Séance de psychomotricité 3

Troisième rende vous cette semaine pour BebeKoala.
Ce matin il a meme été accompagné par MiniKoala, qui l’a attendu sagement dans la salle d’attente.
Au bout de trois semaines, il est plus en confiance et il a bien voulu serrer la main à la psychomotricienne pour lui dire bonjour. Elle l’a trouvé un peu plus détendu, mais toujours avec autant de peurs et d’inquiétudes donc ils vont surement travailler sur ça lors des prochaines rencontres. Elle pense que ses problèmes de sommeil (il bouge beaucoup, il fait des cauchemars, il se lève la nuit et il a constamment des cernes, meme s’il dort de 20h30 à 7h15) viennent aussi du fait qu’il n’est pas capable de laisser prise et d’évacuer ses inquiétudes, du coup sa cogite trop da sa petite tete et il n’arrive pas à se reposer.

Il a dessiné son ami dinosaure avec sa maman. Je les ai vu sur le tableau et ils sont très mignons. Très ronds et verts .

Publicités

Séance de psychomotricité 1

Première séance pour BébéKoala ce jeudi matin. Il y est allé tout content, même si j’ai du aller le chercher à l’école et le ramener après deux heures environs.

La psychomotricienne lui a fait choisir par quoi commencer et il a pris un ballon. Je l’entendais rigoler de derrière la porte. Ils vont travailler sur la gestion de la force et les gestes, car il a un peu du mal à se ancrer et à viser. Elle lui a mis des repères au sol et déjà ça allait mieux.
Puis ils ont fait un jeu de concentration et, là aussi, il a eu un peu de mal à rester concentré.
Pour finir, elle lui a fait faire des jeux pour mieux voir comment il se repère dans l’espace car je venais de lui dire qu’il utilisait à nouveau la main gauche, aussi que la droite. Je n’ai absolument rien contre, c’est plutôt un atout je trouve, mais autant profiter de son oeil « expert ». Aucun souci de ce niveau là.

Elle va téléphoner à sa maitresse car nous avons évoqué ses soucis de comportement, ou bêtises comme BebeKoala les appelle. Il dit que quand il n’arrive pas à être sage il doit utiliser un baton et demander de l’aide aux copains, mais les filles à qui il demande ne veulent pas et elles le poussent ou lui crachent dessus (il nous l’avait déjà raconté à la maison, mais aujourd’hui il y avait plus de détails), donc la psychomotricienne veut voir comment il est à l’école vis à vis des autres enfants, car on a l’impression qu’il a du mal à trouver sa place.

A la fin de la séance elle nous a conseillé de beaucoup parler avec lui car c’est un enfant qui ne s’exprime pas beaucoup sur ce qu’il ressent, alors qu’il ne se tait jamais et de lui faire confiance sur ce qu’il sait faire ou pas. Lui donner l’autonomie qu’il demande pour l’aider à progresser.

En tout cas BébéKoala était très content de ce rendez vous et il a hate d’être à la semaine prochaine donc ce ne peut qu’être positif.

Bilan Psychomoteur

Au vu du caractère de BébéKoala, de son comportement cette été et celui de l’année dernière à l’école, ainsi que sa difficulté à gérer les émotions, j’ai décidé en accord avec la pediatre, de lui faire passer un bilan psychomoteur.

Le rendez vous est duré environ 3h : une première entretien avec les parents, 1h30 de tests et un dernière entretien de restitution (nous aurons le compte rendu écrit dans quelques semaines).

Nous lui avons parlé de toutes les difficultés que nous rencontrons avec lui, ainsi que tous le changements qu’il a du endurer ces dernières années (rien d’extreme, mais peut étre très concentrés pour un petit) , ses difficultés de comportement à l’école au fur et à mesure que l’année progressait, sa sensibilité, ses pleurs et ses peurs.
Elle nous a demandé si pendant ces cinq années quelqu’un avait déjà abordé la possibilité d’une précocité,  je lui ai dit que moi j’y avais songé, mais plus pour le coté émotif/caractériel que celui des compétences car BebeKoala a effectivement toujours été en avance, mais il n’est pas un génie non plus. J’étais contente que ce soit elle qui aborde le sujet car elle a pu en tenir compte en lui faisant passer les tests. Honnêtement j’avais peur de passer pour la mère qui dit « mon enfant est un génie bla bla bla » alors que pour moi étaient surtout les cotés « négatifs » et compliqués qui m’interpellaient, genre mon fils est toujours dans l’opposition et il doit argumenter tout et tout le temps, c’est exténuant.

Au final, elle nous a dit « pour le moment j’écarterais la précocité,même s’il est plus que à l’aise sur les compétences de son age, je dirais qu’il a un niveau de fin GS/début CP et il a aussi des cotés surprenants. Il a su calculer combien des jetons j’ai mis dans la tirelire sans que je lui demande et sans utiliser les doigts, comme si c’était évident, mais il n’a pas explosé les scores des tests. Il faudra quad même surveiller à l’école car il risque de s’ennuyer lors des activités très répétitives ».

A part cela, BebeKoala est un enfant qui a du mal a s’exprimer , alors qu’il ne se tais jamais,  et du coup il cumule cumule cumule comme une casserole à pression et puis il explose. Ils vont donc travailler sur cet aspect, ainsi que sur la capacité à se détendre et à s’affirmer.

J’attends quand même le compte rendu écrit pour voir si je n’ai pas loupé quelques informations, mais je suis assez satisfaite de ce premier bilan et j’attend beaucoup des séances. Je suis aussi soulagée qu’elle n’ait trouvé « que ça » car j’avais un peu peur.

[Chut, les enfants lisent] Martin le lapin a trop de choses dans la tête

J’ai découvert la collection Petit Zen en recherchant des livres pour aider BebeKoala à gérer la frustration et les colères, voir toutes les autres émotions car à la maison ça devient assez compliqué ( nous verrons comment ça se passe en GS cette année).

martin-le-lapin-a-trop-de-choses-dans-la-tete-17641-300-300

Cette collection propose des histoires poétiques et rassurantes pour passer un moment calme avec son enfant et lui apprendre à canaliser ses émotions. A lire au moment de la sieste ou du coucher…

C’est l’histoire d’un petit lapin dont la tete est toujours pleine des pensées positives, négatives, inquiétudes. Mais comment faire pour retrouver le calme?
Un jour, pendant qu’il est dans le potager, il decide d’imiter sa copine l’escargot en se mettant en boule et ça, ça l’apaise.

Le livre propose des petits exercices de sophrologie, intégrés à l’histoire, pour aider les enfants à retrouver un peu de calme et reposer leur petite tete bien bouillonnante (au moins celle de BebeKoala est comme ça).
J’avais peur qu’il ne se prete pas à ces exercices, mais apparemment ils lui ont fait du bien dès le premier soir car depuis il veut le lire tous les jours. Des fois il s’applique, des fois il fait un peu le bébête, des fois son petit frère le gène, mais en général il aime bien imiter Martin.

Age :  dès 3 ans
Collection: Petit Zen
Editions : Fleurus
Prix: 9,90€

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent! proposé par Yolina, sur son blog Devine qui vient bloguer? 

Le coup

C’était 19h, on venait de feter le 5ème anniversaire de BebeKoala chez le glacier, mais il n’était pas content. Il voulait entrer dans un magasin pour avoir encore un petit jouait. Je lui ai dit non.
Il s’est mis à jouer à coté d’un parking. Il courait vite, il soulevait la chaine en metal et il sautait de la marche assez haute. Je lui ai dit que c’était dangereux et il ne devait pas le faire. Il m’a répondu qu’il savait le faire er ce n »était plus moi qui décidait. Je l’ai laissé faire.

Je l’ai vu courir, ne pas réussir à soulever la chaine et se la planter en plein dans le cou. Les jambes sont parties en avant et il est tombé par terre, tete la première sur le coin de marche. Au début j’ai été soulagé qu’il ne se soit pas pendu. Puis j’ai vu le sang. Plein de sang couler sous les cheveux, le long du dos.
J’ai paniqué. Heureusement  qu’il y avait ma mère, ma cousine, son mari, mes oncles et tantes qui ont gardé leur sang froid.

J’ai mis les enfants dans la voiture et nous sommes partis pour les urgences pédiatriques. Nous avons passé à toute vitesse le pont, sans savoir qu’il se serait bientôt écroulé, et nous sommes arrivés à l’hôpital. MiniKoala est resté dans la voiture avec mon oncle, pendant que j’amenais BebeKoala dans la salle de triage. Heureusement c’était un soir très calme et il n’y avait qu’un enfant devant nous. Après une visite assez rapide, le médecin decide de lui mettre de points de suture et l’infirmière lui met du gel anesthésiant, en nous demandant de le garder allongé sans qu’il bouge pendant presque une heure. Plus simple à dire qu’à faire, merci les téléphones portables et internet.

Deux heures plus tard nous sortions de là. BebeKoala avec 5 points et l’interdiction de se mouiller les cheveux et la tete pendant 10 jours (c’est qui qui part aujourd’hui pour la Corse? Voilà voilà…) .

Il s’en est très bien sorti, mais ce qu’il m’a fait le plus de peine c’étaient ses hurlements quand on lui a dit qu’on allait à l’hôpital pour soigner sa tete : « Nooooon, je ne veux pas qu’ils fassent comme à MiniKoala » ou encore  « Arretez de toucher à ma tete, c’est trop fragile vous allez la casser  » sans compter que personne ne le comprenait car il parlait en français. Mon pauvre bébé.

Et deux jours plus tard, en passant sur le lieu de l’accident MiniKoala, qui avait été sage deux heures dans la voiture sans manger, sans pleurer, sans râler, en indiquant la marche il a dit « Oh BebeKoala sauté mal« .

Que des émotions pour ce fin des vacances.

Genes – 14 aout 2018

Mardi il pleuvait fort à Genes.
Il pleuvait tellement fort que, avec mon oncle, nous décidons de partir plus tot pour etre sur de ne pas rester bloqués dans les bouchons. Le train nous attendait à Nice.
Nous avons dit au revoir à MiniKoala qui restait encore 10 jours avec la Nonna et nous sommes partis, BebeKoala et moi.

Au moment du monter dans le train les premiers messages commencent à arriver.
« Vous etes où? »
« Vous partiez aujourd’hui? »
« Tout va bien? »
« Le pont de l’autoroute est tombé »

Le pont de l’autoroute est tombé

J’ai tout de suite compris de quel pont ma mère parlait. Celui qu’on prend presque tout les jours, celui sur lequel on était passé le jour d’avant pour amener BebeKoala aux urgences pédiatriques car il s’était ouvert la tete en tombant et il avait eu besoin de cinq points. Et si le pont était tombé à ce moment là?
Et s’il y avait quelqu’un de ma famille ou de mes amis au moment de l’écroulement? Les messages et les nouvelles se sont répandus à la vitesse éclaire et heureusement il n’y avait personne que je connais. Mais il aurait pu.

Le pont Morandi qui tombe c’est Genes entière qui tombe. Ca peut paraitre bizarre pour ceux qui ne connaissaient pas ma ville, mais le pont était une partie de nous. Il reliait les deux cotés de la ville et il y avait toujours de bouchons dessus. Sans compter la route qui passe en dessous, qu’on a pris tout les jours lors de nos trois semaines de vacances.

Les images sont en meme temps très réelles et dramatiques, mais aussi tellement irréelles. C’est une sensation si bizarre…
La peur, il y a la peur aussi. Pour une ville presque entièrement reliée par des ponts, comment les traverser sans se demander si un autre va tomber lui aussi?
MiniKoala est toujours là et je suis terrifiée à l’idée que ma mère prenne la voiture et se déplace, pourtant ils ne pourront pas rester à la maison pour toujours.

39142033_2177943142240274_225226023417937920_n

Un an post op

Il y a un an, j’étais dans une chambre d’hôpital avec MiniKoala. Il venait de se faire opérer pour sa craniostenose et j’étais partagée entre la joie que ce soit enfin derrière nous et l’angoisse et la tristesse de le voir avec tous ces bandages sur la tête et de ne pas pouvoir le prendre dans mes bras jusqu’au lendemain soir au minimum.

Une année est passée. Il y a eu d’autres frayeurs, mais aussi plein de joie et de bonheur. MiniKoala a développé un petit caractère bien bien trempé et il sait se servir de ma peur qu’il se cogne la tête pour obtenir ce qu’il veut.

Je ne sais pas si cette peur que quelque chose ne va pas finira un jour pour disparaitre ou si elle ira s’ajouter aux autres peurs d’une maman, mais surement je suis beaucoup plus sereine qu’avant l’opération et j’essaie de ne pas trop me focaliser là dessus. Même si, comment dire, je passe quand même beaucoup de temps à lui toucher la tête pour vérifier que tout va bien et j’ai du mal à le laisser grandir, mais ça c’est peut être du au fait qu’il n’y aura pas d’autres bébés après lui donc j’essaie d’en profiter au maximum.

J’essaierai de ne pas trop me focaliser sur cette date et de ne pas trop y penser les prochaines années, mais cette année j’ai vraiment envie de lui souhaiter un joyeux cranioanniversaire au moins ici sur le blog.

Samedi en musique #65

Ce samedi je ne suis pas trop inspirée, ça doit être à cause de la vilaine bactérie qui rend MiniKoala très malade depuis mardi.  Des vomissements, de la fièvre, une otite et une conjonctivite. La totale quoi. Il est tout mou et il ne mange pas, il me fait trop de la peine.

Du coup voici une chanson plein de bonne humeur pour nous ramener un peu de soleil et chasser les microbes.

 

C’était ma participation à Samedi en musique proposé par BBB’s mum sur son blog .

samedienmusiquebbbsmum

Rendez-vous dans un an

Aujourd’hui MiniKoala avait sa visite des cinq mois post opération avec le super chirurgien.
Comme à chaque fois, Maman Koala avait la boule au ventre car même si sa tête s’arrondit de jour en jour, je redoute toujours une mauvaise nouvelle.
Après avoir pris les mensurations de la tête et fait des calculs savants, nous avoir demandé s’il se plaignait de maux de tête et avoir observé son comportement, il nous a rassuré que tout va bien.
Je vais noter ces deux phrases très importantes: aucun retard psychomoteur et résultat fonctionnel et esthétique très satisfaisant. Tout est dit.
Il y a un tout petit risque que les fils et les vis ne se résorbent pas et qu’il faille les enlever avec une petite opération en anesthésie locale, mais je vais essayer de ne pas m’attarder dessous.
Prochain rendez-vous dans un an, mais il reste disponible pour mes doutes et mes questions.

En sortant de la visite, j’ai eu envie de pleurer. Un poids s’est enlevé de mes épaules et je peux essayer (je dis bien essayer car je ne sais pas si je vais y réussir) de penser à autre chose, comme les débuts de MiniKoala à la halte garderie. Comme il a bien dit le chirurgien, il faut le laisser vivre sa vie.