[Spectacle en famille] Le carnaval de la Petite Taupe

Ce n’est que récemment que nous avons découvert les spectacles pour enfants à l’Auditorium de Lyon. Il faut dire que je ne suis pas très passionnée pour la musique qui n’est pas rock/metal et je n’avais jamais réellement regardé le programme ni les tarifs. Il faut donc remercie papaKoala pour cette découverte.

Debout mai, nous sommes donc allés tous les quatre voir le Carnaval de la Petite Taupe, un spectacle pour les enfants dès 3 ans.

le-carnaval-de-la-petite-taupe_scale_762_366

Nous avons pu regarder 5 courts-métrages de la Petite Taupe (La Petite Taupe et le Parapluie – La Petite Taupe jardinier – La Petite Taupe et le Carnaval – La Petite Taupe et la Sucette – Le Noël de la Petite Taupe) accompagnés par les musiques de l’orgue, joué en salle par Paul Goussot, par le doublage de Damien Laquet (la voix officielle des Lapins Cretins. BebeKoala en a parlé longtemps à ses copains!) et par les bruits effectués par Julien Baissat.

Les enfants ont pu découvrir le lien entre les images et l’oeuvre de ces trois artistes. MiniKoala n’a pas bien suivi, il s’est juste contenté de regarder les dessins animés. BebeKoala était déjà plus intéressé.
En tout cas, c’était une chouette façon de découvrir l’Auditorium et on y retournera surement l’année prochaine.

Mais c’est qui la Petite Taupe? 
C’est en 1957, en trébuchant sur une taupinière lors d’une promenade en forêt, que Zdeněk Miler imagina la Petite Taupe, qui devint rapidement le personnage le plus célèbre du dessin animé tchèque. Jusqu’en 1994, il réalisa plus d’une vingtaine d’épisodes mettant en scène l’adorable animal et ses fidèles amis. Aujourd’hui encore, Krtek (c’est son nom en version originale) reste l’idole des enfants tchèques, avec à Prague plusieurs magasins spécialisés ! (credits Auditorium)

 

Publicités

Séance de psychomotricité #24

Les séances chez la psychomotricienne s’approchent de la fin.
BébéKoala travaille toujours très bien avec elle et les progrès sont là. Pour le soutenir lors de l’entrée au CP et l’aider avec ses angoisses, elle nous a conseillé de prendre rendez-vous avec un pédopsychiatre. Il faudra en trouver un car apparemment il n’y en a pas beaucoup et ils ont des délais d’attente de plusieurs mois.

Pour elle, les plus grosses difficultés de BebeKoala viennent de son angoisse, de sa peur de rester seul et la gestion du groupe. Dès qu’il n’est pas assez encadré il entre dansa sa boule et il ne se rend pas compte de ce qui se passe autour de lui. Il peut faire des bêtises sans s’en rendre forcement compte et quand il dit qu’il ne sait pas parce qu’il a fait quelque chose c’est tout à fait possible que ce soit la vérité (d’autres fois non, il sait très bien qu’il ne doit pas le faire, mais il le fait quand meme).

De quoi m’angoisser pour son entrée au CP! Au moins, tant qu’il est dans les apprentissages ça va. Il arrive à se concentrer et il travaille bien, c’est plutôt les moments « libres », les récréations, les groupes qui posent problème. J’espère qu’en grandissant ça ira mieux.
Elle m’a dit qu’il est extrêmement sensible et cela exacerbe ses réactions: il pleure pour un rien, il s’énerve facilement, les colères sont puissantes meme si maintenant il arrive à me dire « je suis en colère/fâché » et du coup il se calme plus vite.

Je lui ai demandé si elle pensait qu’il puisse etre hyperactif ou avoir un autre trouble et elle m’a dit qu’elle ne pense pas. Bien sur, sans des tests elle ne peut pas le confirmer à 100% et ce n’est pas son travail non plus, mais pour moi c’est déjà rassurant.

BebeKoala aura encore 2 ou 3 séances en juin/juillet et puis ce sera terminé et dire qu’en octobre dernier je pensais que quelques rencontres auraient été suffisantes, j’étais loin de douter toute l’angoisse, les doutes, les peurs, que mon garçon cachait au fond de lui!

Maman, moi je suis different des autres.

Maman: BebeKoala, n’arrache pas les fleurs.
BebeKoala : Mais elles sont méchantes, elles piquent.
M: Mais non, elles se défendent seulement.
B.K : Moi je ne les aimes pas.
M: T’as le droit, mais tu ne dois pas les arracher.
B. K: De toute façon, les garçons n’aiment pas les fleurs qui piquent. Seulement les filles.
M: Tu parles des roses?
B.K.: Oui, moi je ne les aimes pas parce que les garçon n’aime pas les fleurs
M: …
B. K. : Maman, moi je suis different des autres.
M: C’est normal chéri, on est tous différents.
B. K. : Mais moi je ne veux pas etre different. Je veux etre comme les autres.  C’est important pour moi d’etre comme les autres.
M: BebeKoala, tu sais tes amis t’aimes comme tu es.
B. K.: Je n’ai pas de copains. Il y a que maman et papa qui m’aiment.
M: C’est évident qu’on t’aime, mais ton frère aussi il t’aime.
B.K. : Lui il est seulement un bébé! Et puis il ne m’aime pas beaucoup, il me tape et il dit que je suis méchant!
M: Tu dois avouer que tu l’embêtes souvent, mais je t’assure qu’il t’aime. Tu es son héros et son modèle. Et puis ton copain M. t’aime aussi.
B. K : Seulement parce qu’il sait que je vais lui offrir le cadeau pour les gens qu’on aime.
M: Je suis sure qu’il aime jouer avec toi et pas parce que t’es comme les autres, mais parce que c’est toi.
B.K : Tu sais maman, les garçons aiment jouer seulement avec les garçons et les filles veulent jouer seulement avec les filles. Les garçons aiment les garçons et les filles les filles, mais moi j’aime jouer avec les filles. Elles ne veulent jamais jouer avec moi et si on doit choisir avec qui jouer elles ne me choisissent jamais.
M : Et C., ton amoureuse?
B.K: Des fois elle dit qu’elle l’est. Des fois elle dit qu’elle n’est pas mon amoureuse et elle joue avec ses copines.
M: Mais alors D. ? Elle joue toujours avec toi en rentrant à la maison.
B.K: Elle le fait seulement parce que je l’ai invité à mon anniversaire.
M: Elle jouait avec toi meme avant.
B.K: Parce qu’elle savait que je l’inviterai un jour. Maman?
M: Oui?
B.K. : Est ce qu’on peut aller à la boulangerie avec mon ami dinosaure maintenant?

BebeKoala, 5 ans et demi.
MamanKoala, le coeur en miettes.

[Spectacle en famille] Remi : La fete des comptines

Ce dimanche j’ai eu l’occasion d’amener les enfants voir le dernier spectacle de Remi : La fete des comptines.

vz-c39b2f03-9353-44d1-9ce8-bf8a989b9e75

Vous êtes tous conviés à la Fête des Comptines, avec Rémi : un spectacle familial pour chanter ensemble les plus grands tubes des petits – ah les crocodiles, les petits poissons, un grand cerf…-, et s’amuser avec les chansons inédites du nouvel album. On y découvre les instruments de musique, une séance de yoga, les moyens de transport et même un grand carnaval ! Les enfants miment, chantent, dansent et peuvent même monter sur scène !

Inutile de dire qu’ils ont adoré, meme BebeKoala qui, du haut de ses presque 6 ans, était peut etre un peu limite comme age (sur le site ils indiquent jusqu’à 6/7 ans) .
MiniKoala a tout de suite participé au spectacle en mimant les crocodiles, les instruments de musique, les petits poissons, etc etc…
BebeKoala de temps en temps me disait « ah, mais je la connais cette chanson, on l’a chanté à l’école! » et quand Remi a commencé à donner des chapeaux rigolos aux parents il s’est enfin laissé emporter par le spectacle. C’est qu’il est lent à la détente lui (et on ne sait jamais s’il est content ou pas) .
Puis nous avons fait des grimaces, du yoga, presque tous les enfants sont montés sur scène et pour terminer ils ont joué avec des gros ballons.

En sortant ils ont voulu acheter le livre + cd du spectacle, ainsi qu’un sur le pot pour MiniKoala. Par contre, ils n’ont pas réussi à patienter et à attendre leur tour pour demander à Remi de les signer. BebeKoala m’a dit qu’on lui demander la prochaine fois, donc j’imagine qu’il a vraiment apprécié le spectacle s’il veut y retourner.

C’était donc un joli moment en famille que je conseille vivement.
En plus des spectacles habituels à la Comedie Bastille, pour les parisiens, il est en tour dans toute la France et il sera aussi au Festival d’Avignon.

Séances de psychomotricité #22 – #23

Deux séances aux résultats bien bien différents.
La séance numéro 22 se terminait très bien, sur une note plus que positive: BebeKoala ayant beaucoup progressé dans tous les domaines (expressions des émotions, écriture/graphisme, détails dans les dessins, angoisse, etc..) nous envisageons de terminer les séances avec la fin de l’année scolaire et puis lui faire confiance pour l’entrée au CP.
Ca c’était il y a deux jeudi.
Dès le lendemain la catastrophe commençait: le vendredi il a lancé sa chaussure sur le toit de l’école. Le lundi sa maitresse principale me disait qu’il avait était une pile électrique, le mardi il a enchainé les betises à la cantine et selon la maitresse, pourtant toujours bienveillant, il a été ingérable. Le mercredi il n’a rien écouté lors du cours de gym et il a été puni plusieurs fois (là j’ai une explication, il en a marre car c’est sa troisième année de baby gym, mais cela ne le justifie par. Il doit finir son année et écouter l’enseignante). Le jeudi matin ce n’était pas top, mais après la séance chez la psychomotricienne ça allait mieux.
Le vendredi la deuxième maitresse a demandé à papaKoala comment se passait à la maison car elle en pouvait plus de ramasser les objets sur le toit ou derrière la grille de l’école, par exemple.

J’en avais déjà parlé avec la psychomotricienne lors de la séance #23 et elle nous a conseillé d’essayer de l’amener chez le pedopsy à la rentrée, car surement maintenant il est fatigué et  lasse de la maternelle et il a du mal à se tenir correctement. Il se laisse surement envahir par le groupe, je ne sais pas comment expliquer cela, mais surement la vie en communauté est encore compliquée pour lui, il a surement un surplus d’émotions qu’il n’arrive pas à exprimer et canaliser, alors qu’il a quand meme fait beaucoup de progrès de ce coté là. C’est pour cela qu’elle pense que maintenant un pedopsy pourrait l’aider.

A l’école on me répète toujours que ce n’est pas l’ennuie le problème, mais samedi il a trouvé des exercices de math italienne de CE1 que j’avais imprimé par erreur et pendant que j’étais en train de faire la vaisselle il les a terminé. Pour donner un exemple, il y avait des additions, des soustractions, mais surtout des exercices où il fallait dire quel numero ajouté ou enlevé à un numéro donnait tel résultat (ex: 2 + … = 17 ou …. – 5 = 10) et il a réussi à les faire sans explications, du coup j’ai un peu de mal à les croire. Bon après, le fait qu’il s’ennuie (peut etre) ne le justifie toujours pas et il doit apprendre à respecter les règles et les temps de l’école.

Séance de psychomotricité 21

Dernière séance avant deux semaines de pause pendant les vacances.
Il y a eu un passage compliqué quand BebeKoala voulait avoir raison a tout prix, mais la psychomotricienne ne s’est pas laissée faire du coup il était très frustré et je l’ai entendu pleurer depuis la salle d’attente.
Il lui a expliqué que avec son petit frère ça allait, car souvent il lui donnait raison ou lui laissait l’objet de sa convoitise, mais à l’école c’est beaucoup plus compliqué avec ses camarades car eux, bien évidemment, ne cèdent pas non plus (et ils ont tout à fait raison).

 

Séance de psychomotricité 20

Encore une bonne séance cette semaine car il était très détendu dès le départ et il avait envie de bien faire.
Ils ont encore travaillé sur le dessin et le graphisme, il a pu donner un titre au dessin et un prénom à son personnage, créer une histoire.
Puis ils ont joué aux fléchettes et ils ont compté les points.

Par contre, dès qu’on le laisse sans cadre deux minutes et qu’on lui donne une consigne (ex. mettre ses chaussures sans rester à coté de lui) BébéKoala perd pied et il teste les limites, sans faire ce qu’on lui a demandé. Il a vraiment un gros besoin de cadre et des limites, mais aussi d’etre rassuré que oui on lui demande de faire quelque chose car on sait qu’il en est capable, mais que en meme temps on est là à coté de lui pour l’aider s’il en a besoin.

Séance de psychomotricité 19

Plein de progrès pour BebeKoala!
La psychomotricienne l’a trouvé beaucoup plus détendu et plus à l’aise dans la communication de ses émotions et ses ressentis.
Ils ont joué aux fléchettes et ils en profité pour marquer les points au tableau, les compter, s’entrainer à l’écriture et aux maths (ou plutôt, utiliser les maths pour l’inciter à écrire) .
Dans les jeux de lutte aussi il était moins bloqué et il s’est enfin amusé à les faire.
Il a fait un joli dessin, plein d’imagination et de détails car quand il fait quelque chose il doit la faire parfaitement, avec lui c’est tout ou rien (je sens que ça va etre facile les devoirs et les apprentissages à l’école) .

GS – Le rendez vous avec la maitresse

La semaine dernière la maitresse de BebeKoala a proposé une rencontre aux parents qui le souhaitaient. Forcement, vu les rendez vous pas tout à fait positifs de PS et MS je voulais lui parler pour voir s’il y avait eu des progrès, mais en meme temps j’étais vraiment stressée.

Je pense que BebeKoala , enfin, trouvé une maitresse qui le comprends et qui respecte vraiment le rythme de chaque enfant (autant que possible dans une classe de 28 enfants) et il a fait beaucoup de progrès.

Déjà il est de moins en moins dans le rouge, il fait des efforts et la semaine après les vacances était resté dans le premier vert pendants 3 jours sur 4. Il n’a pas pu aller dans le bleue, mais il a quand meme eu un livre à la maison pour l’encourager dans ses efforts.

Il travaille avec beaucoup d’application et très rapidement. Il est toujours parmi les premiers à terminer, surtout le plan de travail de l’après-midi : un ensemble de jeux et d’activités dans des boites que les enfants travaillent en autonomie et, quand ils se sentent surs d’eux, demandent à la maitresse de les valider. BebeKoala les a déjà tous terminé car il a compris que, un fois tous validés, il pouvait faire autant des fois qu’il voulait ses préférés.

Il a fait des progrès en graphisme, mais décidément ce n’est pas son truc.

Il pleure de moins en moins pour n’importe quoi, un beau progrès par rapport au debout de l’année. Il arrive mieux à maitriser ses émotions.

Il a besoin de bouger beaucoup et la maitresse a compris qu’il arrive mieux à écouter s’il fait deux choses à la fois ou s’il bouge. Elle nous a conseillé, en accord avec la psychomotricienne, un fidget pour l’occuper sans trop déranger les autres. Pour cette année ce n’est pas encore indispensable, car quand elle voit qu’il n’arrive plus à gérer le groupe elle le met au fond où il peu suivre en  bougeant un peu plus sans déranger les autres, mais l’entrée en primaire me stresse un tout petit peu.

J’ai évoqué la suspicion de précocité qui pourrait expliquer certains comportements et elle était tout à fait ouverte à cette possibilité.

Il a un tout petit défaut de prononciation du CH, mais elle attend que l’infirmière scolaire termine les tests pour m’en dire plus. D’après la psychomotricienne ça arrive souvent aux enfants encore un peu immatures comme BebeKoala et il devrait disparaitre tout seul, sans forcement l’intervention d’un orthophoniste.

 

 

Séances de psychomotricité 17 et 18

Les séances continuent de bien se passer.
BebeKoala apprend petit à petit à avoir plus confiance dans ses capacités de dessin, ce qu’il lui permet de créer plein d’histoires sur papier ou sur tableau et de « vider sa tete » car comme il dit sa tete est trop pleine d’idées et des choses.

Nous travaillons aussi sur une routine du soir, pour lui permettre de s’endormir en douceur et d’aller au lit sans trop d’énervement de notre part. BebeKoala étant un enfant assez angoissé, le moment du coucher est assez difficile et la séparation lui fait peur, du coup il essaye d’éloigner le plus possible le moment d’aller au lit ou de nous pousser au bout pour qu’on lui impose très très très très ferment de dormir. Si on fait comme ça il s’endort en trois secondes chrono.