Le coup

C’était 19h, on venait de feter le 5ème anniversaire de BebeKoala chez le glacier, mais il n’était pas content. Il voulait entrer dans un magasin pour avoir encore un petit jouait. Je lui ai dit non.
Il s’est mis à jouer à coté d’un parking. Il courait vite, il soulevait la chaine en metal et il sautait de la marche assez haute. Je lui ai dit que c’était dangereux et il ne devait pas le faire. Il m’a répondu qu’il savait le faire er ce n »était plus moi qui décidait. Je l’ai laissé faire.

Je l’ai vu courir, ne pas réussir à soulever la chaine et se la planter en plein dans le cou. Les jambes sont parties en avant et il est tombé par terre, tete la première sur le coin de marche. Au début j’ai été soulagé qu’il ne se soit pas pendu. Puis j’ai vu le sang. Plein de sang couler sous les cheveux, le long du dos.
J’ai paniqué. Heureusement  qu’il y avait ma mère, ma cousine, son mari, mes oncles et tantes qui ont gardé leur sang froid.

J’ai mis les enfants dans la voiture et nous sommes partis pour les urgences pédiatriques. Nous avons passé à toute vitesse le pont, sans savoir qu’il se serait bientôt écroulé, et nous sommes arrivés à l’hôpital. MiniKoala est resté dans la voiture avec mon oncle, pendant que j’amenais BebeKoala dans la salle de triage. Heureusement c’était un soir très calme et il n’y avait qu’un enfant devant nous. Après une visite assez rapide, le médecin decide de lui mettre de points de suture et l’infirmière lui met du gel anesthésiant, en nous demandant de le garder allongé sans qu’il bouge pendant presque une heure. Plus simple à dire qu’à faire, merci les téléphones portables et internet.

Deux heures plus tard nous sortions de là. BebeKoala avec 5 points et l’interdiction de se mouiller les cheveux et la tete pendant 10 jours (c’est qui qui part aujourd’hui pour la Corse? Voilà voilà…) .

Il s’en est très bien sorti, mais ce qu’il m’a fait le plus de peine c’étaient ses hurlements quand on lui a dit qu’on allait à l’hôpital pour soigner sa tete : « Nooooon, je ne veux pas qu’ils fassent comme à MiniKoala » ou encore  « Arretez de toucher à ma tete, c’est trop fragile vous allez la casser  » sans compter que personne ne le comprenait car il parlait en français. Mon pauvre bébé.

Et deux jours plus tard, en passant sur le lieu de l’accident MiniKoala, qui avait été sage deux heures dans la voiture sans manger, sans pleurer, sans râler, en indiquant la marche il a dit « Oh BebeKoala sauté mal« .

Que des émotions pour ce fin des vacances.

Publicités