Je l’aime tellement, mais…

Plus le temps passe et bébé Koala grandit, plus je trouve incroyable mon manque de patience.
Où est passée la mère dévouée qui se levait la nuit ou qui passait des heures à lui chanter des berceuses pour l’endormir?
A partir de quel moment a-t-elle été remplacée par une mère au bout d’une crise de nerf?
Quand? Pourquoi?
Et pourquoi il ne m’écoute jamais? Mais alors, quand je dis jamais c’est vraiment jamais. Vous pouvez le demander à papa Koala ou à Muffin. Est-ce le début des terrible two? Avec presque 3 mois d’avance?

Je l’aime tellement, mais cela ne m’empêche pas de lui crier « si tu n’arrêtes pas tout de suite, je vais t’abandonner dans la foret comme le Petit Poucet!« .
Heureusement ça n’arrive pas tous les jours non plus, mais j’ai un peu peur des mois qui vont arriver…

Je l’aime tellement.

Publicités

4 réflexions sur “Je l’aime tellement, mais…

    • C’est la crise des deux ans. Une espèce de première adolescence où les enfants découvrent le non et l’opposition, souvent envers leur maman 😀

    • Merci!
      C’est vrai que, en plus, en ce moment je suis terriblement fatiguée et ça, c’est sur, n’aide pas !
      Un gros bisous à BébéLune!

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s