Ceux qui ne montèrent pas dans l’avion

Si je pense à ce qui s’est passé je m’énerve à nouveau, alors je commence directement avec la version courte puis on verra si j’ai envie de rentrer plus dans le détail :

Jeudi 13 nous devions prendre l’avion pour aller une semaine à Berlin. Voyage prévu assez longtemps à l’avance pour faire plaisir aux enfants qui voulaient prendre l’avion (et aux parents qui aiment voyager). Puis MiniKoala a eu la varicelle, je suis tout de suite allée chez le médecin pour demander quoi faire et s’il pouvait voyager, en soulignant qu’il prenait l’avion. Sa réponse : « ne vous inquiétez pas, d’ici là il sera complètement guéri et il pourra voyager« .  Du coup je ne me suis pas plus inquiétée que ça, la varicelle a fait son cours, il est retourné à la crèche, il est meme allé chez sa mamie quelques jours pendant que son grand-frère fêtait son anniversaire avec les copains et se gonflait au visage pour une allergie (surement aux graminée comme son père) et le jour du voyage nous nous présentés chez EasyJet avec un enfant en pleine santé et trois pauvres croutes sur le nez.
Personne ne nous à rien dit au moment de mettre les bagages en soute, ni pendant les (très) longs controles de sécurité ou pendant le 2h30 d’attente dans l’aéroport. Mais au moment de monter dans l’avion le drame. Le personnel de terre voit les trois croutes (qui tomberont le lendemain) et il nous interdit de monter dans l’avion sans un certificat medicale car il pouvait etre encore contagieux. Soit.
Les enfants pleurent, ne comprennent pas, le « méchant monsieur qui ne veut pas nous faire monter dans l’avion » (comme mon ainé l’appellera dans ses cauchemars pendant une bonne semaine) ne veut rien entendre, il nous dit que c’est notre faute car nous n’avions  pas lu les conditions de vente* où il y avait marqué le certificat, sinon il devait nous croire sur parole et donc, d’après lui on pouvait mentir juste pour monter dans l’avion. C’est sympa de se faire traiter de menteurs, sans nous connaitre, devant une foule qui attend de monter dans l’avions et, surtout, devant nos enfants.
Nous demandons alors une attestation de refus d’embarquement, pour essayer de nous faire rembourser et il nous dit d’aller  au guichet où on nous traite encore de menteurs en nous disant « c’est impossible que mon collègue vous ait envoyé ici car je ne peux pas faire ce genre d’attestation« . En attendant les enfants pleurent toujours, ils ne comprennent pas pourquoi on nous pousse dehors et pourquoi nous ne pouvons pas monter dans l’avion voler avec les oiseaux (cit MiniKola).

Bref, nous ne sommes pas allés à Berlin. Les enfants ont été traumatisé au point d’en faire des cauchemars, nous avons été traité de menteurs et l’expérience a été horrible. Mais nous avons us rebondir en organisant un chouette voyage dernière minute en train à Toulouse.

*En rentrant à la maison je suis quand meme allée lire les fameuses conditions de vente de EasyJet et les voilà (vous les trouvez ici aussi):

Prendre l’avion après une maladie ou une opération

Les passagers voyageant alors qu’ils souffrent d’une infection bénigne, y compris celles mentionnées ci-après, sont autorisés à prendre l’avion en respect des directives du tableau ci-dessous.

Maladies infectieuses Autorisation de voyager
Rubéole 4 jours après le début de l’éruption
Rougeole 7 jours après le début de l’éruption
Oreillons Lorsque tous les gonflements se sont résorbés (généralement après 7 jours)
Varicelle 7 jours après l’apparition du dernier bouton
Infections virales (par ex., grippe saisonnière) Lorsque la personne n’est plus contagieuse

Les passagers souffrant d’une maladie infectieuse grave (par ex., infections respiratoires graves, tuberculose, pneumonie) ne seront pas acceptés à bord sans un certificat provenant d’un spécialiste confirmant leur aptitude à prendre l’avion. Les passagers souffrant d’une méningite ou étant infectés par un virus résultant d’une pandémie telle que le Sars-CoV ou H1N1 (”grippe porcine”) ne seront pas acceptés à bord.

 

Alors oui, on peut se dire qu’il faut quand meme un certificat medicale pour dire que ça fait au moins 7 jours sinon on pourrait mentir, mais alors il faudrait l’écrire clairement sur leur site internet car j’avoue que meme en lisant ça, j’aurais peut etre juste fait le calcul en me disant que c’était bon sans forcement aller chez le médecin.
Je peux meme comprendre ne pas vouloir faire monter des gens avec la varicelle, meme si elle est contagieuse aussi avant l’apparition des boutons, donc bon ça ne sert pas à grande chose leur système. Mais ce que je ne peux pas tolérer c’est la manière dont ils nous ont traité, sans nous donner le temps ni les moyens de trouver une solution (on aurait pu demander au médecin de l’aéroport, par exemple) . Ils avaient juste envie de se débarrasser de nous et c’est pour cela que, meme s’ils sont peut etre les moins chers du marché, nous ne voyagerons plus jamais avec eux .

(Finalement ce n’est peut etre pas une version courte de l’histoire)

Publicités

La varicelle

Ca faisait quelque semaine que à la crèche il y avait affiché le panneau « 1 cas de varicelle » et nous nous demandions si MiniKoala allait y échapper cette année encore ou si, loi de Murphy oblige, il allait l’avoir lors de notre semaine à Berlin.
Le premier bouton est apparu sur son cou, mais ce n’était pas très sur que ce soit la varicelle. Le lendemain la situation était presque inchangée, il n’y avait que moi qui avait remarqué des micro-signes sur le dos. J’ai quand meme pris rendez-vous chez le pediatre pour vérifier car ce n’était toujours pas clair, peut etre des nouveaux signes rouges par ici par là.
Puis la voilà. Une belle varicelle en bonne et due forme. J’ai quand meme emmené MiniKoala chez le pediatre pour avoir la confirmation et récupérer une ordonnance d’antihistaminique contre les démangeaisons.
Maintenant il n’y a plus qu’attendre que la maladie passe. Il est meme déjà retourné à la crèche car il n’ avait plus de fièvre et les cloques commençaient à sécher, meme s’il en est bien recouvert (son frère l’avait eu bien plus légère en 2015) .

Séance de psychomotricité #24

Les séances chez la psychomotricienne s’approchent de la fin.
BébéKoala travaille toujours très bien avec elle et les progrès sont là. Pour le soutenir lors de l’entrée au CP et l’aider avec ses angoisses, elle nous a conseillé de prendre rendez-vous avec un pédopsychiatre. Il faudra en trouver un car apparemment il n’y en a pas beaucoup et ils ont des délais d’attente de plusieurs mois.

Pour elle, les plus grosses difficultés de BebeKoala viennent de son angoisse, de sa peur de rester seul et la gestion du groupe. Dès qu’il n’est pas assez encadré il entre dansa sa boule et il ne se rend pas compte de ce qui se passe autour de lui. Il peut faire des bêtises sans s’en rendre forcement compte et quand il dit qu’il ne sait pas parce qu’il a fait quelque chose c’est tout à fait possible que ce soit la vérité (d’autres fois non, il sait très bien qu’il ne doit pas le faire, mais il le fait quand meme).

De quoi m’angoisser pour son entrée au CP! Au moins, tant qu’il est dans les apprentissages ça va. Il arrive à se concentrer et il travaille bien, c’est plutôt les moments « libres », les récréations, les groupes qui posent problème. J’espère qu’en grandissant ça ira mieux.
Elle m’a dit qu’il est extrêmement sensible et cela exacerbe ses réactions: il pleure pour un rien, il s’énerve facilement, les colères sont puissantes meme si maintenant il arrive à me dire « je suis en colère/fâché » et du coup il se calme plus vite.

Je lui ai demandé si elle pensait qu’il puisse etre hyperactif ou avoir un autre trouble et elle m’a dit qu’elle ne pense pas. Bien sur, sans des tests elle ne peut pas le confirmer à 100% et ce n’est pas son travail non plus, mais pour moi c’est déjà rassurant.

BebeKoala aura encore 2 ou 3 séances en juin/juillet et puis ce sera terminé et dire qu’en octobre dernier je pensais que quelques rencontres auraient été suffisantes, j’étais loin de douter toute l’angoisse, les doutes, les peurs, que mon garçon cachait au fond de lui!

Séances de psychomotricité 17 et 18

Les séances continuent de bien se passer.
BebeKoala apprend petit à petit à avoir plus confiance dans ses capacités de dessin, ce qu’il lui permet de créer plein d’histoires sur papier ou sur tableau et de « vider sa tete » car comme il dit sa tete est trop pleine d’idées et des choses.

Nous travaillons aussi sur une routine du soir, pour lui permettre de s’endormir en douceur et d’aller au lit sans trop d’énervement de notre part. BebeKoala étant un enfant assez angoissé, le moment du coucher est assez difficile et la séparation lui fait peur, du coup il essaye d’éloigner le plus possible le moment d’aller au lit ou de nous pousser au bout pour qu’on lui impose très très très très ferment de dormir. Si on fait comme ça il s’endort en trois secondes chrono.

Séance de psychomotricité 16

Jeudi dernier BebeKoala s’est entrainé à faire des jeux de constructions sans avoir peur qu’ils se cassent ou les tours tombent. Des jeux de société aussi, pour ne pas pleurer quand il perd et apprendre à respecter son tour (il a déjà fait beaucoup de progrès depuis septembre) et aussi beaucoup de dessin.
Il a dessiné toute une histoire, mais sur le tableau comme ça il a pu l’effacer tout de suite et ne pas s’exposer à l’avis des autres. A priori, cette semaine il va essayer de passer du tableau à une feuille blanche pour pouvoir l’afficher sur le mur des dessins de la psychomotricienne.

Gros point positif à l’école:  il a réussi à rester dans le premier vert toute la semaine ! Lundi, bien évidemment, il est retombé direct dans le rouge, mais la maitresse à quand meme voulu marquer les efforts en lui donnant un bonus (un livre à la maison).

Séance de psychomotricité 12

Très bonne séance. Malgré un peu de fièvre, BebeKoala était détendu et en confiance.
Ils ont construit une cabane où se sentir en sécurité et aborder plusieurs sujets et jouer à des jeux.
BebeKoala a crée toute une histoire sur une boite à formes qui semblait la sienne : pratiquement son ami dinosaure l’avait prise et chez lui elle avait changé d’apparence. Il aurait voulu la ramener chez lui. Selon la psychomotricienne il essaye de faire des liens, en utilisant son imagination et son ami dinosaure, entre les choses qu’il a la maison et celles qui son au cabinet.
Pour la petite histoire, bébé il avait vraiment une boite à forme FisherPrice en forme de boite à cookies qu’il adorait. Je crois que pendant longtemps elle a été le seul jouet capable de l’occuper tout seul, sans nous à coté. Lors du déménagement, BebeKoala ayant 4 ans j’ai décidé de ne pas l’amener dans le nouvel appartement car elle prendrait de la place et lui, il n’y jouait plus depuis longtemps, mais comme je savais qu’elle a été longtemps son jouet préféré je l’ai donné à ma mère pour qu’elle la garde chez elle.

Il a dessiné la cabane et ils ont accroché le dessin au mur, pour décorer la salle. Il a voulu écrire aussi son prénom, mais derrière la feuille car il devait se voir, mais pas trop.

Ils ont joué à faire semblant d’etre des pêcheurs, mais il n’a pas voulu garder les poissons qu’il avait peché. Il les a tous re-jeté à l’eau (en ce moment son « amoureuse » lui dit que quand il sera grand ses parents seront morts et il se pose énormément des questions sur le sujet donc c’est peut etre lié).

Séance de psychomotricité 10

Une séance un peu mitigée cette semaine. BebeKoala n’a pas voulu dire bonjour à la psychomotricienne et il a fallu un petit moment pour attirer son attention, alors qu’il était content d’y aller.

Ils ont construit une cabane, pour qu’il se sent en sécurité, et ce n’est que à ce moment là qu’il a commencé à se détendre et à laisser libre cours à son imagination. Au moment de ranger il s’est raidit à nouveau. Nous n’arrivons pas à comprendre pourquoi il est revenu en arrière, alors qu’il avait fait autant des progrès!
Il faudra surement penser à un suivi psychologique aussi car la jalousie envers MiniKoala doit surement jouer en role important.

N’oubliez pas de contribuer à la cagnotte participative sur Ulule pour les enfants précoces. C’est vraiment un projet qui me tient vraiment à coeur. 

Séance de psychomotricité 9

Ce matin ils ont travaillé sur la fantaisie et l’imagination. BebeKoala ayant tendance à ne pas apprécier les jeux où on fait semblant, ni tout ce qui est assez imaginatif . Il a un ami imaginaire en forme de dinosaure (meme si dernièrement il en parle moins), mais il n’aime pas donner des prénoms inventés aux doudous, par exemple. Ni jouer à faire semblant d’etre un animal ou inverser les roles, ex lui est la maman et moi le bébé. D’après la psychomotricienne, il a peur de distinguer le vrai du faux, comme si en admettant que ça existe ça puisse vraiment arriver. Je ne sais pas si je suis assez claire car j’ai un peu de mal à expliquer ce concept.

Il est toujours assez angoissé, il a beaucoup de peurs, le moindre bruit l’inquiète. Je me demande si ce n’est pas ma faute, si je ne lui ai pas transmis certaines de mes peurs ou si c’est seulement son caractère. En tout cas c’est horrible de voir un si petit avoir autant des peurs et d’angoisses, au point qu’il faut vraiment faire attention au film qu’on va voir au cinéma (meme si son grand-père, mon papa, était un peu comme ça aussi car sa soeur c’est toujours moqué de sa réaction en voyant Bambi au cinéma ou la Belle au bois dormant).

Elle nous a donné le contact d’une psychologue qui pourra le tester, mais surtout travailler avec lui sur cet aspect car elle ne pense pas pouvoir tout faire à  elle seule. BebeKoala nous a quand meme dit qu’il aimait beaucoup y aller toutes les semaines et que des fois il trouvait le temps entre deux séances un peu trop long, du coup je ne me vois pas du tout changer la psychomotricienne pour la psychologue, au moins pour le moment. Il faudra bien étudier la question car, c’est triste à dire, financièrement deux séances pas remboursées par semaine ce n’est pas possible pour nous et je sais que les CMS ont au moins 6 mois d’attente et ils conseillent aux cas les plus urgents d’aller dans les cabinets privés.

[Ulule] Ensemble pour les enfants précoces !

Depuis que j’ai des doutes sur la précocité de BebeKoala, j’ai passé beaucoup de temps sur internet pour me renseigner (je sais, ce n’est pas forcement bien car on trouve tout et n’importe quoi) et trouver des astuces, des solutions, des conseils…

Le site Enfants Precoces Info m’a été d’un grand aide, alors c’est tout naturellement que j’ai voulu participer à leur projet de financement participatif.

soutenez-nos-10-projets-pour-les-enfants-precoces-2kgffeojtxiv
Dans l’esprit de :

  • Informer sérieusement les écoles et le public sur le haut potentiel intellectuel,
  • Aider les familles d’enfants précoces au quotidien,
  • Accompagner les enfants et les jeunes précoces dans leur épanouissement.

le site a mis en place 10 projets qui ont besoin de notre aide pour voir le jour.

  1. L’envoi d’une plaquette d’information sur l’enfant précoce aux écoles
  2. La publication régulière d’articles de fond pour mieux informer le grand public
  3. La création d’une rubrique de réponses d’experts
  4. La publication d’un annuaire des professionnels
  5. La création d’un annuaire des écoles
  6. Un animateur de communauté pour vous accompagner au quotidien
  7. Un service de chat audio et vidéo pour échanger avec d’autres familles ou avec des professionnels
  8. L’organisation de rencontres entre familles (Paris, Lyon, Nantes et Toulouse)
  9. La création d’un espace jeunes sécurisé sur le site Enfants Précoces Info
  10. La refonte graphique et technique du site

Pour plus d’informations sur la campagne et, surtout, pour y contribuer, ça se passe ICI .

Je sais que je n’ai pas beaucoup de lecteurs, mais si vous passez par ici, n’hésitez pas à relayer l’informations autour de vous!

Séance de psychomotricité #7 – Précocité ?

Cette semaine nous avons changé de jour car la psychomotricienne avait une formation prévue pour le jeudi. C’est papa Koala qui a emmené BebeKoala, sur sa demande, du coup j’ai moins d’informations sur ce qu’ils ont fait.

A la fin de la séance, elle a demandé mon à mon mari si la maitresse avait déjà évoqué la possibilité d’une précocité. En effet, nous en avons parlé lors du premier rendez vous avec la psychomotricienne, mais elle l’avait écarté car BebeKoala n’étant pas en confiance avait eu des résultats assez normaux aux tests, tout en restant dans la moyenne (très) haute.  Elle pensait, donc, que nous  voyons plus des compétences dans notre fils que dans la réalité.
Mais voilà que BebeKoala a maintenant plus de confiance en elle et en lui, du coup elle trouve que, à l’occasion, serait judicieux lui faire passer un bilan car il est trop rapide et il a beaucoup de mémoire (il faudra que je creuse mieux les explications de mon mari).  Je precise que j’avais choisi elle en particulier comme specialiste car elle travaille aussi avec des enfants précoces et comme j’ai toujours eu le doute par rapport à son comportement je voulais en avoir le coeur net.