Samedi en musique #42

En pleine préparation des cartons de déménagement, j’ai retrouvé le livret du musical de Dirty Dancing que j’ai eu l’occasion de voir à Londres avec papa Koala. Un vrai bonheur, surtout qu’en connaissant la musique et l’histoire par coeur c’était facile à suivre.

J’aime beaucoup cette chansons, surtout que je l’avais utilisé pour mon seul et unique concours de patinage artistique. Dommage que je n’ai pas ni video ni photo en souvenir.

C’était ma participation de la semaine au rendez-vous Samedi en musique, proposé par BBB’s Mum sur son blog.

samedienmusiquebbbsmum

[Chut, les enfants lisent] Le jour du Mange-poussin

Encore un livre de Claude Ponti que BebeKoala a emprunté à la bibliothèque de classe. J’avoue avoir été un peu déroutée par l’histoire. En rentrant à la maison, mon fils me parlait du monstre qui n’en était pas un, mais je ne comprenais pas. C’est en lui lisant l’histoire que j’ai compris.

9782211028080

Qui est donc ce monstre, cet horrible Mange-poussin féroce et affamé qui grossit à chaque bouchée, ce sale estomac à pattes, plein de poils et de dents? Mais, au fait, où est Blaise?

J’aime toujours autant les dessins et les détails. Les poussins sont rigolos avec leurs deziguements (cit BebeKoala), l’histoire est drôle, mais un peu effrayante aussi. Heureusement qu’elle se termine bien.
BebeKoala, qui pleure et qui a peur en regardant les dessins animés Disney, veut lire l’histoire MAIS il a besoin de se rassurer en répétant souvent que c’est un faux monstre. D’ailleurs, il a décidé que le deuxième aussi était un faux.

Personnellement, je trouve les images de la mort du vrai monstre un peu dures ainsi que le  » Il est mort ». Mais mon fils l’apprécie et il veut le lire toutes les soirs. Heureusement que ce vendredi il va changer de livre.

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

Age : 5 – 7 ans
Collection: Album
Editions : L’école des loisirs
Prix: 9,20€

[Chut, les enfants lisent] Sur la branche

9782211091268

Sur la branche, vous ne voyez que quelques oiseaux perchés ? La réalité est bien plus passionnante ! C’est toute une famille qui vit là : Orsonne, Pioussouf, Tiramissou, Lilly-Faisselle, Pierre-Kiroul. Mais, il en manque un ? Ouf ! Le voilà qui revient, avec des croissants pour tout le monde !

Un livre parfait pour s’émerveiller, rigoler, mais aussi exercer sa mémoire et son attention en recherchant les petits oiseux décrits dans l’histoire.

Les dessins sont jolis et précis dans les détails.
Toute la famille Koala aime beaucoup se livre.

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

Age : 3 – 5 ans
Collection: Album
Editions : L’école des loisirs
Prix: 6,60€

Samedi en musique #40

Cette semaine j’ai envie de partager un groupe aux videos complètement loufoques, mais géniaux. J’ai nommé OK Go.
Je les ai découvert à l’université avec ce video :

Il parait que cette video a été tournée dans le jardin d’un des membres du groupe, en ne depensant que 10 dollars.
Si on a envie d’une dose de bonne humeur, je ne peux que les conseiller.

C’était ma participation de la semaine au rendez-vous Samedi en musique, proposé par BBB’s Mum sur son blog.

samedienmusiquebbbsmum

[Chut, les enfants lisent] La petite fille et le dragon

Avant les vacances, BébéKoala a eu la possibilité d’emprunter un livre à la bibliothèque de classe  et comme il est en pleine période dragons et dinosaures, il a choisi ce livre.

61unjmun97l-_sl500_sx367_bo1204203200_

C’est l’histoire d’un dragon qui vit dans la foret et des villageois qui essaient par tous les moyens d’arrêter ses effrayants grognements.
Au début, je n’étais pas sure que ce soit vraiment adapté à BébéKoala, car il s’impressionne très facilement, mais il y a quand même une belle morale à la fin (l’amour, ah! l’amour) et il l’apprécie tellement qu’il ne voulait pas le rendre à l’école.

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

Age : dès 3 ans
Collection: –
Editions : L’école des loisirs
Prix: –

Samedi en musique #39

Le 25 avril en Italie on fête la Libération, alors ce samedi je vais le dédier aux partigiani qui ont lutté pendant la guerre car il ne faudrait jamais oublier ce qui s’est passé. La liberté est c’est qu’on a de plus précieux.

Chanson de Luciano Ligabue dédiée à Luciano Tondelli, un jeune de vingt ans mort à dix jours de la Libération.

Se fossi lì in mezzo
avrei novant’anni
avrei dei nipoti
con cui litigare
ma ho fatto un scelta
in libera scelta
non credo ci fosse altra scelta da fare
scelta migliore

Ho avuto una vita
nessuno lo nega
me ne hanno portato via il pezzo più grosso
se parti per sempre
a neanche vent’anni
non sei mai l’eroe
sei per sempre il ragazzo

I campi in aprile
promettono bene
se questa è la terra
è proprio la terra che non lascerò
ho avuto per nome
Luciano Tondelli
col vostro permesso io non me ne andrò

Se muori in aprile
se muori col sole
finisce che muori aspettando l’estate
a me è capitato
a guerra finita
mancavano solo dieci giornate

I campi in aprile
promettono bene
son nato in un posto
cresciuto in un posto che non lascerò
c’è un 15 aprile
accanto al mio nome
col vostro permesso io non me ne andrò

Voi non mi chiedete
se rifarei tutto
ho smesso di farmi la stessa domanda
qualcuno mi disse
ricorda ragazzo
la storia non cambia se tu non la cambi

I campi in aprile
promettono bene
se questa è la terra
è proprio la terra che non lascerò
Luciano Tondelli
è ancora il mio nome
sappiate comunque che non me ne andrò

Se fossi lì in mezzo
avrei novant’anni
avrei dei nipoti con cui litigare
a cui raccontare

Une de mes chansons préférée sur ce thème. Le groupe rock/folk Modena City Ramblers c’est librement inspiré du livre de l’écrivain Italo Calvino Il sentiero dei nidi di ragno (Le Sentier des nids d’araignées)

Lungo il sentiero dei nidi di ragno
Passa la storia di un giovane uomo
Passa la scelta di chi se n’è andato
sui monti per la resistenza.
Erano i giorni del dopo settembre
quando il re fuggì sulla nave
Furono anni di lutti e dolore
di coraggio e di patimenti

Quante sono le strade
che partono dai nidi di ragno.
Qual è stato il prezzo pagato
Per chi ha scelto di andare e lottare?
Portami ancora là,
dove il vento è pronto a soffiare
a trovare ogni passo perduto
lungo il sentiero dei nidi di ragno

Uomo contro uomo
il furore che cresce nel cuore
Il mondo si divide
e la guerra non lascia parole
Italo sogna un futuro
Dove non si dovrà più sparare
Ma intanto seduto è al bivacco
Coi compagni pulisce il fucile

Quante sono le strade
che partono dai nidi di ragno.
Qual è stato il prezzo pagato
Per chi ha scelto di andare e lottare?
Portami ancora là,
dove il vento è pronto a soffiare
a trovare ogni passo perduto
lungo il sentiero dei nidi di ragno

Lungo il sentiero dei nidi di ragno
nasce la storia, questo paese
Nasce dal fuoco, dalla rivolta
e dal sogno di chi non si arrese

Je pourrais continuer et en mettre beaucoup plus car c’est vraiment difficile en choisir seulement deux ou trois. Modena City Ramblers, d’ailleurs, avait publié tout un album sur le thème (Appunti Partigiani). Sans oublier Bella ciao, connue même en France.
Ici une liste des chansons les plus connues: Resistenza Italiana al Nazifascismo

C’était ma participation de la semaine au rendez-vous Samedi en musique, proposé par BBB’s Mum sur son blog.

samedienmusiquebbbsmum

[Chut, les enfants lisent] J’habille les oursons à l’hôpital

J’avais déjà eu l’occasion de parler des livres utilisés pour familiariser BebeKoala et MiniKoala au thème de l’hôpital, mais j’avais oublié les activités!
BebeKoala aime beaucoup jouer avec les autocollants donc rien de mieux que des gentils oursons à habiller pour se rendre compte que l’hôpital n’est pas du tout effrayant.

9781474907446-dress-teddy-hospital

Les oursons jouent au docteur. Les enfants s’amuseront à les habiller en choisissant leurs tenues et toutes sortes d’accessoires parmi les nombreux autocollants.

Les autocollants sont bien fait et leur forme simple permet aux enfants de les coller et manipuler très facilement.
Pour chaque page, il faut choisir les bons vêtements, même si rien n’empêche de les mélanger entre eux pour obtenir de drôles de tenues.

Un moyen simple et efficace pour faire passer la peur de l’hôpital. MiniKoala était trop petit, mais je pense qu’un enfant plus âgé pourrait même l’utiliser pour s’occuper pendant son hospitalisation. Le livre est léger et facile à emporter.

Dans la même collection il y a d’autres titres intéressants: En vacances, Faire les courses, L’école ou Noel .

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

Age : dès 3 ans
Collection: J’habille les oursons
Editions : Editions Usborne
Prix: 5,95 €

L’operation de MiniKoala

Nous sommes rentrés à l’hôpital pédiatrique de Lyon le dimanche 9 avril. Nous avions demandé une chambre individuelle, mais étant rares, nous étions dans une double et, même si pour ce premier soir il n’y avait personne d’autre, papaKoala n’a pas pu rester avec nous pour la nuit.
Les derniers contrôles, une douche à la betadine et on y est: opération prévue pour le lendemain à 9h30.

J’ai passé une très mauvaise nuit. D’une part, le fauteuil n’était pas très confortable, de l’autre j’avais peur que MiniKoala se réveille avec de la fièvre ou je ne sais pas quoi et qu’on soit obligé de reporter encore l’opération.
Heureusement mon petit champion était en pleine forme. Une deuxième douche à la betadine, un calmant pour assommer le petit et nous y sommes, c’est le moment de partir au bloc. MiniKoala nous a quand même offert des moments de rigolade. Le calmant l’a rendu tout mou, mais très très bavard. On aurait dit un toxico en plein délire. je lui ai même fait une video qui a beaucoup fait rire BebeKoala.

J’appréhendais beaucoup le moment de le laisser dans les bras de l’anesthésiste, mais finalement nous avons tous été très courageux. Rendez-vous environ 4h après.
Nous avons eu la chance que dans cet hôpital un parent est admis en salle de réveil et j’ai pu le serrer tout de suite dans mes bras. C’est important, car une fois sorti de la salle de réveil et arrivé dans le service des soins continus, il devra rester 48h dans le lit.
Le chirurgien nous avait dit que tout s’était bien passé donc en salle de réveil j’étais assez sereine. Tendue car je ne savais pas trop comment le tenir, entre ses tuyaux et ses pansements, mais sereine car tout allé bien. Seulement voilà, à un moment je me rends compte qu’il a la voix toute cassée et il a un peu de mal à respirer. Il vomit des glaires. J’en parle à l’infirmière qui me rassure, ce sont les suites de l’intubation et de l’anesthésie. C’est normal. Seulement je sens qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Au lieu de s’améliorer, il empire. L’infirmière essaye de me rassurer, mais j’insiste. Au final, MiniKoala a fait un œdème laryngé. Nous sommes restés 4h en salle de réveil sans pouvoir donner des nouvelles à papaKoala. MiniKoala a eu droit à un aérosol d’adrenaline et à un de ventoline, plus une radio des poumons pour s’assurer que ce n’était pas autre chose.

Suite à cela, il est resté une nuit et une journée en soins continus où il a beaucoup dormi (tant mieux car comme il devait rester allongé dans le lit, ça aurait été très compliqué). Puis nous sommes rentrés dans le service de chirurgie. Cette fois-ci, nous avons eu droit à une chambre individuelle avec un lit plus confortable pour le parent accompagnant.
Les yeux de MiniKoala ont gonflé comme prévu, mais moins que d’autres enfants. Le mercredi il a arrêté les antidouleurs et il était déjà en salle de jeux à s’amuser. Le jeudi il a commencé à dégonfler. Le vendredi il essayait de marcher comme avant l’opération et le samedi nous sommes sortis. Le chirurgien nous avait dit qu’on serait restait 10 jours à l’hôpital, mais finalement il s’est remis tellement bien qu’il nous a avancé la sortie, même s’il a gardé encore pendant une semaine les agrafes et le bandage.

Le dimanche matin, nous sommes quand même retourne’ en urgence à l’hôpital car au réveil il avait le bandage taché de rouge et comme le rendez vous de suivi avait été fixé pour le mardi, j’ai eu peur. Finalement c’était seulement de la betadine qui était restée coincée dans la cicatrice. Plus de peur que de mal.

Maintenant MiniKoala a une jolie cicatrice et une tête bien ronde. Malheureusement je me connais, je stresserai pendant des années dès que sa tête aura quelque chose de bizarre. J’ai déjà eu une enorme frayeur au premier lavage de tête. Le chirurgien ne nous avait pas expliqué qu’il avait du lui rehausser le front et lui faire un enorme trou (une fontanelle) pour que la tête ait la place de grandir dans les prochains mois. Du coup moi, en le caressant, j’ai remarqué une enorme bosse très dure (normal, c’est de l’os) et j’ai flippé. Encore maintenant que je sais que c’est fait exprès (j’ai demandé trois fois!) j’ai du mal à la regarder et à la toucher. Je sais, j’exagère, mais je m’attendais vraiment à une tête lisse et ronde…

En tout cas, les équipes ont été formidables. Elles ont su prendre soin de mon fils, sans oublier les parents. Dans le service il y a une très grande salle de jeux  et la personne qui s’en occupe est super. Elle organise plein d’activités et joue beaucoup avec les enfants les plus grands, en leur proposant des jeux qui leur permettent aussi de réviser (j’ai cru comprendre qu’ils n’avaient pas tous la possibilité de suivre de cours avec des enseignants). Un jour nous avons même eu des musiciens pour égayer notre matinée!