[Chut, les enfants lisent] Contes APP raconter

Contes APP raconter c’est la nouvelle collection d’ Altaya. Nous avons eu la chance d’essayer les trois premières sorties et nous sommes fans.

wp_20170210_002

Une nouvelle façon de lire, de jouer et d’apprendre grâce aux contes d’autre fois.

 Chaque numero, qu’on peut retrouver dans les presses ou en s’abonnant sur Internet, propose un conte traditionnel ainsi que deux marionnettes et un code pour débloquer l’histoire sur l’application et pouvoir en profiter sur son smartphone ou sur sa tablette.

wp_20170210_006

BebeKoala a beaucoup apprécié les marionnettes, que je trouve vraiment bien faites, petites et légères. Il les emporte partout, même au lit pour se raconter les histoires avant de s’endormir, mais il les a aussi glisse dans son petit sac a dos pour aller en vacances chez mamie Koala.

Les albums possèdent une couverture rigide qui ne s’abime pas afin de pouvoir se plonger dans les aventures autant des fois qu’on le souhaite.

wp_20170210_007

Les illustrations sont très colorées, les textes adaptes aux plus petits. La typographie permet aux plus jeunes de faire leurs premiers pas dans la lecture ou aux plus âgés de lire seuls.

La collection compte parmi ses titres : Les trois petits cochons, Le vilain petit canard, Le petit chaperon rouge, Hansel et Gretel, Le petit poucet, Le chat botte, Boucle d’or et les trois ours, Pinocchio, Blanche-Neige et bien d’autres encore!

En s’abonnant, on peut recevoir des jolis cadeaux comme un puzzle Duo, le mini theatre des marionnettes que BebeKoala rêve, le rangement pour les marionnettes ou encore un sac de couchage.

Grace a l’application, les enfants ont la possibilité de :
– s’amuser en touchant les différents objets sur l’écran
– déplacer les personnages dans différentes scènes
– suivre la narration du conte avec ou sans musique
– écouter le conte en français, anglais ou espagnol (dommage pour l’absence de l’italien qui aurait été très apprécié chez nous)

Je trouve que c’es une façon originale et ludique pour composer la première bibliothèque de nos enfants. Les marionnettes et la possibilité de profiter de l’application pour emporter tous le contes avec soi sont des vrais plus.

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

 

Samedi en musique #31

Cette semaine j’ai envie de partager la chanson qui a gagne le Festival de SanRemo 2017 et qui représentera l’Italie a l’Eurovision : Occidentali’s Karma de Francesco Gabbani.

Essere o dover essere
Il dubbio amletico
Contemporaneo come l’uomo del neolitico.
Nella tua gabbia 2×3 mettiti comodo.

Intellettuali nei caffè
Internettologi
Soci onorari al gruppo dei selfisti anonimi.
L’intelligenza è démodé
Risposte facili
Dilemmi inutili.

AAA cercasi (cerca sì)
Storie dal gran finale
Sperasi (spera sì)
Comunque vada panta rei
And singing in the rain.Lezioni di Nirvana
C’è il Buddha in fila indiana
Per tutti un’ora d’aria, di gloria.
La folla grida un mantra
L’evoluzione inciampa
La scimmia nuda balla
Occidentali’s Karma.
Occidentali’s Karma

La scimmia nuda balla
Occidentali’s Karma.
Piovono gocce di Chanel
Su corpi asettici

Mettiti in salvo dall’odore dei tuoi simili.
Tutti tuttologi col web
Coca dei popoli
Oppio dei poveri.

AAA cercasi (cerca sì)
Umanità virtuale
Sex appeal (sex appeal)
Comunque vada panta rei
And singing in the rain.
Lezioni di Nirvana
C’è il Buddha in fila indiana
Per tutti un’ora d’aria, di gloria.

La folla grida un mantra
L’evoluzione inciampa
La scimmia nuda balla
Occidentali’s Karma.
Occidentali’s Karma
La scimmia nuda balla
Occidentali’s Karma.

Quando la vita si distrae cadono gli uomini.
Occidentali’s Karma
Occidentali’s Karma
La scimmia si rialza.
Namasté Alé

Lezioni di Nirvana
C’è il Buddha in fila indiana
Per tutti un’ora d’aria, di gloria.
La folla grida un mantra
L’evoluzione inciampa
La scimmia nuda balla
Occidentali’s Karma.
Occidentali’s Karma
La scimmia nuda balla
Occidentali’s Karma

C’était ma participation de la semaine au rendez-vous Samedi en musique propose par BBB’s Mum sur son blog.

samedienmusiquebbbsmum

[Chut, les enfants lisent] Faut pas confondre

Je me suis enfin décidée à renouveler l’inscription à la bibliothèque de quartier de BebeKoala. Il peut emprunter 10 livres pendant 3 semaines et c’est gratuit!
Les samedis ou’ papaKoala est la’, il reste à la maison avec MiniKoala et j’amene le « grand’ à la bibliothèque. Il choisit quelques livres à lire sur le grand tapis moelleux, puis il decide lesquels il veut ramener à la maison.

Son coup de coeur du moment est :

107140_couverture_hres_0

Un livre-jeu interactif où l’enfant devient, comme par magie, un acteur de sa lecture. Grâce aux trous dans les images, le petit lecteur est entraîné vers toute une série de contraires : faut pas confondre loin et près ; faut pas confondre l’ordre et le désordre ; faut pas confondre dedans et dehors…

Un livre beau comme un tableau pour apprendre aux tout-petits à ne pas se mélanger les pinceaux !

Ce qui lui plait le plus, c’est qu’il peut le lire tout seul en s’amusant a trouver les different contraires. C’est notre lecture obligatoire du soir et maintenant qu’il le connait pas coeur en français, nous allons nous entrainer en italien aussi.

41ro9cpc5fl

512bdkfq2bqll

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

Age : 2-6 ans
Collection: Jeunesse
Editions : Seuil
Prix: 18€

Le livre dans mon sac a main 1

9782253086345-001-t

Personne ne le croira
Patricia McDonald
7,60€ 

Nouveau nom, nouvelle ville, nouveau départ… Hannah et Adam n’aspirent qu’à mener une vie paisible et sans histoire aux côtés de leur adorable petite Cindy, sur laquelle ils veillent tendrement. Attirant sur eux l’attention des médias, une tragédie inattendue vient bouleverser les plans du couple. Pour échapper au danger qui les menace, ils vont devoir affronter un passé qu’ils tentaient d’oublier. Et qui les a rattrapés.
Patricia MacDonald n’a jamais été aussi loin. Exploration au scalpel d’une famille ordinaire, Personne ne le croira nous plonge au cœur d’un cauchemar insoupçonnable. Dont la première victime est… une petite fille innocente.

Je commence, aujourd’hui, un nouvel rendez vous sur les livres qui se trouvent dans mon sac a main. Depuis toute petite, en effet, j’amene toujours avec moi un livre et j’essaie d’en lire au moins une ou deux pages. Ou plus. Pas évident avec deux enfants en bas âge, d’ailleurs ma moyenne de livres lus en une année a considérablement baissée depuis la naissance de BebeKoala, mais j’ai toujours le temps d’y remédier.

Je ne suis pas très douée pour parler des livres, mais j’ai envie d’essayer de garder une trace de ceux qui m’ont plu (ou pas).
Personne ne le croira est un roman policier/thriller  que j’ai croise au Monoprix et dont la couverture m’a tout de suite attirée. En général, ce n’est pas vraiment mon genre préfère’ mais le quart de couverture était interessante et je pensais avoir, plus au moins, compris dont l’auteur voulait aller. Pas du tout. C’était encore plus sombre que je n’avais pense, tout en lisant j’étais  horrifiée et captivée. Tellement captivée qui, finalement, le livre a quitte mon sac a main pour être littéralement dévoré en une soirée.  Moi qui cherchais une lecture « légère », je me suis trompée sur toute la ligne (et tant mieux!)

Mes lectures manga de la semaine #18

J’ai encore craque pour une adaptation d’un roman en version manga, mais je trouve que la collection « Les classiques en Manga » des éditions Nobi Nobi en vaille la peine. Je pense même que certains titres vont aller dans ma wishlist pour mon anniversaire.

Jane Eyre (Lee Sunneko, d’apres le roman de Charlotte Bronte)

jane-eyre-nobi-nobi

Resume : Jane Eyre est une orpheline recueillie par sa tante, une femme jalouse qui fait de sa vie un enfer. Aidée par le médecin de famille suite à un malaise, Jane va partir dans le pensionnat de Lowood, une école insalubre où le typhus fait beaucoup de victimes. Rescapée de cet endroit, elle trouve ensuite un emploi de gouvernante dans le manoir de Thornfield. Sa rencontre avec le maître des lieux bouleversera sa vie à tout jamais mais l’indépendance de la jeune femme lui permettra-t-elle d’atteindre ce bonheur longtemps recherché ?

Sugar Soldier 9 (Sugar Soldier – Mayu Sakai)

sugar-soldier-9-paninin

Resume : Makoto et Iriya se sont disputés pour la première fois, ce qui ne présage rien de bon pour le voyage de l’école qui se profile à l’horizon. Comme si la situation n’était pas assez tendue entre les deux tourtereaux, les nouveaux camarades de classe des uns et des autres s’en mêlent. Pour la nouvelle année scolaire, mayu sakai a décidé de mettre ses héros sur le gril !

Come to me 9 (Boku no uchi ni aide – Nachi Yuki)

come-to-me-9-soleil

Resume : Maintenant qu’ils sont fiancés, Mirei souhaite se présenter aux parents de Fumiya. Mais apparemment, ce dernier n’apprécie pas beaucoup d’évoquer sa famille. L’emménagement de son frère cadet, dans l’appartement voisin, pourra bien lever le voile sur son passé !

Credits images et résumés : Manga-News

Samedi en musique #30

BebeKoala est en pleine répétition des comptines et chansons qu’il apprend a l’école, en classe ou pendant la chorale du mercredi matin.
En ce moment, sa comptine préférée est L’araignée Gypse :

L’araignée Gypsie
Monte à la gouttière,
Tiens, voilà la pluie,
Gypsie tombe par terre,
Mais le soleil,
A chassé la pluie.

Meme si dans sa version, souvent c’est le pigeon (pourquoi????) qui a chassé le soleil.

C’était ma participation de la semaine au rendez-vous Samedi en musique propose par BBB’s Mum sur son blog.

samedienmusique1

[Chut, les enfants lisent] Les dinosaures

Depuis quelques mois, BebeKoala est un vrai fan des dinosaures. Il lit des livres sur les dinosaures, il regarde des dessins animes sur les dinosaures, il joue avec les dinosaures, il rêve les dinosaures, il dessine… bref, vous avez compris. Des fois, il est un dinosaure.

Son dernier livre sur la matière, c’est un joli livre-jeu cartonne’ des Editions Fleurus. Depuis, il a appris plein de choses sur ces animaux et il aime répéter toute la journée qu’il un TRICERATOPS.

dinosaures-6448

Un livre-jeu pour permettre à l’enfant de découvrir les dinosaures et de s’inventer des histoires en s’amusant avec des pièces détachables.

Exit les images mignonnes de certains livres, dans celui-ci les dinosaures sont très réalistes (« Maman regarde, le carnivore mange le tout petit dinosaure!« ).
Les petites pièces a détacher sont très ludiques et lui permettent de profiter du livre tout seul, ou d’expliquer les différents type de dinosaure à son petit frère.

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

Age : 3-6 ans
Collection: Joue et découvre
Editions : Fleurus
Prix: 7,50€

3 ans et demi

BebeKoala a 3 ans et demi.
Il est presque un vrai petit garçon, mais des fois il fait encore le petit bebe. Surtout pour imiter son petit frère.
A 3 ans est demi, BebeKoala :

  • compte jusqu’à 20.
  • sait lire les chiffres de 1 a 9
  • s’interesse de plus en plus aux lettres, il sait même en reconnaître quelques unes
  • pleure souvent et il a du mal a gérer ses émotions, surtout la frustration
  • est propre le jour et la nuit, même s’il y a encore quelques petits accidents
  • n’arrête jamais de parler.
  • demande « pourquoi? », « comment? » jusqu’a l’épuisement de ses parents
  • adore feuilleter les livres et aller a la bibliothèque
  • aime beaucoup son cours de gymnastique le mercredi apres-midi
  • a encore quelque problème avec le partage des jouets
  • dessine un bonhomme, coupe avec les ciseaux, aime la pâte a modeler, les craies et la peinture
  • est très inventif et il nous raconte plein d’histoires
  • adore les dinosaures

Et plein d’autres choses.

Il adore aller a la maternelle pour apprendre des nouvelles choses et pour jouer avec ses copains. Il commence a avoir des préférences pour certains enfants.
Il est têtu et il n’aime pas trop « obéir », mais il veut toujours avoir le dernier mot.
Il est adorable et assez fatiguant (si si), mais nous l’aimons comme ça.

Samedi en musique #29

Une chanson que ma mere me chantait étant petite et que maintenant je chante aux petits pour les aider a s’endormir.
Fabrizio De Andre vient de Genova comme moi et  il s’est beaucoup inspire de George Brassens pour ses chansons.

IL PESCATORE

All’ombra dell’ultimo sole
s’era assopito un pescatore
e aveva un solco lungo il viso
come una specie di sorriso.

Venne alla spiaggia un assassino
due occhi grandi da bambino
due occhi enormi di paura
eran gli specchi di un’avventura.

E chiese al vecchio dammi il pane
ho poco tempo e troppa fame
e chiese al vecchio dammi il vino
ho sete e sono un assassino.

Gli occhi dischiuse il vecchio al giorno
non si guardò neppure intorno
ma versò il vino e spezzò il pane
per chi diceva ho sete e ho fame.

E fu il calore di un momento
poi via di nuovo verso il vento
davanti agli occhi ancora il sole
dietro alle spalle un pescatore.

Dietro alle spalle un pescatore
e la memoria è già dolore
è già il rimpianto di un aprile
giocato all’ombra di un cortile.

Vennero in sella due gendarmi
vennero in sella con le armi
chiesero al vecchio se lì vicino
fosse passato un assassino.

Ma all’ombra dell’ultimo sole
s’era assopito il pescatore
e aveva un solco lungo il viso
come una specie di sorriso
e aveva un solco lungo il viso
come una specie di sorriso

C’était ma participation de la semaine au rendez-vous Samedi en musique propose par BBB’s Mum sur son blog.