Vacances

Demain la famille Koala, moins le papa, partira pour un mois de vacances en Italie.
Ce soir il y a la kermesse de l’école maternelle de BebeKoala et, étant sa dernière activité avec ses camarades avant le déménagement, j’ai voulu qu’il y participe.

Demain matin, nous prendrons le train puis la voiture pour rejoindre Gênes où, samedi matin, il y a aura le mariage de ma petite cousine. C’est d’ailleurs pour cela que nous partons avant la fin de l’école, ma cousine veux que les enfants lui amènent les alliances à l’église et, peut être, qu’ils lancent des fleurs.

Quant à moi, je reste quelques jours avec eux puis je les laisse avec ma mère 5 jours et je rentre sur Lyon pour aider papa Koala avec le nouvel appartement, mais aussi avec l’ancien car il faut terminer des boucher les trous avant l’état des lieux. Puis je repars en Italie pour profiter de la mer et pour sauver ma mère.

Samedi en musique #18

Je vais rester dans le thème « concert pendant la grossesse ». Si pour BebeKoala j’avais profite du passage des Rammstein sur Lyon, pour MiniKoala j’ai fait pire! Avec PapaKoala nous sommes partis a Londres pour aller au concert des U2. J’étais a presque 7 mois de grossesse, j’avais un ventre enorme et les hormones fous. J’ai pleure la moitié du concert (« oh une chanson sur les immigres », « oh Bloody Sunday », « oh la chanson sur sa maman »), bref j’étais emotionellement instable, mais j’ai adore.

C’était ma participation de la semaine au rendez-vous Samedi en musique propose par BBB’s Mum sur son blog.

samedienmusique1

Nice – Lyon : 11h

Hier c’était le grand retour des vacances et Bébé Koala et moi, nous avons pris le train à Nice (après 2h30 de route en voiture depuis l’Italie) pour rentrer chez nous.
En ce moment, je n’aime pas trop voyager avec Bébé Koala car il est suractif et il ne reste pas sagement assis à sa place. Normal, il n’a que deux ans!
Pour l’occuper, j’amène toujours de quoi manger et boire à tout moment, plusieurs livres, des tonnes d’autocollants et du papier et des feutres pour dessiner. De quoi tenir les 4h30 de trajet, voir un peu plus si on a une demie heure de retard.
Cette fois-ci, j’avais amené aussi une tablette, achetée exprès pour l’occasion, avec tous les saisons de Peppa Pig.

Le voyage c’est super bien passé, Bébé Koala a été assez sage, Mini Koala donnait de temps en temps des petits coups gentils et mignons et à environ dix-quinze minutes de Lyon nous avons commencé à nous préparer. Et là, le drame.
Le train s’arrête en pleine voie et on nous informe qu’on allait rester à l’arrêt une demie heure environ, le temps de maitriser le feu sur la voie (spoiler alert: l’incendie n’était pas sur la voie, mais dans le train qui nous précédait).
La demie heure passée, au lieu de repartir, la clim s’est arrêtée et il a fallu au moins une heure pour qu’elle revienne. J’avoue que j’ai cru plusieurs fois de faire une malaise et d’avoir, surtout, paniquée car seule, enceinte et avec un bébé en bas d’age ce n’était pas la situation idéale.  Heureusement qu’on a été très solidaires entre voisins: échange d’eau et de nourriture, prêt des vaporisateurs, enfants qui jouaient tous ensembles, échanges d’informations…
Puis ils ont ouvert les portes pour permettre à l’air de rentrer et aux voyageurs de sortir un peu. Puis la clim est revenue, les scouts nous ont amené un verre d’eau fraiche et j’ai réussi à me calmer. Suite à l’annonce que l’arrêt devenait de durée indéterminée, les pompiers aussi nous ont amené un deuxième verre d’eau  et des jus de fruit et des biscuits ont été mis à disposition des enfants au bar, pendant que plusieurs voyageurs prenaient leurs bagages et rejoignaient la route d’à coté pour faire du stop ou attendre la famille/les amis venue les chercher.
A 21h le train a enfin redémarré pour aller à…Valence et rejoindre Lyon via la ligne classique des TER. Arrivée prévue: 16h54. Arrivée réelle: 23h30 environ.
Une vraie aventure. Bébé Koala, grâce à Peppa Pig et à la super tablette qui a tenu toute la journée, a été vraiment sage et ce matin, au réveil, m’a demandé de prendre à nouveau le train.
Euh, comment dire…peut dans quelques temps, là tout de suite je n’en ai pas trop envie!

Les retrouvailles

Une fois montée sur l’avion, à Osaka, le moment que j’attendais le plus c’était les retrouvailles avec mon bébé.
Je suis un peu maman-poule et, encore aujourd’hui, je me demande où j’ai trouvé le courage et la force de partir dix jours sans lui. Je l’ai fait, j’en suis heureuse, peut être que je répéterai l’expérience si l’occasion se présente, mais les deux derniers jours de vacances ont été très difficiles, car il me manquait énormément.
Les retrouvailles, donc.
Je me faisais tout un film de bébé Koala nous attendant sagement devant la porte de l’aéroport, avec une pancarte gigantesque, et se jetant en larme dans mes bras. Bien évidemment, moi aussi j’aurai éclaté en sanglots. Peut être papa Koala aussi.
Dommage que ma valise a été la dernière à arriver. La dernière de chez dernière. Une heure après notre arrivée. Du coup, bébé Koala que au debout nous attendait vraiment devant la porte, s’est laissé et a commencé à avoir faim. Il n’a que 14 mois, il ne faut pas l’oublier.
Et quand je suis arrivée, lui il ne m’a pas vu, il regardait de l’autre coté le coquin. Mais j’ai couru le prendre dans mes bras. Sans pleurer. Ou presque. Lui il n’a pas compris tout de suite, peut être qu’il ne s’attendait pas vraiment à nous voir. Puis il m’a fait un calin et un sourire tout timide et il est parti explorer l’aéroport. En ignorant son père.
Bébé Koala, 14 mois, pas de dents, mais beaucoup d’indépendance!

Au pays du LOL

En se promenant au Japon, dans notre cas à Tokyo – Kyoto – Osaka, il peut arriver de croiser des affiches bizarres et rigolotes, mais aussi sur une conception du temps tout à fait étonnante. Il parait qu’au Japon une journée ne fait pas 24h, mais plutôt 25h (des fois, même 32h!) .

 

WP_20141018_007

Les toilettes occidentale ont l’air très compliqués! Pourtant, celles japonaises dotés de toute sorte de bouton ne sont pas très simples non plus.

WP_20141022_016

A Nara, les daims se promènent en liberté entre habitants, touristes et voitures. Inutile de dire qu’ils n’attendent pas le feu vert pour traverser la route (quoique…). Et ils sont des experts en karaté, ou autre art martiale qui peut les aider à voler de la nourriture aux humains.

WP_20141021_007

 

 

Attention à ne pas boire trop de saké, de bière ou de vin en sortant du travail car à Osaka (et que à Osaka!) le métro est dangereux et on pourrait tomber sur les rails.

WP_20141022_001

Notre retour et un nouveau départ

Comme promis, nous sommes revenus de notre voyage au Japon. En même temps, je me voyais mal rester à l’autre bout du monde sans bébé Koala et sans le chat. J’avoue que c’était tentant, mais tout à fait irréalisable…après sept jours de vacances j’ai commencé à sentir leur absence et les deux derniers jours ont été très très longs…
Nous sommes rentrés vendredi soir et aujourd’hui papa Koala est parti à l’autre bout de la France (ou presque) pour ses huit mois de formation. Il va falloir trouver une nouvelle organisation familiale, surtout que j’ai été contacté pour un poste en intérim à temps partiel qui devrait commencer…lundi prochain! Et moi qui me voyais déjà me la couler douce sans mari et sans fils. Adieu les séances bien être avec Muffin !
Bref, des nouvelles aventures nous attendent les prochains mois et j’ai hâte (et peur) de les affronter.

Pour revenir à notre voyage, j’essayerai de faire un ou plusieurs billets prochainement, mais je vais juste anticiper que le Japon est magnifique. Exactement comme je l’imaginais et même plus.
Nous avons pu découvrir des saveurs authentiques (takoyaki, crêpe japonaise, bœuf de Kobe, ramen, glace au té vert, desserts variés au té vert, …), essayer une ceremonie du té (meme si dans la version raccourcie pour touristes), flâner au milieu des temples et se croire dans un manga, éviter tout tremblement de terre, éruption volcanique, tsunami ou typhon (VongFong étant parti le jour avant notre arrivé), tester les bains publiques avec des Japonais, manger dans les restos traditionnels et dormir dans une chambre japonaise plutôt que dans un hôtel plus occidental.

WP_20141016_002 WP_20141017_003 WP_20141017_006 WP_20141017_008 WP_20141019_003 WP_20141019_004 WP_20141020_001 WP_20141022_014

3.2.1. depart!

Dans quelques heures, papa Koala et moi, nous partirons pour notre voyage de noces sans bébé (petit rappel, cette été nous étions partis à trois pour l’Ecosse et le Pays de Galles).
Première étape, monter à Paris. Ou plutôt à l’aéroport CDG pour prendre, lundi matin, le A380 des Emirates pour Dubai. Puis, après un très court séjour à Dubai, histoire de voir le plus haut gratte-ciel au monde et mourir de chaud, mercredi matin nous partirons pour Tokyo et le Japon jusqu’au 24 octobre!
J’ai hâte! J’ai vraiment, vraiment hâte!
Nous avions prévu un séjour au Japon plus longs, mais papa Koala devant partir en déplacement à Tours le 27 octobre, nous avons du raccourcir le voyage à la dernière minute. Il nous reste quand même assez de temps pour découvrir Tokyo, apprécier Kyoto et sa foret de bambou, participer à une cérémonie du thé, faire une halte rapide à Nara et, pour terminer, découvrir Osaka.

Pendant ce temps, bébé Koala restera à la maison avec mamie et papi Koala et, bien sur, Muffin le chat. Nous nous sommes jamais restés séparé aussi longtemps (bébé Koala et moi, pas Muffin et moi hein), mais je suis sure que tout va bien se passer et grâce aux technologies modernes, nous pourrons nous voir tous les jours (merci Skype) ou presque.

Je l’ai déjà dit que j’avais hâte?
Et très peur, aussi, car je n’ai jamais voyagé hors Europe ni pris l’avions pour des si longs trajets. Heureusement papa Koala est un voyageur plus expérimenté que moi et il me tiendra la main lors de mes crises d’angoisse/panique. Ou peut être qu’il dormira tranquillement à coté de moi sans se rendre compte de rien.

Du coup, le blog aussi part en vacances et j’essayerai de le mettre à jour dès mon retour (trop la flemme de programmer les articles !)

A bientôt!

{Voyage en famille} Trois jours à Bruxelles

Mercredi c’est la rentrée à la halte garderie et, pour fêter cela, ce week end nous sommes partis trois jours à Bruxelles.
Papa Koala m’y avait déjà emmené il y a deux ans, pour fêter mon anniversaire, mais faute d’une erreur d’organisation (j’avais mal lu les horaires) nous n’avions pas pu visiter le Centre de la Bande Dessinée.
Du coup, cette fois-ci c’était obligatoire et je dois admettre que ça valais le coup d’y aller car c’est vraiment très intéressant. Par contre, ce n’est pas forcement adaptés aux familles ayant des enfants en bas d’age : bébé Koala est resté sage un moment dans sa poussette, mais il s’est vite lassé des expositions pas assez colorés ou ludiques, pour un petit d’un an et nous n’avons pas voulu le laisser marcher de peur qu’il ne fasse quelques bêtises. Aussi, pour accéder aux trois étages il y a seulement un ascenseur de service et pas d’espace change dans les toilettes!

Nous avons aussi visité Mini Europe, ou l’Europe à 1/25. Une vraie invitation au voyage avec plus de 300 reproductions des monuments et plusieurs animations. De quoi séduire les enfants, mais aussi les adultes!

Le restant du temps, nous avons flâné dans les rues de la ville en goutant aux spécialités locales:  bière belge, gaufres, frites et carbonnade. Un vrai délice!
Contrairement à l’Ecosse, nous avons essayé de suivre un peu plus les rythmes de bébé Koala, en profitant de l’hôtel pour lui faire faire sa sieste, mais aussi pour le coucher au même horaire de la maison.

Top 5 : Les souvenirs que nous rapportons de vacances

Un nouveau top 5 ! J’aime bien ce concept, alors je continue à suivre les idées proposées par C’était comment avant?

Je ne sais pas si j’ai effectivement 5 souvenirs à mettre dans la liste, mais je vais essayer.

5. Des anecdotes rigolotes
Habituellement sur nos mésaventures (la grève en Grèce, les attentas en Irlande du Nord, la reine à Edimbourg…). Bizarrement, même si à ce moment là on avait envie de pleurer, ce sont ceux qu’on se rappelle le plus et que je préfère.   

4. Des torchons
Pour mes grand-mères. Elles les aiment bien et ma grand-mère maternelle les garde tous ensembles à coté de l’atlas pour suivre mes voyages.

3. Des boissons
D’habitude c’est de l’alcool (bizarre, non?). Il y a eu le whisky d’Ecosse, le Tsipuro grec, mais aussi le Cherry Coke ramené de France quand je vivais encore en Italie…

2. Des photos
Des milliers de photos! Et des videos, quand je n’oublie pas d’amener tout le necessaire pour faire les vidéos (puis il faudrait avoir le temps de monter les vidéos pour y faire quelque chose de jolie, mais ça c’est une autre histoire).

1. Le mug
Depuis mon premier voyage toute seule (sans mes parents, quoi), un séjour d’étude près de Londres, je ramène toujours un mug de la ville/pays que j’ai visité. Du coup, même mes amies ou ma famille m’en ramène et je commence à avoir une chouette collection. Et non, je ne les utilises pas pour boire car trop peur de les casser…

France – Dubai – Japon

Dans mon top 5  des destinations de rêve, je disais que mon number one c’était le Japon et que je ne perdais pas espoir d’y aller un jour.
Papa Koala lit mon blog et il a décidé que ce jour c’était aujourd’hui! Ou plutôt moitié octobre.
Ce week end nous avons, donc, réservé les billets d’avion et decidé qu’il nous fallait bien un petit escale à Dubai avant le Japon. Si tu te demandes si bébé Koala va venir avec nous et bien, en mauvais parents que nous sommes, nous avons décidé que non, il ne va pas partir avec nous. Il est encore petit, mais assez grand pour rester quinze jours chez mamie et papy Koala. Et Muffin va veiller sur lui, donc il n’y a aucun souci à se faire.
Notre trajet sera le suivant: Lyon – Paris – Dubai – Tokyo – Kyoto – Osaka – Lyon .
Inutile de dire que j’ai vraiment hâte, surtout que je ne suis jamais sortie d’Europe et j’ai toujours rêvé d’avoir plein de tampons sur mon passeport. Je commençais à me dire que, si d’ici 2019, je n’allais nulle part j’aurais du dessiner moi même les visa. Ou demander à bébé Koala de le faire pour moi…

Maintenant, je vais me plonger dans le guide du Japon.