[Les enfants vont au cinéma] Paddy, la petite souris

Petite virée au cinéma de quartier avec mes garçons. Nous sommes allés voir Paddy, la petite souris de Linda Hambäck.

plps

Tous les animaux parlent du temps où la renarde rodait. Heureusement qu’elle n’a pas été vue depuis longtemps !
Mais lorsque l’écureuil se rend chez l’inspecteur Gordon au sujet d’un vol de noisettes, ce dernier suspecte à nouveau l’animal tant redouté. Pour démasquer le voleur, il aura bien besoin de Paddy la petite souris au flair particulièrement aiguisé…

 

Une histoire d’amitié et de tolérance au beau milieu de la foret enneigée.
Dans la paisible forêt enneigée, vivent toutes sortes d’animaux. Lors d’une de ses enquêtes, le commissaire crapaud Gordon rencontre une jeune souris sans travail, ni maison, ni même de nom. Il commence par la suspecter d’un vol de noisettes puis, pris de sympathie pour cette petite souris, il lui donne le nom de Paddy et lui offre la possibilité d’une nouvelle vie : devenir officier de police et être son assistante. Ensemble, ils forment un excellent duo. Mais vient l’heure de la retraite pour Gordon. Paddy se retrouve alors seule à enquêter sur une nouvelle affaire : un vol d’œuf de pie et une disparition d’enfants. Les rumeurs sur la culpabilité de la renarde grandissent de toute part et les habitants de la forêt se barricadent chez eux, la peur au ventre… Courageuse, Paddy décide de ne pas céder à la panique et d’aller à la rencontre de la renarde. Elle va enfin permettre à tous les habitants de la forêt de mieux comprendre l’animal tant redouté et de ramener le calme… (extrait du dossier de presse)

Ce film d’animation est une adaptation de trois livres suédois sur les enquetes d’un commissaire de police crapaud, Gordon, et de son assistante souris, Paddy.  Les livres ont été traduits en plusieurs langues, mais pas en français ce qui est vraiment dommage car je pense que mes enfants auraient bien aimé les lire. Par contre, aux éditions l’école des loisirs on retrouve d’autres albums de l’auteur, Ulf Nilsson.

Le film se déroule tout au long des 4 saisons: en hiver Gordon rencontre Paddy, au printemps et en été elle fait ses apprentissages comme policière, puis à l’automne Gordon prend sa retraite et laisse sa place à la petite souris.
La peur est aussi un élément très présent: Paddy a peur du noir, les autres animaux ont peur de perdre leur noisettes, mais ils ont aussi très peur de la renarde. BebeKoala, le rois des peurs,  s’est beaucoup identifié tout au long du film. [Spoiler alert] A la fin il était vraiment soulagé de découvrir que la renarde était gentille et voulait seulement protéger ses petits.

Titre original: Gordon och Paddy
Pays: Suède
Réalisateur: Linda Hambäck
Année: 2017
Durée: 1h01
Age: A partir de 3 ans

Publicités

3 ans

Que des progrès en 3 ans.
Bebe Koala n’est plus du tout un bebe, mais plutôt un petit garçon (ou moyen, comme il aime dire) qui, en septembre, fera sa rentrée en maternelle.

SONY DSC

Joyeux anniversaire!

A 3 ans, Bebe Koala est presque propre le jour et pendants les (rares!) siestes.

A 3 ans, Bebe Koala est une vraie pipelette. Il n’arrête jamais de nous demander « pourquoi? » et il parle tellement bien que souvent les gens croient qu’il a plus que son âge. Maintenant qu’il maitrise, presque, le français, il utilise de plus en plus de mots en italien.

A 3 ans, Bebe Koala est capable de s’habiller tout seul, s’il en a envie. Il n’aime toujours pas se mettre les chaussettes tout seul et il préfère demander de l’aide.

A 3 ans, Bebe Koala adore les dessins animés: Masha et Ours, Peppa Pig, les Octonautes et la Pat Patrouille sont parmi ses préférés. Il commence a apprécier aussi le long-métrages Disney, par exemple. Sauf quand un des parents meurt, car il commence a s’angoisser et a pleurer et il nous oblige a arrêter le film.

A 3 ans, Bebe Koala adore toujours autant les livres. Nous en emportons partout et les lectures du soit sont un moment sacre. Mais aussi la lecture du réveil et celle de la sieste.

A 3 ans, Bebe Koala aime jouer dehors. Le parc est un de ses endroits préférés car il peu courir partout, jouer au ballon, utiliser sa draisienne (« mon petit velo »), faire du toboggan et escalader partout. Peut être nous l’inscrirons au Mur de Lyon cet automne.

A 3 ans, Bebe Koala a un petit caractère bien trempe. Il peut être l’enfants le plus mignon, adorable et attachant mais aussi le plus fatiguant, colérique, du monde. Son mot préféré ? NON.

A 3 ans, Bebe Koala est un super grand-frère. Il est très protecteur envers MiniKoala, il s’inquiete si les autres enfants lui font du mal ou lui volent les jouets, il veut lui faire plein de bisous et il aimerait le prendre dans les bras et le porter partout. Ils sont super complices et j’espère qu’ils vont continuer a l’être pendant treeeees longtemps.

[Chut, les enfants lisent] Le magazine de Peppa Pig

Aujourd’hui encore, pour le rendez-vous de Chut, les enfants lisent, proposé par le blog Devine qui vient bloguer?, je veux parler d’en produit dérivé des dessins animé : le magazine de Peppa Pig. 

La vie en rose cochon.

Le magazine, qui sort tous les deux mois reprend l’univers des dessins animés et propose une trentaine de pages avec des histoires, des activités différentes et variées, ainsi qu’un jeu à découper et des autocollants. De quoi ravir ses petits fans !
Bébé Koala est encore un peu petit pour en profiter pleinement, car il ne sait pas encore colorer dans les lignes ou coller les autocollants au bon endroit, ni relier les images, mais cela ne lui empêche pas d’apprécier le magazine et de le réclamer à chaque fois qu’on passe devant le bureau de tabac.

peppa-224907

Age: de 3 à 6 ans
Éditeur: Milan Presse – France Télévisions Distribution
Pages : 32
Prix: 4,95 euro

2 ans

Dernièrement j’ai un peu séché sur le suivi des moisiversaires de  Bébé Koala. J’ai tellement séché, que le dernier était en mars, pour ses 19 mois.  Et pourtant, il y en a eu de progrès!

A 24 mois, Bébé Koala mesure 86 cm pour 12.2kg et il a 11 dents environ, car il ne nous laisse jamais vérifier.

A 24 mois, Bébé Koala est une vraie pipelette. Il n’arrête jamais de parler et de nous demander « cos’é ça? » ( ndM: c’est quoi, ça?) . Il parle de mieux en mieux, en mélangeant l’italien et le français en vrai bilingue. Il commence à construire des phrases de plus en plus complexe, il sait compter jusqu’à quatre et il connait quelques couleurs. Surtout le rose.

A 24 mois, Bébé Koala aime faire ses choix, surtout en matière d’habillement ou de jouets. Il a aussi un sens de la propriété privée très précis: ce qui est à maman c’est à maman et personne ne peut le toucher, ce qui est à papa pareil. A chaque fois, on est obligé de lui expliquer que oui, c’est à maman/papa, mais l’autre parent a donné la permission pour l’utiliser.

A 24 mois, Bébé Koala met et enlève les chaussures comme un pro, mais seulement s’il a décidé que c’est à lui de le faire. Il nous aide à l’habiller, mais il est toujours contre l’apprentissage de la propreté.

A 24 mois, Bébé Koala s’intéresse de plus en plus aux dessins animés. Après une période Trotro, il est devenu Peppa Pig dépendant, mais il aime aussi Masha et l’Ours. Il continue à aimer la lecture, surtout si liée à ces personnages du cœur et il commence à s’intéresser aux lettres, en nous demandant « cos’é ça? » .

A 24 mois, Bébé Koala court et saute partout comme un petit fou. Il adore jouer avec le ballon, mais aussi monter sur les manèges. Il monte et descends les escaliers en alternant les pieds et il a passé tous les tests chez le pédiatre haut la main.

A 24 mois, Bébé Koala adore les chats, surtout Muffin, et les autres animaux,  mais il a très peur des chiens.

A 24 mois, Bébé Koala a compris qu’il y a quelque chose de bizarre chez maman. Si on lui demande où est son petit frère, il répond qu’il est caché dans le ventre de maman et s’il ne veut pas manger quelque chose, il me le donne en disant que c’est pour le bébé.

Nice – Lyon : 11h

Hier c’était le grand retour des vacances et Bébé Koala et moi, nous avons pris le train à Nice (après 2h30 de route en voiture depuis l’Italie) pour rentrer chez nous.
En ce moment, je n’aime pas trop voyager avec Bébé Koala car il est suractif et il ne reste pas sagement assis à sa place. Normal, il n’a que deux ans!
Pour l’occuper, j’amène toujours de quoi manger et boire à tout moment, plusieurs livres, des tonnes d’autocollants et du papier et des feutres pour dessiner. De quoi tenir les 4h30 de trajet, voir un peu plus si on a une demie heure de retard.
Cette fois-ci, j’avais amené aussi une tablette, achetée exprès pour l’occasion, avec tous les saisons de Peppa Pig.

Le voyage c’est super bien passé, Bébé Koala a été assez sage, Mini Koala donnait de temps en temps des petits coups gentils et mignons et à environ dix-quinze minutes de Lyon nous avons commencé à nous préparer. Et là, le drame.
Le train s’arrête en pleine voie et on nous informe qu’on allait rester à l’arrêt une demie heure environ, le temps de maitriser le feu sur la voie (spoiler alert: l’incendie n’était pas sur la voie, mais dans le train qui nous précédait).
La demie heure passée, au lieu de repartir, la clim s’est arrêtée et il a fallu au moins une heure pour qu’elle revienne. J’avoue que j’ai cru plusieurs fois de faire une malaise et d’avoir, surtout, paniquée car seule, enceinte et avec un bébé en bas d’age ce n’était pas la situation idéale.  Heureusement qu’on a été très solidaires entre voisins: échange d’eau et de nourriture, prêt des vaporisateurs, enfants qui jouaient tous ensembles, échanges d’informations…
Puis ils ont ouvert les portes pour permettre à l’air de rentrer et aux voyageurs de sortir un peu. Puis la clim est revenue, les scouts nous ont amené un verre d’eau fraiche et j’ai réussi à me calmer. Suite à l’annonce que l’arrêt devenait de durée indéterminée, les pompiers aussi nous ont amené un deuxième verre d’eau  et des jus de fruit et des biscuits ont été mis à disposition des enfants au bar, pendant que plusieurs voyageurs prenaient leurs bagages et rejoignaient la route d’à coté pour faire du stop ou attendre la famille/les amis venue les chercher.
A 21h le train a enfin redémarré pour aller à…Valence et rejoindre Lyon via la ligne classique des TER. Arrivée prévue: 16h54. Arrivée réelle: 23h30 environ.
Une vraie aventure. Bébé Koala, grâce à Peppa Pig et à la super tablette qui a tenu toute la journée, a été vraiment sage et ce matin, au réveil, m’a demandé de prendre à nouveau le train.
Euh, comment dire…peut dans quelques temps, là tout de suite je n’en ai pas trop envie!

Tag Disney

Un petit tag tout mignon pour aujourd’hui!

Ouvre ton blog (de préférence) ou à défaut ta page FB ou en commentaire et créé un joli post qui reprendra :

  • Les questions ci-dessous,
  • TES réponses,
  • Le principe du TAG,
  • L’url de Jéjé la Débrouille et de Papa Blogueur (Franck donc)
  • Invites ton entourage à participer à la fin de ton article #tagdisney, en mp, par email, la poste ou par pigeon voyageur,
  • Partages sur tes réseaux sociaux avec les hashtags (au choix) : #tagdisney #fandedisney #papablogueur #jejeladebrouille

Les questions :

1/ Quel est ton film Disney préféré ?

2/ Quelle est ta phrase culte préférée dans les films Disney ?

3/ Quel Prince serais-tu ?

4/ Quelle Princesse Disney serais-tu ?

5/ Quel est ton personnage Disney que tu détestes les plus (principal ou secondaire) ?

6/ Quelle est la chanson de film Disney préféré (avec lien Youtube si tu trouves) ?

7/ Pourquoi Mickey à 4 doigts ? (un peu d’imagination !)

8/ Quelle attraction du parc Disney Land Resort Paris préfères-tu ?

9/ Quel monde du parc Disney Land Resort Paris préfères- tu ? (Fantasyland, Discovery Land, Frontierland…)

10/ Quand tu entends le mot « Disney », tu penses à quoi ?

Mes réponses:

1/ Quel est ton film Disney préféré ?
Les Aristochats et Robin des Bois, impossible d’en choisir que un seul!

2/ Quelle est ta phrase culte préférée dans les films Disney ?
C’est en italien, mais je ne connais pas la version en français… « Io so’ Romeo… Er mejo der Colosseo  »

3/ Quel Prince serais-tu ?
Robin des Bois compte comme Prince? 😀

4/ Quelle Princesse Disney serais-tu ?
Merida !

5/ Quel est ton personnage Disney que tu détestes les plus (principal ou secondaire) ?
Gaston de la Belle et la Bête

6/ Quelle est la chanson de film Disney préféré (avec lien Youtube si tu trouves) ?
Je la mets en italien car c’est la version que je connais et que j’aime :  Il mondo è mio – Aladdin

7/ Pourquoi Mickey à 4 doigts ? (un peu d’imagination !)
Parce qu’il n’y avait plus de gants à 5 doigts, du coup je suis sure qu’il cache le cinquième doigt quelque part O.o

8/ Quelle attraction du parc Disney Land Resort Paris préfères-tu ?
Les tasses d’Alice

9/ Quel monde du parc Disney Land Resort Paris préfères- tu ? (Fantasyland, Discovery Land, Frontierland…)
Fantasyland, c’est celui qui me fait le plus rêver.

10/ Quand tu entends le mot « Disney », tu penses à quoi ?
A mon enfance et aux déguisements de Princesse que ma grand-mère me coudait tous les ans pour le Carnaval.

Si toi aussi, tu veux participer au #tagdisney vas-y et amuse toi!

[Chut, les enfants lisent] Le bain de Trotro

Depuis que Bébé Koala a découvert le dessin animé de l’ane Trotro c’est une vrai passion. Il en regarde (presque) tous les soirs quelques épisodes, en attendant que le diner soit pret. Il chante essaye de chanter la chanson initiale et il repète souvent « Crocro, crocro » avec sa voix la plus mignonne.
Et comme en ce moment il deteste le bain, j’ai pensé que le livre de Trotro qui prend le bain pourrait l’aider à sourmonter cette période. Et ben, non. Il adore le livre, mais il deteste toujours autant prendre le bain.

Ce livre cartonné est parfait pour les petits : une histoire courte, des textes simples, des actions de la vie quotidienne.

Le petit plus ? Les oreilles de Trotro qui dépassent du livre et que l’enfant peut attraper. J’adore!
Bébé Koala nous demande tout le temps de le lui lire et il a appris a dire bain. Dommage, qu’il ne veuille toujours pas suivre l’exemple de son copain l’ane.

C’était ma participation à Chut, les enfants lisent proposé par Yolina sur son blog Devine qui vient bloguer?

Age : De 1 à 3 ans
Collection: L’ane Trotro
Editions: Gallimard Jeunesse
Prix : 5,10€

Mon avis sur #6 – La Belle au Bois Dormant

Je suis hyper fan des dessins animés Disney (oui, oui moi et pas bébé Koala) et j’essaie de collectionner, petit à petit, tous les DVD ou au moins ceux des mes préférés. Et grâce à Sophie-Mum et au concours sur son blog BlablaetCie, j’ai pu ajouter La Belle au Bois Dormant à ma collection.

Pour qui ne le connait pas voici le synopsis:

Née de sang royal, la princesse Aurore se voit offrir par le truchement de trois bonnes fées penchées sur son berceau une grande beauté et une voix d’une incomparable pureté. Son père, le roi Stéphane, est ravi. Il caresse le rêve de la marier un jour au prince Philippe, fils de son meilleur ami, le roi Hubert. Tout semble aller pour le mieux, tout du moins jusqu’à l’apparition de Maléfique. N’ayant pas été invitée à découvrir l’enfant nouveau-né, la méchante fée lui jette un terrible sortilège : avant qu’elle n’ait atteint sa seizième année, la jeune fille se piquera le doigt au fuseau d’un rouet et en mourra. La prophétie est d’autant plus terrifiante qu’elle semble insurmontable. C’est alors que d’un coup de baguette magique, la fée Pimprenelle atténue la malédiction. Si jamais Aurore venait à se piquer le doigt, elle n’en décèderait pas, mais elle tomberait aussitôt dans un profond sommeil qui ne pourrait être interrompu que par un véritable baiser d’amour. Fou d’inquiétude, le roi ordonne la destruction de tous les rouets du royaume. Comme deux précautions valent mieux qu’une, les fées Flora, Pâquerette et Pimprenelle – avec la bénédiction du roi – partent élever l’enfant dans la forêt. Loin de tout rouet, loin de l’affreuse Maléfique, loin de toute tentation… Mais la jeune fille arrive un jour à l’aube de cet âge fatidique..

Et une petite photo du coffret DVD+ (dvd et blu-ray!) :
Non, je ne pourrais pas ajouter photographe à mes nombreux talents.

WP_20141007_001

 
Je suis vraiment content de l’avoir gagné car c’est un vrai classique de l’animation et c’est indispensable de l’avoir dans sa collection. En plus, narre la légende familiale que la première fois que je suis allée au cinéma le voir, j’ai eu tellement peur du dragon que je me suis cachée sous le fauteuil. Peut être que je me suis même mise à pleurer, mais ce n’est pas sur. Mais je suis sure que bébé Koala n’aura pas peur et il l’appréciera à sa juste valeur dès la première vision et moi, j’apprendrais  les chansons en français, car je le connais seulement en italien…

 

TOP 5 des séries (dessins) animé(e)s préférés de vos Loulous

La semaine dernière il n’y a pas eu de TOP 5, mais nous revoilà!
Sur une idée de Maman Clementine, ensuite repris en relais sur le blog C’était comment avant,  le top 5 de cette semaine parle des séries animées préférés par nos enfants. Bébé Koala ne regardant pas encore la télé, je vais essayer d’improviser avec ce qu’il pourrait lui plaire ou ceux que je voudrais qu’il regarde si je lui donnait la permission de regarder la télé.

5. Barbapapa
Pour qui ne les connait pas, les Barbapapa sont des personnages en forme de poire et de diverses couleurs qui ont la capacité de changer de forme à volonté.

4. Baby Looney Toones
C’est une série que j’aimais beaucoup étant petite et que je pense bébé Koala pourra regarder tranquillement. J’aime beaucoup les personnages et les dessins, presque plus que ceux de la version classique.

3. Les Schtroumpf
L’ensemble des albums raconte la vie des Schtroumpfs dans leur village au cœur d’une forêt imaginaire, se défendant face à Gargamel et son vilain chat Azrael ou partant dans de grandes aventures. Toute la tribu vit dans des champignons aménagés en maisons, dans un petit village au cœur de la forêt. Les Schtroumpfs sont petits et bleus avec une queue. Ils sont vêtus d’un bonnet et d’un pantalon blancs, à l’exception de leur chef, le Grand Schtroumpf, vêtu de rouge, ainsi que quelques autres Schtroumpfs, comme le Schtroumpf Bricoleur, le Schtroumpf Paysan ou le Schtroumpf Sauvage… (source: Wikipedia) 

Je ne sais pas à partir de quelle âge on peut vraiment les regarder, mais c’est une des séries incontournables! D’ailleurs, je viens de découvrir que le chat s’appelle Azrael car en italien il a été « traduit » avec Birba qui est vachement plus mignon comme prénom pour un chat.

2. Mon petit poney
Les poneys vivent dans un pays merveilleux peuplé de créatures pacifiques. Cependant, ils doivent souvent lutter contre les sorcières, elfes et lutins, qui aimeraient bien les réduire en esclavage. (source: Wikipedia)

Je n’ai vu que la première série, celle de 1986 (ah que je suis vieille!), mais si le concept est resté le même bébé Koala pourra le regarder tranquillement et, s’il voudra, il pourra même avoir ma collection de poney maintenant vintage…

1. Babar
Après que sa mère a été tuée par un chasseur, Babar l’éléphanteau quitte sa jungle et arrive épuisé dans une grande ville5, où il se lie d’amitié avec la Vieille Dame qui pourvoit à son éducation. Après peu de temps, il retourne finalement dans le clan des éléphants fuyant le chasseur. Suite à la mort du roi ayant mangé des champignons vénéneux, et pour avoir déjoué les plans du chasseur et libéré les siens, Babar est couronné roi, se marie avec sa cousine Céleste, restaure la paix et fonde la ville de Célesteville dans laquelle chaque peuple animal construit sa maison avec son architecture particulière et vit selon ses propres coutumes. (source: Wikipedia)

Je l’aimais beaucoup étant petite, surtout les livres, du coup je pense que je laisserai surement bébé Koala le regarder.

 

Je me rends bien compte que pour une passionnée d’anime japonais comme moi, il n’y en pas dans ma liste, mais je pense que pour en voir certains bébé Koala devra attendre encore plusieurs années. Comment? Moi je les ai regardé dès toute petite et j’ai grandi saine d’esprit et équilibrée? Euh…peut être pas tant que ça finalement…

TOP 5 : nos dessins animés préférés

Cette semaine Coralie, du blog C’était comment avant?, nous propose un thème beaucoup moins GRAOOOOU! que celui de la semaine dernière, mais tout aussi fun : les cinq dessins animés que j’aimerais faire découvrir à bébé Koala.
Difficile de choisir, peut être beaucoup plus difficile que les cinq mecs de la semaine dernière car je suis une vrai passionée des dessins animées et, même à 30 ans, je ne perds pas l’occasion pour aller les voir au cinéma.  Mais comme il fallait choisir, j’ai décidé de prendre seulement des long-mètrages (j’aurais pu faire une liste des animés, aussi) plus adaptés à mon petit garçon donc pas de princesses Disney, que j’aurais peut être mis si bébé Koala était une fille ou pas. Je n’y ai pas réfléchi en réalité.
Bando alle ciance (je te laisse un petit dévoie de traduction italien-français pour la semaine prochaine), voilà ma super genialissime liste des dessins animés incontournables à montrer à bébé Koala!

5. Brendan et le Secret de Kells (The Secret of Kells – coproduction France, Irlande, Belgique)
Sorti en 2009, je l’ai découvert lors de mon travail au Dublin Film Festival et ça a été une des premières sorties avec papa Koala, du coup en plus d’être un dessin animé très sympa et agréable à voir, il fait partie de notre histoire donc impossible de ne pas le montrer à bébé Koala! Et puis, nous avons vraiment visité ce qui reste de l’Abbaye de Kells et nous avons vraiment vu le Book of Kells au Trinity College de Dublin. Et les dessins sont très beaux, très différents de ceux à quoi Disney nous a habitué, mais tout aussi intéressants.

19028247

4. Le Petit Dinosaure et la Vallée des merveilles (The Land Before Time – Steven Spielberg et George Lucas)
Qui n’a jamais vu les aventures du dinosaure Petit Pied et ses amis?
Sorti en 1988, il se compose de 13 dessins animés. J’avoue ne pas les avoir tous vus, juste les tous premiers, mais je pense que j’aimerai beaucoup voir ceux qui me manquent avec mon fils et, pourquoi pas, papa Koala aussi.

222363569_small

3. La Mouette et le Chat (La Gabbianella e il Gatto – Enzo D’Alo’)
Sorti en 1998, il s’agit d’une adaptation libre du roman (magnifique) de Louis Sepulveda Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler.
Une histoire tendre et émouvante et pleine des chats, mais des méchants rats aussi ! Une histoire sur l’amitié et l’écologie que je suis sure bébé Koala appréciera un jour. 

512AY8VAFBL

2. Robin des Bois (Robin Hood – Disney)
Sorti en 1973, il s’inspire à la fois de la légende de Robin des Bois et du Roman de Renart, un recueil de récits médiévaux français des xiie et xiiie siècles (merci Wikipedia).
Robin des Bois c’est mon hero ! J’ai lu et vu toutes les adaptations, comédie musicale française comprise, mais celle de Disney c’est ma préférée. Peut être parce que j’aime beaucoup l’idée d’utiliser des animaux comme personnages. Et puis, les musique sont sublimes (et un) et Robin et Marian trop romantiques. De quoi faire frémir la petite fille qui est en moi ( mais bébé Koala? ). En tout cas, c’est un vrai must de l’animation.

25Robinaffiche

1. Les Aristochats (The Aristocats – Disney)
Sorti en 1970, il raconte l’histoire d’une famille de chats qui ont été designés  comme héritiers par une vieille dame parisienne.
De loin mon long métrage d’animation préféré, car il met ensemble mon amour des chats et celui de Paris! Et en plus, la musique est sublime (et deux)! Et mon instructeur de natation, en maternelle, s’appelait Romeo (Thomas O’Malley dans la version originelle) comme le beau chat rouge et séducteur.

6428a06e06