Ceux qui ne montèrent pas dans l’avion

Si je pense à ce qui s’est passé je m’énerve à nouveau, alors je commence directement avec la version courte puis on verra si j’ai envie de rentrer plus dans le détail :

Jeudi 13 nous devions prendre l’avion pour aller une semaine à Berlin. Voyage prévu assez longtemps à l’avance pour faire plaisir aux enfants qui voulaient prendre l’avion (et aux parents qui aiment voyager). Puis MiniKoala a eu la varicelle, je suis tout de suite allée chez le médecin pour demander quoi faire et s’il pouvait voyager, en soulignant qu’il prenait l’avion. Sa réponse : « ne vous inquiétez pas, d’ici là il sera complètement guéri et il pourra voyager« .  Du coup je ne me suis pas plus inquiétée que ça, la varicelle a fait son cours, il est retourné à la crèche, il est meme allé chez sa mamie quelques jours pendant que son grand-frère fêtait son anniversaire avec les copains et se gonflait au visage pour une allergie (surement aux graminée comme son père) et le jour du voyage nous nous présentés chez EasyJet avec un enfant en pleine santé et trois pauvres croutes sur le nez.
Personne ne nous à rien dit au moment de mettre les bagages en soute, ni pendant les (très) longs controles de sécurité ou pendant le 2h30 d’attente dans l’aéroport. Mais au moment de monter dans l’avion le drame. Le personnel de terre voit les trois croutes (qui tomberont le lendemain) et il nous interdit de monter dans l’avion sans un certificat medicale car il pouvait etre encore contagieux. Soit.
Les enfants pleurent, ne comprennent pas, le « méchant monsieur qui ne veut pas nous faire monter dans l’avion » (comme mon ainé l’appellera dans ses cauchemars pendant une bonne semaine) ne veut rien entendre, il nous dit que c’est notre faute car nous n’avions  pas lu les conditions de vente* où il y avait marqué le certificat, sinon il devait nous croire sur parole et donc, d’après lui on pouvait mentir juste pour monter dans l’avion. C’est sympa de se faire traiter de menteurs, sans nous connaitre, devant une foule qui attend de monter dans l’avions et, surtout, devant nos enfants.
Nous demandons alors une attestation de refus d’embarquement, pour essayer de nous faire rembourser et il nous dit d’aller  au guichet où on nous traite encore de menteurs en nous disant « c’est impossible que mon collègue vous ait envoyé ici car je ne peux pas faire ce genre d’attestation« . En attendant les enfants pleurent toujours, ils ne comprennent pas pourquoi on nous pousse dehors et pourquoi nous ne pouvons pas monter dans l’avion voler avec les oiseaux (cit MiniKola).

Bref, nous ne sommes pas allés à Berlin. Les enfants ont été traumatisé au point d’en faire des cauchemars, nous avons été traité de menteurs et l’expérience a été horrible. Mais nous avons us rebondir en organisant un chouette voyage dernière minute en train à Toulouse.

*En rentrant à la maison je suis quand meme allée lire les fameuses conditions de vente de EasyJet et les voilà (vous les trouvez ici aussi):

Prendre l’avion après une maladie ou une opération

Les passagers voyageant alors qu’ils souffrent d’une infection bénigne, y compris celles mentionnées ci-après, sont autorisés à prendre l’avion en respect des directives du tableau ci-dessous.

Maladies infectieuses Autorisation de voyager
Rubéole 4 jours après le début de l’éruption
Rougeole 7 jours après le début de l’éruption
Oreillons Lorsque tous les gonflements se sont résorbés (généralement après 7 jours)
Varicelle 7 jours après l’apparition du dernier bouton
Infections virales (par ex., grippe saisonnière) Lorsque la personne n’est plus contagieuse

Les passagers souffrant d’une maladie infectieuse grave (par ex., infections respiratoires graves, tuberculose, pneumonie) ne seront pas acceptés à bord sans un certificat provenant d’un spécialiste confirmant leur aptitude à prendre l’avion. Les passagers souffrant d’une méningite ou étant infectés par un virus résultant d’une pandémie telle que le Sars-CoV ou H1N1 (”grippe porcine”) ne seront pas acceptés à bord.

 

Alors oui, on peut se dire qu’il faut quand meme un certificat medicale pour dire que ça fait au moins 7 jours sinon on pourrait mentir, mais alors il faudrait l’écrire clairement sur leur site internet car j’avoue que meme en lisant ça, j’aurais peut etre juste fait le calcul en me disant que c’était bon sans forcement aller chez le médecin.
Je peux meme comprendre ne pas vouloir faire monter des gens avec la varicelle, meme si elle est contagieuse aussi avant l’apparition des boutons, donc bon ça ne sert pas à grande chose leur système. Mais ce que je ne peux pas tolérer c’est la manière dont ils nous ont traité, sans nous donner le temps ni les moyens de trouver une solution (on aurait pu demander au médecin de l’aéroport, par exemple) . Ils avaient juste envie de se débarrasser de nous et c’est pour cela que, meme s’ils sont peut etre les moins chers du marché, nous ne voyagerons plus jamais avec eux .

(Finalement ce n’est peut etre pas une version courte de l’histoire)

Publicités

2 réflexions sur “Ceux qui ne montèrent pas dans l’avion

    • Oui, c’était sympa meme si dans la série « pas de bol » nous avons eu : le retour des joueurs de rugby qui a bloqué la ville le dimanche et une manif des gilets jaunes le samedi juste devant notre hotel, du coup nous sommes restés coincé dans l’hotel (heureusement qu’on avait la piscine)

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s