire comme les grands : des outils de bricolage et un établi

Divers et variés

 

  1. Coffret TipToi
  2. Un microphone pour chanter (oh joie!)
  3. SuperWings Rescue RaiderC’était leur liste de Noel 2019 pour le blog de Maman Clementine .

[Chut, les enfants lisent] P’tit Loup – Mes 7 histoires de la semaine pour m’endormir

51s240zagcl._sy469_bo1204203200_

Une belle semaine attend P’tit Loup ! Lundi, il fait un gâteau avec Maman ; mardi, c’est carnaval, tout le monde est déguisé ; mercredi, c’est soirée télé avec Papa devant un film de pirates ; jeudi, il part faire du camping, une soirée sous la tente ; vendredi, c’est super soirée pyjama avec Louka et Gaspard ; samedi, P’tit Loup va chez Papili et Mamili, à la découverte des étoiles ; et dimanche, toute la famille joue aux jeux de société.

A la maison nous sommes tous fans de Petit Loup et de Loup, alors nous avons été ravis de recevoir en cadeau cette récolte avec une histoire pour chaque soir de la semaine (merci encore à ma Tata).
D’ailleurs ce livre nous a accompagné tout au long du voyage en train d’Italie à la France, il fallait bien ça vu les 6h de voyage!

Une histoire par soir, avec un thème different à chaque fois et identifiées par des ongles, ça permet aux enfants de commencer à se repérer dans le temps, meme si la plus part du temps nous lisons plusieurs histoires car MiniKoala, à qui le livre était destiné, en redemande tout le temps.

 

Age : 0 – 6 ans
Collection : P’tit Loup
Editions : Auzou
Prix : 14,95€

 

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

La cicatrice

Lundi MiniKoala avait son control annuel à l’hôpital pour le suivi post opératoire.
Dans la salle d’attente nous avons rencontré un bébé avec le meme prénom que MiniKoala, je le lui fais remarquer, et il se rapproche de lui en touchant sa tete, puis celle du bébé et en disant :

Toi aussi t’as une cicatrice?

C’était à la fois mignon et un peu triste, mais c’est vrai que nous lui avons toujours parlé de sa cicatrice qui va d’une oreille à l’autre, dans l’espoir qu’en grandissant n’aura pas envie de la cacher, mais de couper les cheveux comme il préfère.

[Chut, les enfants lisent] Gare au glouton

A 3 ans comme à 6 ans, Gare au glouton est le livre parfait pour faire rigoler les enfants.

51wkz4cpvhl._sy381_bo1204203200_

Quel monstre horrible et répugnant ! en plus du fait qu’il dévore absolument tout, comme l’eau du lac, la vallée, les coccinelles, les chaussures, les poubelles, les vieilles valises, le soleil, il est vraiment répugnant à regarder. Que peut-on faire de lui ? peut-être que la petite fille et le petit lapin pourraient fabriquer un énorme ballon le monstre pourrait s’enflammer d’amour pour cette baudruche qui ressemble fort à une ogresse géante. Et s’il s’envolait au loin, et pour toujours ?…

Le protagoniste du livre est un ogre dégoutant, qui ne fait pas peur et qui ne mange pas d’enfants (sinon BébéKoala aurait trop peur!). par contre il mange de tout et du n’importe quoi: des abricots, des abribus, des galoches, des poubelles, …

Il y a aussi une petite fille qui essaie plusieurs escamotages pour l’arrêter, mais l’ogre a toujours une longueur d’avance.  Réussira-t-elle à nous débarrasser de cet ogre puant?

Un livre drôle, plein de jeux de mots, d’ assonances et de rimes. Des dessins jolis et très colorés. Une couverture rose qui attire tout de suite l’oeil.
Nous l’avons acheté lors d’un vide-grenier pour l’offrir à la classe de MiniKoala, mais finalement les garçons ont voulu le garder pour la maison.

Age : 3 – 6 ans
Collection : Zephyr
Editions : Albin Michel Jeunesse
Prix : 2,50€

 

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

[Chut, les enfants lisent] La machine à voeux de Valentin

BébéKoala rentre à toute vitesse dans l’apprentissage de la lecture. Il lit les fiches de l’école, mais j’avoue qu’elles ne sont pas forcement ludiques. Du coup, nous sommes passés aux livres, mais pas facile d’en trouver des adaptés aux sons qu’il connait et quand j’ai vu ce livre du Loup, j’ai tout de suite craqué.

41rj2bu5j6pl._sx380_bo1204203200_

Ce matin, Valentin présente sa nouvelle invention à ses amis : une machine à réaliser les voeux. Les uns après les autres, les copains de la bande vont lui souffler leur souhait le plus cher. Leurs voeux vont-ils se réaliser ?

La particularité de ce livre est qu’il y a deux niveaux de lecture: le niveau 1, à gauche, avec un texte plus simple et court pour les débutants, et le niveau 2 à droite, pour les lecteurs un peu plus à l’aise. L’histoire a un sens soit si on lit seulement le premier niveau, comme nous faisons pour le moment, soit si on lis les deux. Elle est alors plus aboutie, mais le plaisir est toujours là dans les deux cas.

Avant de commence l’histoire, il y a une double page d’exercices pour s’entrainer avec les mots outils et les sons.
A la fin il y a des questions de compréhension du texte et un petit dictionnaire des mots les plus difficiles.
Les personnages familiers aident les enfants à se repérer et à mieux suivre l’histoire.
Je pense qu’on se laissera tenter pour le deuxième titre de la collection.

Age : Dès 6 ans
Collection : Mes lectures du CP avec Loup
Editions : Auzou
Prix : 5,90€

 

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

P.S. L’italien étant BEAUCOUP plus simple pour apprendre à lire, je n’arrive pas à comprendre comment on peut apprendre en français. Je sais que tous les enfants y arrivent, mais cela me semble très, très, très compliqué !

Le mot de la maitresse

Hier soir, en regardant le cahier de liaison de BebeKoala, j’ai trouvé un mot de sa maitresse  (j’ai un peu reformulé son message):

Ayant réçu des propos violents et insultants d’un parent d’élève, je dois quitter l’école et je ne serais pas en classe cet après-midi. Veuillez m’excuser.

Je ne sais pas ce qui s’est passé. BébéKoala m’a juste dit qu’ils étaient dans une autre classe et qu’il a oublié son cahier de lecture à l’école (adieu les devoirs du week end), mais je suis choquée. Pas par la maitresse qui part, mais par le fait qu’un parent l’ait insultée.
BébéKoala adore sa maitresse, il lui a meme fait des câlins devant mes yeux. Elle a un super programme adapté à lui et je ne vois vraiment pas pourquoi quelqu’un devrait etre énervé contre elle.
Et meme si elle l’avait provoqué, si elle avait fait quelque chose de mal (je répète, je ne connais pas la situation),elle ne méritait surement pas d’entré insultée et menacée! On est censé etre tous des adultes et montrer l’exemple à nos enfants.

Je voudrais lui montrer mon soutiens, parce que se faire insulter/menacer ne devrait arriver à personne. Des idées? Un petit mot dans le cahier de liaison? Un dessin fait par moi et BébéKoala? Une boite de chocolat?

richimage-29563-image1370575073054576305_1_730_491

[Chut, les enfants lisent] Bebe Koala n’a plus de tetine

MiniKoala est toujours accro à sa tetine. J’avais espéré que , avec l’entrée en maternelle, il soit motivé pour la laisser, mais ce n’est pas le cas. Il ne la quitte jamais.  Je lui ai, donc, acheté un livre sur le thème, avec des personnages qui nous sont familiers : Bébé Koala, Allistair le hamster et le reste de la famille.

51ig9hytz4l._sx481_bo1204203200_

Bébé Koala va bientôt entrer à la maternelle ! Mais elle va devoir se séparer de sa tétine, qui la rassure si souvent. Comment va-t-elle faire pour s’en séparer  ?

Le livre est composé de 16 pages avec des jolies images, un texte simple et court qui traite des situations de la vie quotidienne. On lit l’histoire en 5 minutes et les enfants aiment beaucoup.

MiniKoala n’étant pas dupe, il m’a tout de suite dit que lui ne quittera JAMAIS sa tétine. Peut etre qu’après plusieurs lectures de l’histoire il se laissera convaincre.

Le petit prix est un vrai avantage, par contre les livres sont assez fragiles. Les couvertures des plus anciens de notre collection sont bien abimées, en meme temps le tout premier doit avoir 5-6 ans donc je comprends qu’il commence à etre fatigué.

Age : 2-4 ans
Collection : Bébé Koala
Editions : Hachette
Prix : 2,50€

 

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer?  

[Chut, les enfants lisent] Le koala qui disait des gros mots

Dans la famille Koala nous sommes fans, oh surprise!, des livres avec des koalas comme protagonistes. Pour cette raison la famille et les amis nous offrent toujours les livres qu’ils trouvent avec cet animal trop mignon.

le-koala-qui-disait-des-gros-mots

On ne dirait pas un koala ça a l’air mignon tout plein, mais ça peut dire de très gros mots. Tout ça avec un sourire et des yeux doux à faire fondre tous les glaçons de la banquise

Les enfants aiment beaucoup ce livre qui les fait beaucoup rire. Ils s’amusent à inventer des « gros mots » suivant l’exemple du koala et ils ont beaucoup d’imagination!
L’histoire est drôle et décalée, les dessins très beaux. Il n’y a pas vraiment une morale à la fin, du genre « il ne faut pas dire des gros mots », mais c’est justement ça qui plait aux enfants.

Age : Dès 3 ans
Collection : Mamie Poule raconte
Editions : Gautier Languereau
Prix : 6,90€

 

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer?